vendredi 31 août 2012

DIY : customiser des chaussures en toile pour la rentrée




Chaussures en toile customisées
Chaussures en toile customisées

Ma fille a traîné ces chaussures en toile (Tex, 6 euros chez Carrefour) depuis le printemps et elles commençaient à fatiguer. Après un bon nettoyage, un bout de tissu liberty transformé en lacet pour l'occasion et quelques broderies non maîtrisées par la novice que je suis, voilà des chaussures toutes neuves (enfin en ne regardant pas de trop prêt) mais surtout bien plus sympa.  


Avant
Après




Chaussures en toile customisées

Chaussures en toile customisées

Chaussures en toile customisées

Chaussures en toile customisées

Chaussures en toile customisées


mercredi 29 août 2012

Raviolis aux légumes d'été


Raviolis aux légumes d'été
Raviolis aux légumes d'été


Des raviolis sans viande, aux légumes d'été avec une pâte maison. Huuumm savoureux!!

Ingrédients : 

Pour la pâte :
  • 200g de farine T65,
  • 2 oeufs de ferme,
  • un peu d'eau.
Pour la farce :
En accompagnement : 
  • un oignon nouveau,
  • des pignons,
  • du coulis de tomates nature,
  • des herbes de Provence, sel,
  • huile d'olive.

Préparer d'abord la farce. Couper en petits dés de 1 cm les courgettes et l'aubergine. Dans une poêle faire chauffer l'huile d'olive puis ajouter les courgettes et les aubergines. Faire cuire à couvert pendant un quart d'heure en remuant de temps en temps. En fin de cuisson ajouter 2 cuillères à soupe de coulis de tomates, saler, poivrer et réserver au frais.

Dans un saladier, mélanger la farine, les oeufs et 2 cuillères à soupe d'eau jusqu'à obtenir une boule uniforme. L'étaler à l'aide de la machine à pâte ou d'un rouleau à pâtisserie. Réserver quelques minutes, le temps de préparer le coulis en chauffant à feu très doux, le coulis de tomates, avec les herbes de Provence, du sel et de l'huile d'olive. 

Faire les raviolis avec un appareil à raviolis ou à l'aide d'un emporte-pièce rond en les remplissant avec la farce de légumes. Dans une poêle faire griller les pignons. Dans une casserole faire bouillir de l'eau et pocher les raviolis 1 minutes. 

Dresser les assiettes en déposant les raviolis, les couvrir de coulis de tomates et les parsemer de pignons et d'oignons en lamelles. 




Raviolis aux légumes d'été
Raviolis aux légumes d'été

Raviolis aux légumes d'été
Raviolis aux légumes d'été

Raviolis aux légumes d'été
Raviolis aux légumes d'été

Raviolis aux légumes d'été
Raviolis aux légumes d'été




lundi 27 août 2012

L'huile de tucuma pour prolonger le hâle



Tucuma fruit - source :  http://poderdasfrutas.com/fruta-tucuma/fruta-tucuma-2/ 

L’huile de tucuma est obtenue à partir de la pulpe du fruit tandis que la pression à froid de l’amande contenue dans son noyau donnera le beurre de tucuma. Le tucuma est un palmier qui pousse dans la forêt amazonienne au Brésil et produit des fruits orangés en grappe de la taille d’un gros abricot. Le fruit peut se manger et est riche en vitamines et protéines. Le tucuma a la particularité de présenter de longues épines pouvant atteindre 12 cm, rendant la cueillette des fruits particulièrement délicate.

L’huile de tucuma contient de nombreux atouts :
  • Des oméga 3, 6 et 9 pour le maintien de l’hydratation de la peau et de son élasticité,
  • De la vitamine E, antioxydante, elle peut jouer un rôle dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et dégénératives.
  • De la vitamine A, bénéfique pour la peau et la vue,
  • De l’acide laurique, un acide gras proche de la protéine du cheveu.

