lundi 8 avril 2013

L'huile de coco vierge, vertueuse



Huile de noix de coco vierge

Cette huile ne doit pas être confondue avec l’huile de coco ou de coprah, raffinée et bien moins vertueuse.

L’huile de coco vierge est obtenue à partir de la pulpe de noix de coco fraîche. Elle possède la particularité de se solidifier en dessous de 22°C. Il faudra donc la chauffer légèrement pour l’utiliser liquide.

L’huile de coco vierge contient des oméga 9, pour la beauté de la peau, et un acide gras saturé intéressant, l’acide laurique très nourrissant pour la peau et les cheveux. L’acide laurique, bien que saturé (de provenance végétal et non animal), est un acide gras bénéfique pour l’organisme car il renforcerait le système immunitaire. D’ailleurs on le retrouve en grande quantité dans le lait maternel. Il permettrait d’augmenter le bon cholestérol et ainsi abaisser les risques de maladies cardio-vasculaires. Il semblerait également qu’il permette d’éviter les maladies dégénératives.

L’huile de coco vierge renferme des vitamines A et E aux propriétés antioxydantes. C’est donc un bon anti-âge qui permet de lutter naturellement contre les radicaux libres. Elle contient aussi des oligo-éléments comme le cuivre, le zinc ou le fer et des minéraux avec le potassium, le magnésium et le phosphore.

Très agréable à utiliser grâce à sa douce odeur parfumée, l’huile de coco vierge est également sèche au toucher. Elle fera une huile de massage très plaisante. Elle apaise les rougeurs, les démangeaisons et la peau après une exposition au soleil. Elle réhydrate l’épiderme et revitalise les cheveux secs et ternes. Purifiante, elle permet de traiter les problèmes de peaux comme l’eczéma ou le psoriasis et d’éliminer les pellicules.

L’huile de coco vierge permet la confection des savons maison grâce à ses propriétés moussante et détergente.

En cuisine, on la chauffera à feu moyen et on ne la fait pas frire. C’est une huile qui est très facilement digérée par l’organisme ce qui peut s’avérer utile pour les diabétiques. Anti-inflammatoire, elle permet de soulager les irritations du système digestif. 


2 commentaires:

  1. Avez-vous une idée pour parvenir à extraire cette huile de coco vierge soi-même ? Merci pour le partage. Au plaisir de vous lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai moi-même jamais fait mais je me suis renseignée sur la question. Apparemment il faudrait broyer la chair fraîche additionnée de l'eau de coco, filtrée et laisser décanter une nuit. Ensuite il faut récupérer la crème à la surface, la faire chauffer doucement pour faire séparer l'huile des protéines puis filtrer pour ne conserver que l'huile. La phase de chauffage me semble assez délicate car il ne faut pas que la température ne soit trop élevée sinon l'huile perd ses vertus. J'espère que ces renseignements vous serviront. Si vous vous lancer dans la fabrication de l'huile de coco, faites-moi part de vos impressions. Bonne journée.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...