jeudi 3 janvier 2013

L'amande, un aliment sain

Amande

Avec l’épiphanie ce week-end, voilà l’occasion de s’intéresser à l’amande, ingrédient incontournable de la frangipane qui garnit souvent la galette des rois. Mais l’amande ce n’est pas que cela et elle mérite vraiment qu'on s’attarde sur elle.

Origine et histoire de l’amande


L’amande est le fruit de l’amandier, un arbre de la grande famille des Rosacées (pomme, poire, cerise, framboise, abricot, pêche...). C’est une graine oléagineuse. Si elle est originaire d’Asie, l’amande est désormais cultivée un peu partout dans le monde. Les 1ers producteurs sont les Etats-Unis, loin devant la Syrie, l’Iran ou l’Espagne. On dénombre une cinquantaine de variétés différentes.

Il existe l’amande amère, amande sauvage et l’amande douce, domestiquée depuis des millénaires. L’amande amère est toxique à forte dose à cause de l’acide cyanhydrique qu’elle contient. Mais on peut l’utiliser en petite quantité dans les pâtisseries.

Composition de l’amande


L’amande est plutôt calorique puisqu’elle affiche 590kcal pour 100g. Elle apporte des glucides et des lipides mais c’est surtout son apport en protéines qui est intéressant notamment pour les végétariens. Elle est très riche en minéraux comme le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium, le zinc et le fer. Elle apporte de la vitamine B2, qui agit sur les cellules, et de la vitamine E, antioxydant naturel. Elle contient beaucoup de fibres qui permettent de réguler le transit et elle apporte des oméga 6. La présence de phytostérols dans l’amande permet de diminuer l’absorption de cholestérol par les intestins.

L’amande apporte donc beaucoup d’énergie à l’organisme sans qu’il soit nécessaire d’en consommer beaucoup. Attention tout de même à choisir des amandes grillées à secs ou séchées plutôt que des amandes grillées à l’huile ou salées qui sont beaucoup moins intéressante sur le plan nutritif.

Bienfaits de l’amande


Consommer des amandes de manière journalière permet d’agir sur le taux de mauvais cholestérol sanguin et d’augmenter le potentiel antioxydant de notre organisme. Elles peuvent diminuer les risques de problèmes cardio-vasculaires, de diabète ou de calculs biliaires et abaisser la tension sanguine.

Malgré leur richesse calorique, elles n’entrainent pas de prise de poids, consommées avec modération. Elles permettraient même d’équilibrer spontanéement les besoins nutritionnelles des consommateurs réguliers. Sa richesse en minéraux en fait un allié de notre organisme, car ils agissent de manière bénéfique dans nombre de processus métaboliques et contre les radicaux libres.

L’amande faisant partie des fruits à coque peut être source d’allergie. 


Usages de l’amande


On trouve l’amande sous diverse formes : entière, mondée, grillée, effilée, en pâte, en crème, en lait ou en poudre. Elle entre dans la fabrication de nombreux desserts, biscuits, bonbons : macarons, dragées, tuiles, pralines, nougat, calissons, frangipane... Elle peut se manger fraîche, encore dans le fruit. Elle accompagne souvent des plats salés comme les poissons, le poulet, le couscous ou les légumes.

L’amande entre dans la fabrication du sirop d’orgeat. L’huile d’amande douce est extraite du noyau et est très utilisée en cosmétique mais aussi comme léger laxatif. Elle peut s’utiliser en cuisine. Le lait d’amande est également très répandu et sert d’alternative au lait de vache depuis des siècles. L’amande peut également se décliner sous forme de beurre ou de purée.




2 commentaires:

  1. J'en mange souvent, sans sel évidemment! Malgré les calories, manger une quantité d'amande adapté à une bonne alimentation peut nous aider à garder la ligne (conseil d'une amie nutritionniste!).
    ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui c'est ce que j'ai lu à plusieurs reprises en préparant cet article.

      Supprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...