Emolliente, l’huile de tucuma laisse la peau douce et hydratée. Mais surtout sa richesse en beta-carotène (jusqu’à 2 fois plus riche que la carotte) fait que cette huile peut préserver le bronzage et préparer la peau à l’exposition au soleil. Elle possède une grande affinité avec les cheveux qu’elle nourrit et embellit.

L’huile de tucuma convient pour un usage culinaire et peut être chauffée.


vendredi 24 août 2012

DIY : des marque-places avec des fleurs séchées


Marque place fleurs
Marque place fleurs

Cela fait quelques semaines que trottait dans ma tête l'idée de faire quelque chose avec les bois de construction de ma fille. Allez savoir pourquoi? Et en cherchant tout autre chose, je suis retombée sur des transferts de lettres vieux d'au moins 20 ans. 
Et puis il y avait ses fleurs que ma fille et moi avions ramassées au mois de juillet et qu'on avait fait sécher pour qu'elle s'amuse à les coller.  

Voilà comment se sont construit petit à petit ces marque-places qui peuvent aussi servir à transmettre un message ou étiqueter un cadeau...

Matériel : 

  • des bois de construction brut pour enfant (type Kapla),
  • de la peinture (gouache),
  • des transferts de lettres,
  • des fleurs séchées,
  • de la colle blanche,
J'ai choisi de beaucoup diluer la peinture dans de l'eau pour obtenir des couleurs légères et transparentes mais on peut l'appliquer pure. 

Peindre les bois sur toutes les faces et laisser sécher. Diluer la colle blanche dans de l'eau pour qu'elle soit très liquide et appliquer une couche sur la moitié d'un bois peint, déposer la fleur et remettre délicatement de la colle sur la fleur. Laisser sécher à plat. Il ne reste ensuite plus qu'à transférer les lettres de votre message et le tour est joué.



Marque place fleurs

Marque place fleurs
Marque place fleurs


Marque place fleurs

Marque place fleurs

Marque place fleurs

Marque place fleurs



mercredi 22 août 2012

Compote à boire pêche/abricot

Compote à boire pêche/abricot
Compote à boire pêche/abricot


Ma fille adore les compotes à boire, ce qui m'a donné une idée d'autant plus que j'avais des pêches et des abricots sur le point de s'abîmer. 

Ingrédients : 

  • abricots et pêches très mûrs,
  • 2 cuillères à soupe de sirop d'agave,
  • de l'eau,
Dans une casserole, mettre les fruits lavés, épluchés et coupés en morceau. Ajouter l'eau (environ 2 cm au fond de la casserole) et mettre chauffer à couvert quelques minutes. Passer ensuite les fruits additionnés du sirop d'agave au mixeur et au blender jusqu'à obtenir un liquide. Réserver au frais 1 heure avant de déguster à la paille.





Compote à boire pêche/abricot
Compote à boire pêche/abricot

Compote à boire pêche/abricot
Compote à boire pêche/abricot

Compote à boire pêche/abricot
Compote à boire pêche/abricot



lundi 20 août 2012

L'huile de pêche, douce et légère



Huile de Pêche

Voilà une huile assez peu connue et plutôt récente, que j’ai découverte en écrivant l’article sur les beurres végétaux. Elle semble tout indiquée pour l’été.

Extraite par pression à froid de l’amande contenue dans le noyau, c’est une huile très riche en vitamine E, un antioxydant naturel. Elle contient également des oméga 6 et 9 qui permettent le maintien de l’hydratation de la peau.

C’est une huile très légère qui pénètre rapidement dans la peau sans laisser de film gras. Elle se rapproche de l’huile de noyau d’abricot. C’est donc une huile qui redonne de l’éclat et du tonus à l’épiderme. Nourrissante, adoucissante, elle assouplit et protège la peau. Elle soulage les démangeaisons. Elle permet également d’atténuer la visibilité des veines pour les peaux fines.

