mardi 8 novembre 2011

Le thé : origine, culture et qualité


Le théier ou arbre à thé



Le thé est la 2ème boisson la plus bu dans le monde après l’eau. Nous allons voir dans ce dossier que son origine lointaine a permis d’enrichir sa préparation et sa fabrication pour obtenir une large palette de thés. Aujourd’hui, on peut varier les plaisirs avec des thés verts, noirs, rouges, jaunes, blancs, aromatisés. Et nous verrons qu’il s’agit là bien de différents procédés de fabrication. Nous énumérerons ensuite ses différentes vertus car elles sont nombreuses. Mais commençons par nous intéresser à ses origines, sa culture et ce qui fait sa qualité.

Origine


Le thé est originaire de Chine. Sa découverte daterait de 2737 avant JC. Les feuilles de thé étaient broyées en fine poudre qui était ensuite bouillie. Mais c’est à partir du VIIème siècle qu’il est apparu sous sa forme infusée et est devenu une boisson très utilisée en Chine. Différentes légendes existent en Inde, au Japon ou en Chine, sur l’origine du thé.

Le thé est arrivé en Europe au XVIIème siècle, importé par des commerçants hollandais. Il a connu un véritable engouement en Angleterre. En revanche en France, le thé a été accueilli avec moins d’enthousiasme, les Français lui préférant le café.

Culture


Le thé est obtenu à partir des feuilles de théier, un arbuste originaire d’Extrême-Orient. C’est un arbre qui peut atteindre 10 à 15 mètres de haut. Mais pour en faciliter la récolte des feuilles, il est taillé à 1,50 mètre. Il existe 3 variétés de théier en fonction du climat.

La cueillette des feuilles de thé s’effectue dans de nombreux pays à la main, cependant elle peut être mécanisée. Elle a lieu plusieurs fois par an en fonction de la maturité de la feuille. Chaque cueillette fournira une qualité de thé différente.

Les principaux pays producteurs sont la Chine bien sûr, l’Inde, le Sri Lanka, le Vietnam, le Japon. Il existe une plantation de thé en Europe aux Açores mais la production reste pour l’essentiel destinée à une commercialisation locale.

Qualité


A la manière du vin, la qualité d’un thé dépend de beaucoup de paramètres :
  • La date de récolte, les feuilles jeunes offriront un thé plus de riche et plus raffiné. Le bourgeon est également très recherché.
  • Les variations de temps et de température influencent sur le goût du thé, qui affectionne le climat tropical humide,
  • La région et plus particulièrement le terrain sur lequel pousse les théiers,
  • La fabrication : elle est différente en fonction du type de thé (noir, vert, blanc, jaune…) et doit suivre des méthodes bien précises souvent tenues secrètes.
  • La préparation, elle diffère en fonction du type de thé et chaque thé à son protocole (la température, qualité, quantité de l’eau, temps d’infusion, nature du contenant…) pour délivrer les meilleurs arômes.
  • Le conditionnement du thé a sont importance : un thé en vrac offre une bien meilleure qualité qu’un thé en sachet (mélange de thés souvent de mauvaise qualité).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...