Accéder au contenu principal

Mieux connaitre le piment

Piment rouge, piment vert

Souvent regardé avec méfiance, le piment est pourtant un atout précieux pour l’organisme. Peu habituées, nos papilles émettent quelques réticences, alors que dans certains pays, il est un composant incontournable des plats locaux et traditionnels.  

Origine et histoire du piment

Le piment est le fruit d’une plante potagère du même nom et originaire d’Amérique du Sud. Le piment est utilisé depuis plusieurs millénaires.

Il existe de nombreuses variétés de piment dont le piment d’Espelette, le piment oiseau, le tabasco, le habanero, paprika, le pili-pili ou le piment de Cayenne. L’intensité de leur goût varie en fonction des variétés. La molécule responsable du « piquant » est la capsaïcine. Cette molécule, insoluble dans l’eau, permet d’éloigner les prédateurs du piment (insectes et champignons).

A noter que dans certains pays, on qualifie de piment doux, le poivron.

Bienfaits et méfaits du piment

  • Bienfaits

Le piment a fait l’objet de différentes études qui ont mis en évidence certaines de ses vertus. Tout d’abord, le piment renferme des antioxydants (flavonoïdes, vitamine E et capsaïcine), capable de limiter les effets du vieillissement et de réduire les risques cardio-vasculaires et cancéreux.

Le piment pourrait aider à la perte de poids car il possède un effet coupe-faim. De plus il est peu calorique (moins de 10 kcal pour 100 g). Il permettrait également d’abaisser le taux de glycémie lors d’un repas pimenté. L’hiver, il renforce le système immunitaire et dégage les sinus.

Le piment contient des vitamines, C, B6 et K ainsi que des minéraux, fer, manganèse et cuivre, tous indispensable au bon fonctionnement de notre métabolisme.

  • Méfaits

La poudre de piment, comme bon nombre de produits en poudre ou les graines, peut contenir des mycotoxines (champignons), cancérigènes et nuisibles.

Le consommer en excès peut provoquer des problèmes digestifs et augmenter le risque de cancer de l’estomac. Sa consommation est contre-indiquée en cas d’hémorroïdes ou de maladies articulaires.

D’autre part la manipulation du piment nécessite de prendre certaines précautions. Mieux vaut se munir de gants pour le travailler car il peut entrainer des démangeaisons ou des sensations de brûlures et de picotements. On l’a vu le piment est hydrophobe, mieux vaut donc boire quelques gorgées de lait ou d’un corps gras pour éteindre le feu du piment.

Utilisations du piments

En cuisine, le piment peut être consommé frais, séché, mariné dans du vinaigre ou en poudre. Il se congèle très bien. On le retrouve dans des plats typiques comme le chili con carne, la salsa, le goulasch, les tacos, les currys ou les plats exotiques. Le piment se marie bien avec les fruits et les légumes dans les gelées ou sorbets. Enfin le piment est parfois associé au chocolat dont il amplifie la saveur.


C’est un bon insecticide naturel. Il suffit de l’écraser, de le mélanger à de l’eau et de le pulvériser sur la plante. Certains l’utilisent dans les cataplasmes pour soulager les douleurs articulaires ou les tensions nerveuses. Toujours en application externe, il atténue les maux de tête et stimule la circulation sanguine.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

DIY : Calendrier de l'Avent 2014

Et voici ma version du Calendrier de l'Avent 2014, in extrémis, me direz-vous. Je vous avouerai franchement que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre cette année. L'envie n'y est pas trop pour ces préparatifs de Noël. Depuis que je suis toute petite, Noël s'est toujours fait dans la joie et la bonne humeur, tout cela orchestré par ma Maman et ses doigts de fée. Et même si depuis quelques années elle n'avait plus l'énergie pour le faire, on perpétuait la tradition de se retrouver, chacun mettant la main à la pâte. Oui mais voilà cette année elle n'est plus là. Alors cette fête qui s'annonce n'a plus la même saveur. Et je n'ai pas beaucoup d'entrain pour la préparer. D'autant plus que nos frères et sœurs vivent pour la plupart à l'étranger maintenant. Alors cette année pas de grandes tablées, juste quelques chaises et un peu de mélancolie, je dois bien l'avouer.

Ce calendrier, c'est ma fille qui me l'a réclamé, comme …