Adaptée pour la réalisation de crèmes ou de lotions, c’est aussi une huile qui pourra être utilisée pour les massages notamment du visage. Très douce, l’huile de pêche est conseillée pour le soin des contours des yeux. Les peaux matures, sèches, sensibles, fragiles pourront faire appel à ses qualités émollientes.


vendredi 17 août 2012

DIY : j'ai testé l'AZ box


Aroma-Zone Box
Aroma-Zone Box

Mais qu'est-ce que l'AZ box? C'est tout simplement une boîte proposée par le site Aroma-Zone, qui permet de réaliser soi-même ses cosmétiques. 

J'ai choisi les soins du visage pour peaux normales à mixtes. Il m'en a coûté 26,90€ et j'ai pu réaliser 4 produits : 
  • un fluide bonne mine,
  • une crème de nuit à la bergamote,
  • une lotion astringente et purifiante,
  • un soin contour des yeux au concombre


Cette petite boîte contient absolument tout ou presque pour la réalisation de ces produits : 
  • les ingrédients : huiles végétales, macérât, huiles essentielles, eaux florales, émulsifiant, conservateur. Tout y est.
  • le matériel : du fouet au flacon en passant par la paire de gants, les étiquettes pour les flacons, les cuillères de dosage ou les pipettes graduées. Il ne vous restera plus qu'à vous munir d'une casserole et de contenants en verre ou en inox pour réaliser vos mélanges.
  • les recettes pour la réalisation des produits,
  • des fiches pratiques, les règles d'hygiène, d'autres recettes...


Ce que j'en pense : 


  • du point de vue du contenu : et bien tout est dedans, donc pour les novices peu équipés comme moi c'est très pratique. Et puis il me reste de de la cire émulsifiante, du conservateur et de l'huile essentielle de bergamote que je vais pouvoir destiner à d'autres utilisations. J'ai même réalisé des madeleines avec le fond d'eau florale de citron qui me restait.
  • du point de vue de la mise en oeuvre : il faut bien lire les conseils d'hygiène avant toute chose. Mieux vaut également détailler les recettes avant de se lancer afin de bien s'organiser. Sinon on a juste à suivre le déroulement. C'est relativement simple, un peu comme une recette de cuisine. Je les ai réalisées par niveau de difficulté de la plus facile à la plus difficile. Par contre il faut de l'huile de coude. J'ai réalisé les 4 produits dans la foulée et je dois bien avouer que "battre vigoureusement pendant 3 minutes" c'est assez fastidieux à la longue. Je n'ai pas non plus trouvé très pratique le conditionnement en berlingot car il ne permet pas de prélever aisément le produit. Ce manque de stabilité doit être également un problème lorsqu'il faut conserver le produit une fois ouvert. 
  • du point de vue des produits : voilà un mois que je les teste et je suis plutôt satisfaite. Moi qui suis sujette aux cernes, le soin contour des yeux est efficace et très pénétrant. Le fluide hydratant bonne mine m'a permis d'avoir le teint plus éclatant et il me semble que mes pores se sont resserrés. La crème de nuit apporte un agréable sensation de fraîcheur et de légèreté et laisse la peau douce. Par contre la lotion tonique est en trop petite en quantité pour pouvoir m'être rendu compte de quoique que ce soit. Au début l'odeur de la bergamote m'a un peu dérangée mais avec le temps je m'y suis faite. La texture des crèmes est très agréable, avec un toucher frais et léger sur la peau.
  • du point de vue du prix : 26,90€ pour 3 produits de beauté avec tout le matériel et les flacons (je ne compte pas la lotion tonique), même à réaliser soi-même, je ne trouve pas cela du tout excessif bien au contraire. C'est le prix qu'il faut compter au minimum pour un produit tout fait dans le commerce. 

En conclusion :


Je pense que c'est une bonne initiation pour se lancer dans la réalisation de produit cosmétique tout en étant "encadré". J'ai bien aimé le côté "à faire soi-même" et j'étais toute fière d'avoir réussi mes émulsions. En tout cas, je suis certaine d'en réaliser d'autres à l'avenir, notamment un soin contour des yeux et une crème de jour. J'affinerai surement les compositions pour les adapter à ma peau. 








