Accéder au contenu principal

L'huile de coco vierge, vertueuse



Huile de noix de coco vierge

Cette huile ne doit pas être confondue avec l’huile de coco ou de coprah, raffinée et bien moins vertueuse.

L’huile de coco vierge est obtenue à partir de la pulpe de noix de coco fraîche. Elle possède la particularité de se solidifier en dessous de 22°C. Il faudra donc la chauffer légèrement pour l’utiliser liquide.

L’huile de coco vierge contient des oméga 9, pour la beauté de la peau, et un acide gras saturé intéressant, l’acide laurique très nourrissant pour la peau et les cheveux. L’acide laurique, bien que saturé (de provenance végétal et non animal), est un acide gras bénéfique pour l’organisme car il renforcerait le système immunitaire. D’ailleurs on le retrouve en grande quantité dans le lait maternel. Il permettrait d’augmenter le bon cholestérol et ainsi abaisser les risques de maladies cardio-vasculaires. Il semblerait également qu’il permette d’éviter les maladies dégénératives.

L’huile de coco vierge renferme des vitamines A et E aux propriétés antioxydantes. C’est donc un bon anti-âge qui permet de lutter naturellement contre les radicaux libres. Elle contient aussi des oligo-éléments comme le cuivre, le zinc ou le fer et des minéraux avec le potassium, le magnésium et le phosphore.

Très agréable à utiliser grâce à sa douce odeur parfumée, l’huile de coco vierge est également sèche au toucher. Elle fera une huile de massage très plaisante. Elle apaise les rougeurs, les démangeaisons et la peau après une exposition au soleil. Elle réhydrate l’épiderme et revitalise les cheveux secs et ternes. Purifiante, elle permet de traiter les problèmes de peaux comme l’eczéma ou le psoriasis et d’éliminer les pellicules.

L’huile de coco vierge permet la confection des savons maison grâce à ses propriétés moussante et détergente.

En cuisine, on la chauffera à feu moyen et on ne la fait pas frire. C’est une huile qui est très facilement digérée par l’organisme ce qui peut s’avérer utile pour les diabétiques. Anti-inflammatoire, elle permet de soulager les irritations du système digestif. 


Commentaires

  1. Avez-vous une idée pour parvenir à extraire cette huile de coco vierge soi-même ? Merci pour le partage. Au plaisir de vous lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en ai moi-même jamais fait mais je me suis renseignée sur la question. Apparemment il faudrait broyer la chair fraîche additionnée de l'eau de coco, filtrée et laisser décanter une nuit. Ensuite il faut récupérer la crème à la surface, la faire chauffer doucement pour faire séparer l'huile des protéines puis filtrer pour ne conserver que l'huile. La phase de chauffage me semble assez délicate car il ne faut pas que la température ne soit trop élevée sinon l'huile perd ses vertus. J'espère que ces renseignements vous serviront. Si vous vous lancer dans la fabrication de l'huile de coco, faites-moi part de vos impressions. Bonne journée.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

[DIY] Rentrée des classes : La trousse inspiration gipsy

Il y a une dizaine de jour, j'ai acheté les fournitures scolaires, corvée pour moi mais une matinée de bonheur pour ma fille. Quelques jours plus tôt, je m'étais arrêtée sur le compte Oberthur via Insta et j'ai vu leur trousses GIPSY  (ci-dessous) trop mignonnes. 






Ni une ni deux, ça a un peu cogité dans ma tête et je me suis souvenue (en fait, j'ai rangé mon étagère à couture il y a quelques semaines) que je gardais un vieux short Zara de ma fille dont le motif lui plaisait beaucoup en attendant de lui trouver une idée de recyclage. Voilà, je tenais mon idée. Enfin! (il ne lui va plus depuis 2 ans quand même!!).
Pour le patron, j'ai un peu galéré, cela m'a demandé pas mal de recherche et des ajustements. Et oui, c'est petit un short taille 11-12 ans, pas facile d'y placer un patron. La trousse en triangle se prêtait mieux à cette contrainte. C'est pour cela que je ne vous ferai pas de tuto à proprement parlé. Ça dépend vraiment de la possibilité de…

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …