Accéder au contenu principal

Les fruits secs, naturellement bon

Fruits secs
amandes

noix de macadamia











Idéal pour palier aux carences de l’hiver, les fruits secs sont naturellement gorgés de nutriments bons pour la forme et la santé.

Les différents types de fruits secs 


Les fruits secs regroupent 2 types de fruits :
noix

  • les fruits à coque ou oléagineux : amande, arachide, lin, noisette, noix, noix du brésil ou do Para, noix de cajou, noix de macadamia, noix de pécan, pignons, pistache, sésame...
  • les fruits séchés par déshydratation et/ou confits : abricots, ananas, banane, canneberge, cerise, datte, écorces d’agrumes, figue, gingembre, kiwi, mangue, melon, papaye, pêche, prune, pruneau, myrtille, poire, pomme, raisin, tomate...

Comment sécher les fruits secs


cacahuète
Les fruits à coque ne subissent pas  d’étape de séchage puisqu’ils sont secs naturellement.

L’avantage de sécher les fruits est de pouvoir bien mieux les conserver. Les romains utilisaient déjà cette technique pour garder les fruits pendant l’hiver. Le séchage permet d’abaisser le taux d’eau présente dans le fruit à 20%.

Le traitement par séchage peut se faire à l’aide d’évaporateurs à 60°C avec une perte d’une partie des vitamines, au feu de bois à basse température ou naturellement au soleil. Souvent les fruits secs subissent des traitements pour les donner une belle couleur et améliorer leur conservation:

  • anhydre sulfureux appelé désormais dioxyde de souffre (E220) et tous les sulfites E221 à E228, ils sont dangereux et toxiques (classés niveau 3 par le Centre International de Recherche sur le Cancer). Le E223 et E224 sont autorisés dans la filière bio. Ce sont des CMR (cancérigène, mutagène et reprotoxique), qui détruisent la vitamine B1 et entrainent des troubles intestinaux, respiratoires ou cutanés notamment chez les personnes déjà fragilisées.
  • huile de palme, avec les dangers que l’on connait sur la santé et la biodiversité,

Les fruits secs sont parfois réhydratés afin de leur donner plus de moelleux.
Il convient donc de bien les choisir, bio de préférence, pour éviter les pesticides et les additifs au maximum.

Les bienfaits des fruits secs


noix du Brésil
Riche en vitamines, Les fruits secs renferment de nombreux minéraux : calcium, fer, magnésium, potassium, sodium. Ils apportent beaucoup de glucides. Ils aident à renforcer les défenses naturelles, particulièrement en fin d’hiver lorsque le corps a besoin de ressource pour lutter contre le froid et le manque d’ensoleillement. Ils contiennent beaucoup de fibres qui stimulent le transit intestinal. Ils aident à réduire les risques de maladies cardio-vasculaires et de maladies dégénératives.

Les oléagineux apportent des protéines, des lipides (souvent riche en acides gras insaturés), du calcium, du fer, du magnésium et du zinc. Les fruits séchés quant à eux sont très riches en fibres, en oligo-éléments, minéraux et vitamines.

Chaque fruit sec possède ses caractéristiques et ses bienfaits : la datte et la pomme sont peu caloriques, la banane riche en magnésium, les figues contiennent beaucoup de vitamine B, les abricots de la vitamine A, les cranberries sont antioxydants, les raisins secs et les pruneaux sont remplis de fibres, les noix contiennent de la vitamine E, la noisette de la vitamine B9 et du magnésium, ...

Comment utiliser les fruits secs

pistache

Les fruits secs ont pourtant mauvaise réputation du point de vue calorique. En fait ils ne contiennent pas plus de calories, de minéraux, de vitamines ou d’oligo-éléments qu’un fruit frais. Mais rapporté au poids, les fruits secs sont plus concentrés. On en mangera donc une petite poignée pour obtenir les mêmes apports qu’un fruit frais.

Les fruits secs peuvent être dégustés en grignotage, en apéritif simplement passés à la poêle mais aussi être incorporés dans les plats (tajine, couscous, salades...), mélangés avec les viandes ou les légumes ou ajoutés aux desserts et pâtisseries. On peut les réhydrater dans du thé vert chaud, aromatisé ou non selon si l’on veut lui ajouter une saveur supplémentaire ou pas.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

[DIY] Rentrée des classes : La trousse inspiration gipsy

Il y a une dizaine de jour, j'ai acheté les fournitures scolaires, corvée pour moi mais une matinée de bonheur pour ma fille. Quelques jours plus tôt, je m'étais arrêtée sur le compte Oberthur via Insta et j'ai vu leur trousses GIPSY  (ci-dessous) trop mignonnes. 






Ni une ni deux, ça a un peu cogité dans ma tête et je me suis souvenue (en fait, j'ai rangé mon étagère à couture il y a quelques semaines) que je gardais un vieux short Zara de ma fille dont le motif lui plaisait beaucoup en attendant de lui trouver une idée de recyclage. Voilà, je tenais mon idée. Enfin! (il ne lui va plus depuis 2 ans quand même!!).
Pour le patron, j'ai un peu galéré, cela m'a demandé pas mal de recherche et des ajustements. Et oui, c'est petit un short taille 11-12 ans, pas facile d'y placer un patron. La trousse en triangle se prêtait mieux à cette contrainte. C'est pour cela que je ne vous ferai pas de tuto à proprement parlé. Ça dépend vraiment de la possibilité de…