Aroma-Zone Box
Aroma-Zone Box
Aroma-Zone Box
Aroma-Zone Box




mercredi 15 août 2012

Melon rôti au thym et au miel



melon rôti au thym et au miel
Melon rôti au thym et au miel


J'avais vu que'on pouvait manger le melon chaud. Alors j'ai voulu essayé avec une recette toute simple pour voir. Je n'ai pas sucré le coulis framboises/groseilles pour conserver un peu d'acidité et contraster avec le melon au miel.

Ingrédients pour 4 personnes:
  • 1 melon,
  • groseilles, framboises,
  • thym fais,
  • miel plutôt liquide (acacia pour moi),
4h avant mettre dans une terrine le melon coupé en tranches, le miel et les branches de thym. Réserver au frais. Dans une casserole faire chauffer à couvert avec un peu d'eau les framboises et les groseilles. Passer ensuite au tamis pour obtenir un coulis. Réserver au frais.

Au moment de servir, faire chauffer à blanc une poêle. Passer rapidement les tranches de melon sur les 2 faces pour le tiédir (le passage dans la poêle doit être rapide sinon le melon tombe en purée).
Mettre dans une assiette, contenant du coulis au fond et servir immédiatement.


melon rôti au thym et au miel
melon rôti au thym et au miel
melon rôti au thym et au miel
melon rôti au thym et au miel






















lundi 13 août 2012

L'huile de Calendula, douce et apaisante

Fleur de Calendula


Origine de l’huile de Calendula


L’huile de Calendula est en réalité un macérât huileux obtenu par trempage des fleurs de souci dans une huile végétale telle que l’huile de tournesol, de pépin de raisin, de sésame ou d’amande douce.

Plante des régions méditerranéennes, le calendula ou souci des jardins, fleurit une bonne partie de l’année (du printemps à la fin de l’automne). Sa fleur s’ouvre avec le lever du soleil pour se refermer le soir.

Composition de l’huile de Calendula


L’huile de calendula contient des oméga 6 et 9 qui redonne à la peau souplesse et élasticité grâce à un bon maintien de l’hydratation. Elle est aussi riche en caroténoïdes, connus pour leurs qualités anti-inflammatoires et antioxydantes. Notons également la présence de stérols, proches de la composition de la peau et qui aident à maintenir sa structure tout en jouant un rôle anti-inflammatoire.

Les bienfaits de l’huile de Calendula


L’huile de Calendula est parfaite pour résoudre les problèmes de peaux. Antiseptique, cicatrisante, reconstituante, c’est un puissant anti-inflammatoire. Elle permet de traiter les irritations, les démangeaisons, les brûlures, les coups de soleil, les lésions liées à la radiothérapie, les crevasses, les gerçures, les engelures, l’eczéma …

Elle s’utilise pour le soin des peaux fragiles, sèches réactives, sensibles ainsi que pour la peau des bébés et des enfants.

Attention : il existe des risques d’allergie





mercredi 8 août 2012

L'agar-agar pour une cuisine saine et légère

agar-agar
L'agar-agar


100% naturel, 100% végétal, sans calorie, coupe-faim, l’agar-agar affiche des qualités plutôt alléchantes.

L’agar-agar, qu’est-ce que c’est ?


Il se présente sous la forme d’une poudre claire la plupart du temps bien qu’on le trouve aussi sous forme de filament, mais son utilisation est beaucoup moins pratique sous cet état. Cette poudre est extraite d’algue rouge. Il s’agit d’un polymère de galactose contenu dans les parois cellulaire de l’algue.

Le mode opératoire pour obtenir cette fine poudre d’agar-agar est relativement simple : les algues sont lavées puis séchées plusieurs fois et portées à ébullition pour extraire le mucilage. Le mucilage est extrait à chaud, il est ensuite purifié, déshydraté et enfin broyé en poudre. Le mucilage est un polysaccharide végétal qui gonfle au contact de l’eau et se gélifie. On le retrouve aussi dans la pomme, l’avoine ou l’aloé vera.

