Accéder au contenu principal

A la découverte de l'aloe vera



Plant d'aloe vera
L’aloe vera, plante merveilleuse, miraculeuse, extraordinaire, vertueuse… Bref les qualificatifs ne manquent pas pour décrire l'aloe vera. Mais qu’en est-il de cette plante, de son origine, de sa composition ou de ses bienfaits ? Et comment choisir un gel de bonne qualité ?

Origine et généralités sur l’aloe vera


L’aloe vera est une des nombreuses espèces de la famille des aloès. Il s’agit d’une plante vivace, sans tige, à feuilles épineuses et originaire d’Afrique Orientale. Désormais on la trouve un peu partout dans le monde, dans des régions chaudes comme l’Espagne, le Mexique, le sud des Etats-Unis ou l’Inde. C’est une plante dépolluante, c’est-à–dire qu’elle est capable de restaurer un écosystème.

Il est possible de cultiver son aloe vera à la maison, car nos régions sont un peu froides, et d’en extraire soi-même le gel. Il faudra attendre 4 à 5 ans pour que l’aloe vera arrive à maturité avant de prélever ses feuilles.

Bon à savoir : l’aloe vera sert à la fabrication de la soie végétale.

Composition de l’aloe vera


L’aloe vera possède une composition extrêmement riche :
  • de la vitamine A : hydratation de la peau, maintien d’une bonne vision,
  • des vitamines du groupe B : maintien d’une peau saine et des muscles, amélioration des systèmes nerveux et immunitaires, diminution du stress et des risques de maladies cardio-vasculaires,
  • de la vitamine E : puissant antioxydant naturel,
  • des minéraux : phosphore, potassium, chlore, zinc, fer…
  • des polysaccharides : qui stimulent de la flore intestinale et favorisent la cicatrisation
  • des tanins : polyphénols à l’activité antioxydante,
  • de l’aloïne aux puissants pouvoirs laxatifs,
  • de aloétine : à l’activité antibactérienne et antimicrobienne,


feuille d'aloe vera

Les bienfaits de l’aloe vera


La liste des bienfaits de l’aloe vera est longue même s’ils ne sont pas tous démontrés.

En interne :
  • elle soulage les systèmes digestifs et intestinaux (crampes d’estomac, constipation, intestins capricieux, colons irritables, coliques, maladie de Crohn, ulcères…)
  • elle diminuerait les risques de problèmes cardiaques,
  • elle régulerait le taux de sucre dans le sang pour les diabétiques ainsi que les taux de mauvais cholestérol,
  • elle favoriserait l’élimination des toxines,
  • elle possèderait des pouvoirs antibiotique, bactéricide, et anti-inflammatoire,
  • elle stimulerait les défenses immunitaires.


En externe :
  • elle hydrate, revitalise et régénère la peau,
  • elle permet de lutter contre l’eczéma,
  • elle cicatrise et apaise les brûlures,
  • elle stimulerait la production de collagène,
  • elle possède des vertus anti-inflammatoires,
  • elle permet de lutter contre le vieillissement.


Bon à savoir : l’aloe vera fait l’objet d’études pour bloquer la croissance des cellules cancéreuses.

Choisir son aloe vera


L’aloe vera se présente sous 2 formes : le gel ou le latex. Le gel est extrait de l’intérieur de la feuille. Mais sa qualité peut être variable. En effet parfois son extraction se fait à partir de l’entièreté de la feuille et non seulement de l’intérieur. Ce gel présente donc des petites quantités d’aloïne, qui peuvent être toxiques si on ingère des doses régulières de gel. Les gels d’aloe vera contiennent parfois des conservateurs qui nuisent aux bonnes qualités de l’aloe vera.

Le latex est quant à lui extrait de l’enveloppe de la feuille. Irritant pour la peau et les muqueuses, il peut également provoquer des douleurs abdominales. C’est un puissant laxatif, mais de moins en moins utilisé dans les médicaments car la FDA l’a déclassé des laxatifs « sûrs ».

Bon à savoir : il existe quelques cas d’allergies au gel d’aloe vera. Il est déconseillé pour les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants de moins de 6 ans.



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

[DIY] Rentrée des classes : La trousse inspiration gipsy

Il y a une dizaine de jour, j'ai acheté les fournitures scolaires, corvée pour moi mais une matinée de bonheur pour ma fille. Quelques jours plus tôt, je m'étais arrêtée sur le compte Oberthur via Insta et j'ai vu leur trousses GIPSY  (ci-dessous) trop mignonnes. 






Ni une ni deux, ça a un peu cogité dans ma tête et je me suis souvenue (en fait, j'ai rangé mon étagère à couture il y a quelques semaines) que je gardais un vieux short Zara de ma fille dont le motif lui plaisait beaucoup en attendant de lui trouver une idée de recyclage. Voilà, je tenais mon idée. Enfin! (il ne lui va plus depuis 2 ans quand même!!).
Pour le patron, j'ai un peu galéré, cela m'a demandé pas mal de recherche et des ajustements. Et oui, c'est petit un short taille 11-12 ans, pas facile d'y placer un patron. La trousse en triangle se prêtait mieux à cette contrainte. C'est pour cela que je ne vous ferai pas de tuto à proprement parlé. Ça dépend vraiment de la possibilité de…