Accéder au contenu principal

Vous prendrez bien un peu d'algues


Des algues dans nos assiettes


Utilisées depuis des siècles en Asie, les algues commencent à faire leur apparition dans notre alimentation propulsée par la fureur des sushis et l’engouement pour les produits exotiques. Apprenons donc à mieux connaître les algues ainsi que leurs bienfaits et leurs méfaits et comment les consommer.

Qu’est-ce que c’est ?


Les algues sont des plantes aquatiques qui utilisent le processus de la photosynthèse. Elles sont indispensables à l’écosystème des milieux aquatiques ou humides. Elles se fixent sur des supports (rochers, coquillages…) mais ne sont pas constituées de racines. Elles sont apparues il y a des milliards d’années et sont à l’origine de notre atmosphère. Leur taille peut varier du micron pour les microalgues, à plusieurs mètres de longueur comme les laminaires (qu’on trouve sur nos côtes).

Il existe 3 types d’algues : vertes, rouge ou brune. Les algues vertes contiennent essentiellement de la chlorophylle et vivent pour la plupart en eau douce. Les algues rouges et brunes contiennent de la chlorophylle mais aussi des pigments de couleur. Les algues brunes vivent en eaux profondes et peuvent atteindre de grandes tailles. Les algues rouges sont de taille moyenne, appréciant les eaux profondes et froides mais on peut en trouver en surface de l’eau également.

Quels bienfaits ?


Les algues sont constituées :
  • de minéraux : iode, magnésium, calcium, fer, potassium, soufre.
  • d’oligo-éléments : cuivre, zinc, cobalt.
  • de protéines d’origine végétale en grande proportion.
  • des glucides : sous forme de fibres solubles, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas assimilés par l’organisme mais facilitent le transit intestinal.
  • des vitamines : A, C, E et B12.
  • des antioxydants comme le béta-carotène, des polyphénols ou la lutéine.
  • des oméga 3 mais en faible teneur.

Les algues sont idéales pour les régimes amincissants puisqu’elles apportent très peu de calories mais beaucoup de minéraux et d’oligo-éléments.

Les algues sont excellentes pour détoxifier le corps notamment des composés radioactifs ou de la pollution. Elles sont antibactériennes, antivirales et anti-inflammatoires.

Leur richesse en fibre favorise la digestion. Elles sont fortifiantes. Elles sont conseillées en cas d’hyperthyroïdie mais doivent être consommées avec modération en cas d’hypertension.

Elles aideraient au bon équilibre hormonal notamment lors de la ménopause et diminueraient les risques de cancers du sein. Elles auraient un effet protecteur contre les maladies du cœur, de l’œil ou certains cancers et abaisseraient le cholestérol. Elles apporteraient brillance aux cheveux et donneraient bon teint. Elles permettraient de lutter contre la fatigue et la dépression. Mais tous ces bienfaits supposés font encore l’objet d’études.

Quels dangers ?



Toutes les algues ne sont pas bonnes à la consommation, certaines sont même toxiques ou nuisibles. Mieux vaut éviter de ramasser des algues sur les plages même comestibles, car tout comme les fruits de mer, les algues absorbent les pollutions (mazout, métaux lourds…). Sinon les algues sont consommées depuis très longtemps dans les pays asiatiques sans que cela ne pose de problèmes.

Du côté des additifs, il s’agit de composés extraits à partir des algues. Ils sont utilisés depuis 60 ans maintenant par l’industrie agro-alimentaires. Il existerait certains risques d’inflammation intestinale, de diarrhées ou de flatulences lorsqu’ils sont consommés à hautes doses.


Comment les consommer ?


En fait, on en consomme régulièrement sans le savoir puisqu’elles entrent dans la composition de nombreux produits industriels. Les algues sont très souvent utilisées comme gélifiant, texturant ou émulsifiant. On les retrouve dans les produits lights (yaourts, pâtes fromagères, glaces…) en remplacement de composants gras ou caloriques. Elles sont également souvent présentes dans les charcuteries industrielles en remplacement des gélatines animales ou certaines pâtisseries et bonbons. On peut les reconnaitre sous les appellations E400 à E407 ou alginate de sodium, potassium et calcium, agar-agar, carraghénanes. De nombreux produits pour les animaux en contiennent également.

Les algues sont aussi présentes dans les cosmétiques (dentifrice, rouge à lèvres, crèmes, masques…) ou dans les médicaments toujours pour leur effet texturant ou gélifiant. On trouve également des algues sous forme de compléments alimentaires comme la spiruline riche en protéines et en vitamines.

Il existe de très nombreuses espèces d’algues mais seules quelques espèces sont autorisées à la consommation comme le lithothamne, le wakamé, la laminaire, le fucus, la laitue de mer ou la Nori qui entre dans la composition des fameux sushis. Leur préparation nécessite une certaine connaissance sinon vous risquez de les trouver insipides. On les peut les consommer en salade, en accompagnement des fruits de mer, des poissons, des féculents ou des légumes. Les algues peuvent s’acheter fraîches en Bretagne, déshydratées, ou en bocaux sur les marchés, dans les épiceries asiatiques ou certains magasins bio et grandes surfaces. 


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

[DIY] Rentrée des classes : La trousse inspiration gipsy

Il y a une dizaine de jour, j'ai acheté les fournitures scolaires, corvée pour moi mais une matinée de bonheur pour ma fille. Quelques jours plus tôt, je m'étais arrêtée sur le compte Oberthur via Insta et j'ai vu leur trousses GIPSY  (ci-dessous) trop mignonnes. 






Ni une ni deux, ça a un peu cogité dans ma tête et je me suis souvenue (en fait, j'ai rangé mon étagère à couture il y a quelques semaines) que je gardais un vieux short Zara de ma fille dont le motif lui plaisait beaucoup en attendant de lui trouver une idée de recyclage. Voilà, je tenais mon idée. Enfin! (il ne lui va plus depuis 2 ans quand même!!).
Pour le patron, j'ai un peu galéré, cela m'a demandé pas mal de recherche et des ajustements. Et oui, c'est petit un short taille 11-12 ans, pas facile d'y placer un patron. La trousse en triangle se prêtait mieux à cette contrainte. C'est pour cela que je ne vous ferai pas de tuto à proprement parlé. Ça dépend vraiment de la possibilité de…