Si on l’utilise depuis peu chez nous, en revanche l’agar-agar est très exploitéé dans la cuisine japonaise depuis sa découverte fortuite au XVIIème siècle.

Les propriétés de l’agar-agar


Sans odeur, sans goût, l’agar-agar ne modifie en rien les saveurs des plats. Il est constitué à 80% de fibres solubles et possède un apport calorique extrêmement faible. Son pouvoir gélifiant est 7 fois supérieure à la gélatine d’origine animale.

Riche en minéraux (calcium, phosphore, fer), l’agar-agar permet une bonne conservation des plats car les bactéries ne s’y développent pas.

Une fois ingéré, l’agar-agar va gonfler dans l’estomac et former un gel qui agit comme un piège pour les graisses, les sucres et les toxines. Comme il n’est pas digéré, il sera éliminé de l’organisme avec tout ce qu’il aura piégé. Ainsi, il tempère l’appétit, aide à la digestion et à l’élimination des déchets.

A forte dose, l’agar-agar peut tout de même avoir un effet laxatif et entrainer des flatulences.

Les utilisations de l’agar-agar


Il est utilisé comme liant, épaississant et gélifiant végétal par l’industrie alimentaire. D’ailleurs on pourra le reconnaitre dans les produits sous la dénomination E406. On retrouve l’agar-agar dans les sorbets, glaces, yaourts, crème dessert, confiseries à base de fruits, confitures…

En cuisine, l’agar-agar vient souvent en remplacement de la gélatine dans les flans, les bavarois, les mousses, les aspics, les terrines, les crèmes… On peut aussi l’incorporer aux confitures et aux gelées pour diminuer l’apport en sucre. L’agar-agar offre de nombreuses possibilités une fois apprivoisé. Il doit être chauffé à 90°C pendant 1 à 2 minutes. Il entame sa gélification en dessous de 40°C. Attention, l’agar-agar ne se dissout pas dans l’huile ou l’alcool. Pour son dosage, il est recommandé d’utiliser 2 g d’agar-agar, soit une cuillère à café rase, pour 500ml de liquide.

En diététique, l’agar-agar peut servir de complément alimentaire. Il suffit de l’incorporer à du thé, du jus de fruit ou une soupe et de le consommer avant le repas. Il agira ainsi en tant que coupe-faim naturel.

L’agar-agar est aussi utilisé en microbiologie pour gélifier les milieux de culture. Il possède également des applications en cosmétique ou dans l’industrie pharmaceutique. Il sert à prendre les empreintes dentaires ou archéologiques. 



lundi 6 août 2012

L'huile de sésame, régénérante

Graines de sésame


Origine de l’huile de sésame


Originaire d’Inde, le sésame est une herbe qui produit des capsules contenant jusqu’à 200 graines, riche en huile, de couleur noire, brune ou blanche. Aujourd’hui le sésame s’est répandu dans le monde et les principaux producteurs se trouvent en Inde, en Chine ou en Amérique Centrale.

Il existe 2 manières de fabriquer l’huile de sésame :
  • La pression à froid des graines crues qui donne une huile peu colorée et peu odorante,
  • La pression des graines torréfiées. L’huile ainsi obtenue est plus sombre, avec une odeur de noix ou noisettes grillées.


Composition de l’huile de sésame


Outre les omégas 6 et 9, qui aident au maintien de l’hydratation de la peau, l’huile de sésame contient plusieurs antioxydants naturels :
  • la vitamine E qui pourrait abaisser le taux de cholestérol et avoir un effet protecteur contre la maladie de Parkinson,
  • la sésamine, qui pourrait avoir des effets anticancéreux et améliorerait les profils lipidiques des femmes ménopausées
  • la lécithine, indispensable au bon fonctionnement des systèmes nerveux, cérébraux, cardio-vasculaires et digestifs,
  • du sélénium qui agirait contre le mauvais cholestérol et participerait au bon fonctionnement du système immunitaire.


