Accéder au contenu principal

Le thé : origine, culture et qualité


Le théier ou arbre à thé



Le thé est la 2ème boisson la plus bu dans le monde après l’eau. Nous allons voir dans ce dossier que son origine lointaine a permis d’enrichir sa préparation et sa fabrication pour obtenir une large palette de thés. Aujourd’hui, on peut varier les plaisirs avec des thés verts, noirs, rouges, jaunes, blancs, aromatisés. Et nous verrons qu’il s’agit là bien de différents procédés de fabrication. Nous énumérerons ensuite ses différentes vertus car elles sont nombreuses. Mais commençons par nous intéresser à ses origines, sa culture et ce qui fait sa qualité.

Origine


Le thé est originaire de Chine. Sa découverte daterait de 2737 avant JC. Les feuilles de thé étaient broyées en fine poudre qui était ensuite bouillie. Mais c’est à partir du VIIème siècle qu’il est apparu sous sa forme infusée et est devenu une boisson très utilisée en Chine. Différentes légendes existent en Inde, au Japon ou en Chine, sur l’origine du thé.

Le thé est arrivé en Europe au XVIIème siècle, importé par des commerçants hollandais. Il a connu un véritable engouement en Angleterre. En revanche en France, le thé a été accueilli avec moins d’enthousiasme, les Français lui préférant le café.

Culture


Le thé est obtenu à partir des feuilles de théier, un arbuste originaire d’Extrême-Orient. C’est un arbre qui peut atteindre 10 à 15 mètres de haut. Mais pour en faciliter la récolte des feuilles, il est taillé à 1,50 mètre. Il existe 3 variétés de théier en fonction du climat.

La cueillette des feuilles de thé s’effectue dans de nombreux pays à la main, cependant elle peut être mécanisée. Elle a lieu plusieurs fois par an en fonction de la maturité de la feuille. Chaque cueillette fournira une qualité de thé différente.

Les principaux pays producteurs sont la Chine bien sûr, l’Inde, le Sri Lanka, le Vietnam, le Japon. Il existe une plantation de thé en Europe aux Açores mais la production reste pour l’essentiel destinée à une commercialisation locale.

Qualité


A la manière du vin, la qualité d’un thé dépend de beaucoup de paramètres :
  • La date de récolte, les feuilles jeunes offriront un thé plus de riche et plus raffiné. Le bourgeon est également très recherché.
  • Les variations de temps et de température influencent sur le goût du thé, qui affectionne le climat tropical humide,
  • La région et plus particulièrement le terrain sur lequel pousse les théiers,
  • La fabrication : elle est différente en fonction du type de thé (noir, vert, blanc, jaune…) et doit suivre des méthodes bien précises souvent tenues secrètes.
  • La préparation, elle diffère en fonction du type de thé et chaque thé à son protocole (la température, qualité, quantité de l’eau, temps d’infusion, nature du contenant…) pour délivrer les meilleurs arômes.
  • Le conditionnement du thé a sont importance : un thé en vrac offre une bien meilleure qualité qu’un thé en sachet (mélange de thés souvent de mauvaise qualité).


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

DIY : Calendrier de l'Avent 2014

Et voici ma version du Calendrier de l'Avent 2014, in extrémis, me direz-vous. Je vous avouerai franchement que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre cette année. L'envie n'y est pas trop pour ces préparatifs de Noël. Depuis que je suis toute petite, Noël s'est toujours fait dans la joie et la bonne humeur, tout cela orchestré par ma Maman et ses doigts de fée. Et même si depuis quelques années elle n'avait plus l'énergie pour le faire, on perpétuait la tradition de se retrouver, chacun mettant la main à la pâte. Oui mais voilà cette année elle n'est plus là. Alors cette fête qui s'annonce n'a plus la même saveur. Et je n'ai pas beaucoup d'entrain pour la préparer. D'autant plus que nos frères et sœurs vivent pour la plupart à l'étranger maintenant. Alors cette année pas de grandes tablées, juste quelques chaises et un peu de mélancolie, je dois bien l'avouer.

Ce calendrier, c'est ma fille qui me l'a réclamé, comme …