mercredi 19 septembre 2012

La poire, remplie de bienfaits


Poires

La poire d’automne arrive doucement dans nos étales. Les différentes variétés vont se succéder jusqu’au milieu de l’hiver. Mais quels bénéfices tirer de ce fuit ?

Origine de la poire


Fruit du poirier, un arbre de la famille des Rosacées (pommier, abricotier, aubépine, fraisiers, églantiers…), la poire est ancestrale. Elle nous vient d’Asie et a suivi une évolution semblable à la pomme au fil des siècles.
Il existe 2 types de poires : les poires de table, cueillies mûres et les poires à cuire récoltées avant maturité.

Il s’agit d’un fruit climactérique c’est-à-dire que la poire continue à murir même après la cueillette. On compte des milliers de variétés de poires mais seule une vingtaine d’entre elles est commercialisée pour leur robustesse (résistance aux transports et au stockage).

Les poires sont regroupées en fonction de leur date de maturité : les poires d’été, les poires d’automne et les poires d’hiver. Parmi les plus connues, on peut citer la William, la Rochas, la Comice, la Guyot, la Conférence ou la Passe-Crassane. On trouve encore quelques poiriers sauvages en Asie et Extrême-Orient, la plupart des poiriers sont cependant domestiqués.

Composition de la poire


Composée à 80% d’eau, la poire renferme de nombreux minéraux et oligo-éléments : potassium, calcium, magnésium, fer mais aussi cuivre, zinc, sodium, phosphore. Elle regroupe également de nombreuses vitamines : la vitamine A, différentes vitamines du groupe B avec notamment la vitamine B9, la vitamine E et la vitamine K.
Du côté des antioxydants, la poire contient du carotène, des flavonoïdes et bien sûr de la vitamine E. Comme de nombreux fruits et légumes c’est dans la peau que leur taux est particulièrement élevé. La poire est également un bon apport en fibres dont les 2/3 sont insolubles. Son apport calorique s’élève à moins de 60kg/100g, ce qui est relativement acceptable.

Bienfaits de la poire


Bien pourvue en minéraux mais aussi en eau, la poire est un fruit reminéralisant et rafraichissant. Grâce à ses antioxydants, la poire peut aider à prévenir les maladies cardio-vasculaires et certains cancers. Elle possède un effet anti-âge en contribuant à lutter contre les radicaux libres. Ses fibres solubles participent au bon fonctionnement du système digestif et soulage les maux d’estomac. Quant aux fibres insolubles, en grande majorité tout comme la pomme, elles permettent de piéger le cholestérol, empêchant ainsi son absorption. Légèrement diurétique, elle est réputée pour purifier le sang et drainer les reins.

Attention la poire peut provoquer des troubles intestinaux pour les personnes sensibles au syndrome de l’intestin irritable ainsi que des réactions allergiques chez les personnes réactives au syndrome de l’allergie orale.

Utilisations de la poire


Fragile, elle craint les coups et doit également être très vite consommée une fois arrivée à maturation.

Utilisées tel quel, les poires sont également très utilisée en pâtisserie, pochées, poêlées, en tarte, en chausson ou en confiture.  Elles peuvent tout à fait accompagner les plats salés comme les viandes blanches ou le canard mais aussi les crustacés. Elles se marient bien avec de nombreuses herbes aromatiques : romarin, thym, sauge, menthe, mélisse…, En boisson, elles permettent de réaliser des jus, des jus fermentés ou de l’eau de vie. Elles accompagnent divinement le fromage ou le chocolat.

En cosmétique, la poire peut être utilisée, réduite en purée, dans des masques pour le visage. Elle ravive alors le teint et possède une action anti-âge.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...