Bienfaits de l’huile de sésame


Régénérante, elle permet de lutter contre les irritations de la peau, l’eczéma, le psoriasis et les desquamations. Hydratante, assouplissante, elle protège contre les méfaits des rayons UV. Sa richesse en antioxydants en fait un très bon soin anti-âge des peaux matures. Elle atténue les tâches brunes et tonifie cheveux et ongles.

L’huile de sésame permet de lutter contre la fatigue nerveuse et la dépression. Elle réduit le mauvais cholestérol et protège les systèmes nerveux, cérébraux et cardio-vasculaires. Elle soulage les douleurs musculaires ou liées aux rhumatismes.

Attention, l’huile de sésame peut être allergisante pour les personnes réactives aux fruits à coque.



vendredi 3 août 2012

Beurres végétaux (3ème partie - fin)

 Suite et fin de la sagas des beurres végétaux (pour lire ou relire la 1ère partie ou la 2ème partie)

Beurre de noix de coco :

beurre végétal de noix de coco
Beurre de noix de coco
Le beurre de noix de coco peut être obtenu à partir de la chair blanche de la noix de coco, râpée, centrifugée, additionnée de lait de coco puis filtrée. Mais dans la plupart des cas, il est obtenu par hydrogénisation de l’huile de coco (coprah).Très nourrissant, le beurre de noix de coco est fondant et laisse une odeur délicate sur la peau. Il convient aux peaux normales à sèches. Pénétrant, il laisse la peau douce et souple. C’est un bon soin pour les cheveux secs et fourchus auxquels il redonne brillance et souplesse. Il peut être utilisé en soin après soleil pour apaiser et nourrir la peau.


Beurre végétal d'olive
Beurre d'olive

Beurre d’olive

Issu de l’hydrogénation de l’huile d’olive de 1ère pression à froid, le beurre d’olive est extrêmement hydratant. Il redonne élasticité et souplesse aux peaux les plus sèches. Il calme les peaux irritées. C’est un bon fortifiant pour les cheveux secs et abîmés. Il nourrit les ongles fragiles et cassants. Il peut s'utiliser comme soin anti-âge des peaux matures.






Beurre végétal de pêche
Beurre de pêche 

Beurre de pêche :

Voilà un beurre frais et léger pour vous accompagner tout au long de l’été. Obtenu à partir de l’huile végétale de pêche, ce beurre est souvent une fabrication maison quoiqu’on le trouve dans le commerce. C’est un beurre extrêmement nourrissant. Emollient, il pénètre très rapidement dans la peau sans laisser de film gras. Riche en vitamine E, il raffermit les peaux matures, nourrit les peaux sèches et régénère les peaux fatiguées.







Beurre végétal de pépins de raisin
Beurre de pépins de raisin

Beurre de pépins de raisin :

Ce beurre est lui aussi issu de l’huile de pépin de raisin par hydrogénation. C’est un beurre riche en vitamine C et E ainsi qu’en carotène et polyphénols et qui pénètre rapidement dans la peau. Ce cocktail d’antioxydants lui permet donc de lutter contre les effets du vieillissement de la peau. Il répare les cheveux secs et abimés et les nourrit. Il régule la production de sébum des peaux grasses.



Beure de Sal :

Beurre naturel, le beurre de Sal provient de la pression à froid des graines du fruit de l’arbre du même nom. Originaire d’Inde, de Malaisie ou des Philippines, cet arbre légendaire pousse à l’état sauvage. C’est un beurre très nourrissant et qui contient des éléments particulièrement nutritifs pour la peau : des oméga 6 et 9, des phytostérols, des terpènes et du squalène. Le beurre de Sal régénère et nourrit la peau. Il possède des propriétés anti-inflammatoires intéressantes pour les peaux irritées et sensibles. Il redonne brillance et tenue aux cheveux secs, cassants et abimés. C’est un beurre très dur à température ambiante et qui conviendra parfaitement pour la réalisation de sticks à lèvre ou de baumes.



