vendredi 19 octobre 2012

Gommage naturel : comment s'y prendre?



Facile à réaliser avec quelques produits très simples, le gommage naturel est un geste parfois oublié qui permet à la peau de se débarrasser de ses impuretés. Pour tout découvrir ou redécouvrir du gommage voici 4 questions qui font le tour de ce soin indispensable pour une belle peau.

Pourquoi gommer sa peau ?


Le gommage exfolie et débarrasse la peau de ses impuretés. Il rend la peau douce et souple, bien plus réceptive aux soins cosmétiques. Il stimule la circulation, uniformise le bronzage et le magnifie. Le gommage permet de limiter l’incarnation des poils.

Quand réaliser un gommage ?


Le gommage se réalise une à deux fois par semaine maximum, sinon il finira par agresser la peau. Il se révèle très utile avant ou après l’exposition au soleil pour unifier le bronzage. Le gommage peut se pratiquer un ou deux jours avant l’épilation afin d’extraire les poils sous la peau.

Comment réaliser un gommage ?


Le gommage se réalise sur une peau humide avec de légers mouvements circulaires pas trop appuyés. Il se rince à l’eau tiède. Certaines zones plus sujette à l’accumulation de peaux mortes et d’impuretés que sont les coudes, les genoux, la plante des pieds et les talons méritent de s’y attarder plus longuement. Pour parfaire le gommage, un soin hydratant peut être appliqué à sa suite.

En revanche, les zones sensibles que sont le contour des yeux, la bouche ou les parties génitales ne doivent pas être gommées. La poitrine demande également beaucoup plus de douceur et de précaution en évitant les gommages trop agressifs. Le cou et les mains sont des zones souvent oubliées.

Quels produits dans mon gommage naturel ?


Pour fabriquer votre gommage naturel, il vous faudra 3 ingrédients principaux :
  1. un exfoliant pour l’effet gommant. Les plus couramment utilisés sont le sel ou le sucre. Le sel est un exfoliant plus agressif. Il convient bien pour les zones résistantes (genoux, talons, coudes…) mais est à éviter pour les peaux trop sèches, sensibles ou fragiles. Le sucre blanc ou roux permet d’éliminer les peaux mortes et d’éclaircir le teint. D’autres exfoliant peuvent être utilisés : la noix de coco pour son effet apaisant et assouplissant, l’argile, purifiante et nettoyante, le son ou la farine d’avoine, régénérant et adoucissant, la marc de café contre la cellulite, l’écorce d’orange réduite en petits morceaux tonifiante, la poudre d’amande aux vertus adoucissantes.
  2. un hydratant pour nourrir la peau et donner une texture plus douce à votre soin: il peut s’agir d’une huile végétale, souvent l’huile de jojoba, d’amande douce, d’argan, d’olive ou de noix de coco. Mais on peut tout à fait utiliser un yaourt, de la crème, du lait, du miel ou de l’eau minérale.
  3. un actif pour intensifier le gommage : les huiles essentielles peuvent permettre de drainer et favoriser l’élimination des toxines. Les plus utilisées sont l’huile essentielle de pamplemousse, anti-capitons, l’huile essentielle de citron, drainante et activatrice de la microcirculation, l’huile essentielle de cannelle, tonique et stimulante, l’huile essentielle de menthe poivrée, rafraichissante et tonique, l’huile essentielle de romarin tonique, anticellulite et antiride, l’huile essentielle de lavande, calmante et cicatrisante. On peut aussi ajouter des actifs naturels comme de la vanille, nourrissante et adoucissante ou du citron astringent. Les fruits mixés (poire, pomme, fruits rouges, concombre) constituent également des actifs de choix.

Astuces pour les pressées : on peut ajouter directement au gel douche habituel du sel ou du sucre. Pour le visage, il suffit d’additionner du sucre en poudre, de la poudre d’amande, de la noix de coco râpée ou de la farine d’avoine à son démaquillant et le tour est joué. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...