Accéder au contenu principal

L'huile d'oeillette, rare et parfumée

Graines de pavot bleu

L’huile d’œillette est aussi appelée huile de pavot bleu ou noir. On soupçonne cette plante d’être originaire d’Asie mineure mais rien n’est moins sur. De la même famille que le coquelicot, le pavot noir donne des graines bleues grisées qui servent à produire l’huile végétale. Certains pays en interdisent la culture. C’est une huile plutôt difficile à trouver. Le pavot noir ne doit pas être confondu avec le pavot blanc, qui lui sert à la production de morphine ou de codéine.

Il existe 2 sortes d’huile d’œillette :
  • huile obtenue par pression à froid des graines : d’usage culinaire en assaisonnement,
  • huile obtenue par les graines pressée à chaud : pour la peinture. Elle sert de liant pour les couleurs de peinture à l’huile (comme l’huile de lin, de carthame ou de noix). Elle est aussi utilisée comme additif des vernis et médium à peindre ou en encore en savonnerie.

L’huile d’œillette est une source d’oméga 3, 6 et 9. Elle apporte également de la vitamine E, antioxydant naturel et puissant. Elle aiderait à abaisser le mauvais cholestérol, et la tension artérielle et diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

Très parfumée, l’huile d’œillette s’utilise en assaisonnement des salades, champignons, courgettes, carottes noix de saint Jacques et fromage. Les graines sont comestibles et peuvent se manger avec une salade ou pour agrémenter les pains ou les gâteaux.

En cosmétique, l’huile d’œillette est émolliente mais très visqueuse. Elle laisse un film gras et pénètre difficilement. En revanche elle ne craint pas la lumière comme l’huile de lin. Elle peut être utilisée dans les baumes ou comme démaquillant. Elle redonne brillance et beauté aux cheveux. En compresse, elle soulage les inflammations et les brûlures.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

DIY : Calendrier de l'Avent 2014

Et voici ma version du Calendrier de l'Avent 2014, in extrémis, me direz-vous. Je vous avouerai franchement que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre cette année. L'envie n'y est pas trop pour ces préparatifs de Noël. Depuis que je suis toute petite, Noël s'est toujours fait dans la joie et la bonne humeur, tout cela orchestré par ma Maman et ses doigts de fée. Et même si depuis quelques années elle n'avait plus l'énergie pour le faire, on perpétuait la tradition de se retrouver, chacun mettant la main à la pâte. Oui mais voilà cette année elle n'est plus là. Alors cette fête qui s'annonce n'a plus la même saveur. Et je n'ai pas beaucoup d'entrain pour la préparer. D'autant plus que nos frères et sœurs vivent pour la plupart à l'étranger maintenant. Alors cette année pas de grandes tablées, juste quelques chaises et un peu de mélancolie, je dois bien l'avouer.

Ce calendrier, c'est ma fille qui me l'a réclamé, comme …