Beurre végétal de soja
Beurre de soja

Beurre de soja :

Directement issu de l’huile de soja, le beurre de soja est plutôt riche. On retrouve des oméga 3, de la lécithine et des antioxydants tels que la vitamine E et des flavonoïdes. Très pénétrant, il aide à maintenir une peau hydratée et nourrie. Il permet de redonner de la brillance aux cheveux. 




Beurre d’Ucuuba :

Obtenu par pression mécanique des noix de l’ucuuba, un arbre sauvage de l’Amazonie, le beurre d’ucuuba contient des oméga 6 et 9 ainsi que de la vitamine C. De couleur sombre, c’est un beurre reconstructeur et régénérant. Il réhydrate intensément la peau et les cheveux. Il entre souvent dans la fabrication des bougies et des savons.


Beurre d’Urucum :


Le beurre d’urucum est obtenu à partir du macérât huileux ou de la poudre d’urucum, elle-même issu des graines de l’urucum, une plante sauvage d’Inde. C’est un beurre de couleur rouge, très riche en béta-carotène. Il propose des antioxydants et de nombreux minéraux. Il prépare la peau au bronzage tout en offrant une protection contre les radicaux libres. C’est un bon répulsif contre les insectes.


Beurre végétal de Tucuma :

Issue de la pression à froid des fèves de Tucuma, un palmier de la région amazonienne, il renferme des oméga 6 et 9 mais aussi des caroténoïdes. Il permet d’activer le bronzage de la peau et de prolonger le hâle. Emollient, il convient à tous les types de peau. Fondant, il ne laisse pas de film gras sur la peau et lui donne un aspect satiné. Il nourrit les cheveux secs grâce à son excellente affinité avec la fibre capillaire.



Beurre végétal
Beurres végétaux


Voilà ce petit tour d’horizon des beurres végétaux assez complet mais non exhaustif s'achève. Les beurres naturels, parfois nommé aussi « natifs », offrent des garanties de qualité pour la peau. Pour les beurres artificiels, leur réalisation maison est préférable. En effet la qualité des beurres végétaux industriels est très variable et demande une grande vigilance. Les beurres végétaux artificiels maison conservent les mêmes vertus que les huiles végétales dont ils sont issus tout en proposant un conditionnement plus ludique et pratique.


mercredi 1 août 2012

La lavande, thérapeutique

Lavande
Fleur de lavande


Son parfum est souvent qualifié de « vieillot », pourtant la lavande possède bien des vertus qui méritent qu’on s’attarde sur cette petite fleur si odorante et emblématique.

Origine et histoire de la lavande


La lavande est un petit arbuste de la famille des Lamiacées (menthe, thym, romarin, sauge…). Très appréciée des abeilles, elle s’orne de petites fleurs mauves ou bleues en épis, à l’odeur puissante.

Originaire du bassin méditerranéen, la lavande est utilisée depuis des siècles. Son extraction en huile essentielle a permis de développer sa culture et ceci dès le XIXème siècle. En France, la culture de la lavande s’étend de la Provence au Vaucluse mais on la produit aussi dans la Drôme, le Lot ou le Tarn et Garonne. C’est un des symboles indissociable du Sud de la France.

Au-delà de nos frontières, on retrouve certaines espèces en Espagne ou au Portugal. Quelques pays de l’Est de l’Europe ont développé sa culture comme la Bulgarie, l’Ukraine ou la Russie. Il existe des productions dans des pays plus surprenant comme l’Australie (Tasmanie) ou le Canada, où quelques précautions sont nécessaires pour passer l’hiver.

La récolte des fleurs a lieu au tout début de la floraison, de préférence pendant les fortes chaleurs afin que leur senteur soit la plus développée. La lavande connait très peu de prédateur car son odeur puissante les repousse.

Les principales espèces de lavande


Il existe de nombreuses espèces de lavande. Néanmoins, on en compte 4 principales :
  • La lavande vraie ou lavande fine (Lavendula Angustifolia) : il s’agit d’une espèce sauvage qui donne une très bonne qualité d’huile essentielle et qui pousse en altitude. Son huile essentielle est réservée à la parfumerie de luxe ainsi qu’à la phytothérapie et l’aromathérapie,
  • La lavande aspic (Lavendula Latifolia) : de floraison plus tardive, elle est très odorante mais moins appréciée en parfumerie,
  • Le lavandin (Lavendula hybrida) : c’est une variété d’hybride naturel entre la lavande vraie et la lavande aspic. C’est l’espèce la plus cultivée en Provence car elle possède un rendement pour l’obtention de l’huile essentielle bien meilleur que la lavande aspic. D’ailleurs son huile essentielle est surtout utilisée dans l’industrie. Elle pousse plutôt en plaine.
  • La lavande stéchas ou lavande papillon (Lavendula Stoechas) : c’est une lavande sauvage, à la floraison précoce de mars à mai. Elle ne présente pas de grand intérêt pour la parfumerie car elle est très peu odorante.


La production d’huile essentielle de lavande


huile essentielle de lavande
L'huile essentielle de lavande

Arrêtons-nous quelques instants sur la production d’huile essentielle qui représente le plus gros de l’activité autour de la lavande. Il existe 2 procédés de distillation de la lavande qui n’offrent pas la même qualité de lavande.
  • La distillation traditionnelle : après une phase de séchage puis de fanage pour la lavande fine uniquement, l’huile essentielle est obtenue par entrainement à la vapeur. Le cycle de distillation de la lavande est relativement court, de 30 à 45min.
  • La distillation en « vert broyé » : la lavande est hachée puis placée dans un contenant de distillation et chauffée puis filtrée. Cette huile essentielle est de moins bonne qualité ne pouvant prétendre à une AOC. Les parfumeurs ne l’apprécient guère.


Lavande et bienfaits


La lavande possède de très nombreux bienfaits :
  • antiseptique, bactéricide, désinfectante, cicatrisante, elle soulage les brûlures, les coups de soleil, les piqures d’insectes, les rhumatismes, les douleurs articulaires ou les courbatures,
  • calmante, apaisante, antispasmodique, elle permet de lutter contre l’anxiété, le stress, l’insomnie ou les migraines,
  • carminative, elle aide à expulser les gaz intestinaux,
  • digestive, elle atténue les ballonnements et les problèmes gastriques,
  • odorante, elle combat les mites et les poux, éloigne les mouches et les moustiques.


Comment utiliser la lavande ?


On peut utiliser la lavande sous différentes formes. Sa principale utilisation reste bien sûr sous forme d’huile essentielle :
  • dans le bain pour parfumer et calmer,
  • en diffusion dans l’air pour parfumer, et lutter contre les rhumes, la toux ou les sinusites,
  • diluée dans une huile végétale sur les brûlures, les piqures d’insectes ou les coups de soleil, ou en massage pour soulager les rhumatismes et les douleurs liées aux articulations ou aux courbatures,

Attention : l’utilisation des huiles essentielles nécessite quelques précautions et connaissances sur le sujet.

En sachets de fleurs séchées, la lavande est utilisée pour éloigner les mites et désodoriser. On peut également l’utiliser en infusion pour apaiser les anxieux ou calmer les problèmes digestifs. En décoction, elle soulage les entorses, les courbatures, les foulures ou les contusions et assainit l’haleine. L’eau florale de lavande permet de tonifier les peaux fatiguées, de rééquilibrer les peaux grasses et de purifier les peaux présentant de l’acné ou de l’eczéma.

On peut aussi utiliser du vinaigre de lavande qui redonnera brillance et beauté aux cheveux ternes ou relaxera dans le bain. En faisant macérer les fleurs de lavande pendant quelques jours au soleil dans une huile végétale, on pourra ainsi calmer les démangeaisons, les piqures d’insectes ou les rhumatismes.


LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...