mercredi 27 février 2013

La papaye, vitaminée et antioxydante


La papaye


La papaye, fruit du papayer, est originaire du Mexique. De nos jours, on retrouve le papayer sur l’ensemble des zones tropicales du globe. Ce fruit à la chair orangée est une baie d’environ 500 g mais pouvant atteindre plusieurs kilos.

Peu calorique, la papaye affiche environ 35 kcal pour 100 g. Elle est riche en fibres alimentaires, régulatrices du système intestinale et responsable de la sensation de satiété. Consommée bien mûre, elle regorge de bienfaits comme les antioxydants avec :
  • les catéchines, des composés phénoliques présents également dans le thé vert et associés à une diminution des risques cardio-vasculaires,
  • les caroténoides, responsable de sa pigmentation orangée, connus pour leur propriétés anticancérigènes


La papaye apporte de nombreuses vitamines :
  • Vitamine C, qui stimule les défenses immunitaires et aide à lutter contre les infections et la fatigue,
  • Vitamine A, pour une belle peau et qui aide à lutter contre les effets du vieillissement,
  • Vitamine B5, nécessaire à la bonne santé des cellules de l’épiderme,
  • Vitamine B9, indispensable pour les femmes enceintes ou allaitante (pour éviter les malformations fœtales) et qui permettrait de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires, de dépression, de ou le déclin cognitif,
  • Vitamine E, antioxydant puissant, elle possède également des vertus anti-inflammatoires.


Elle apporte également de nombreux minéraux comme le potassium, le calcium ou le magnésium. Ils jouent des rôles importants dans la prévention de risques cardio-vasculaires, l’abaissement de la tension artérielle,
C’est excellent stimulant du système immunitaire. La papaye est digestive et cicatrisante.

Le latex, recueilli sur le fruit encore vert, est un bon cicatrisant et permet d’extraire une enzyme aux applications industrielles et thérapeutiques. Ce même latex peut aussi entrer dans la composition des chewing-gums. Les graines contenues dans le fruit peuvent être consommées en assaisonnement pour leur goût légèrement poivré. Les feuilles du papayer sont utilisées en infusion contre les affections du foie. 
La papaye est à consommer avec précaution pour les personnes suivant un traitement anticoagulant. Elle peut entraîner des allergies chez les personnes sensible au latex.

En cuisine la papaye s’associe très bien avec les fruits rouges, le miel, la banane, le citron vert, la salade, l’avocat ou le crabe. Elle peut être cuite et incorporée en purée dans les gâteaux. Elle peut servir à attendrir la viande. Elle se consomme crue ou en jus. On la trouve également sous forme séchée.

En cosmétique, la papaye apporte de l’éclat au teint. Sa chair permet de combattre l’acné et atténue les rides. C’est un bon exfoliant du visage. Elle élimine les points noirs et prévient l’obstruction des pores. Il existe une huile de papaye, obtenue à partir des graines contenues dans le fruit et particulièrement recommandée aux peaux grasses et acnéiques. 

lundi 25 février 2013

L'huile de son de riz : riche et bénéfique

Huile de son de riz


L’huile de son de riz est obtenue par pression à froid de l’enveloppe qui entoure les grains de riz et appelée « son ». C’est une huile végétale saine très intéressante pour la santé et la peau.

L’huile de son de riz contient de  nombreux composants bénéfiques :
  • des oméga 6, 9 favorisant l’élasticité et la souplesse de la peau,
  • des phytostérols, réparateurs, anti-inflammatoires et cicatrisants,
  • des enzymes à l’action anti-âge,
  • des sels minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le potassium, le fer, le zinc, le magnésium...


Mais les actifs remarquables de l’huile de son de riz sont les différentes familles d’antioxydants qu’elle renferme :
  • de la vitamine E, antioxydante naturellement,
  • des composés phénoliques, antioxydants extrêmement puissants,
  • des caroténoïdes qui ravivent le teint,
  • des enzymes de type Q10, qui aident à lutter contre les radicaux libres.


L’huile de son de riz possède une bonne pénétration de l’épiderme. Elle permet de lutter contre les effets du vieillissement, les agressions de la peau liées au soleil, à la pollution ou au froid. Elle calme les irritations et les rougeurs des peaux sensibles.


L’huile de son de riz aide également à lutter contre les cernes et les poches en stimulant la microcirculation. Elle participe à la résorption des hématomes ou des œdèmes en favorisant le drainage et la circulation de ces zones.


Comestible, l’huile de son de riz est efficace pour lutter contre le mauvais cholestérol, réguler le diabète, équilibrer le système cardio-vasculaire et lutter contre toutes les maladies dégénératives. Son apport en minéraux et oligo-éléments lui confère un effet revitalisant et dynamisant. Elle améliore le fonctionnement du système intestinal.


L’huile de son de riz supporte les températures élevées et peut ainsi servir à la friture. Elle peut aussi servir pour l’assaisonnement. Elle est peu parfumée. Malheureusement c’est une huile au prix élevé.

samedi 23 février 2013

Carpaccio de radis noirs aux clémentines et noix

Carpaccio de radis noir, clémentines et noix


Voici une petite recette rafraîchissante et légère avec du radis noir pour illustrer un peu l'article de mercredi. J'ai associé le radis noir avec de la clémentine et des noix. J'ai trouvé le mélange plutôt plaisant pour les papilles. Vous m'en direz des nouvelles.

Ingrédients : 
  • un radis noir,
  • 1 clémentine,
  • huile de noix,
  • quelques noix,
  • cristaux de sel et poivre du moulin,
Eplucher le radis noir, le laver et le couper en lamelle très fine à la mandoline. Etaler les lamelles dans un plat. Presser le jus de la clémentine et recouvrir le radis. Ajouter un filet d'huile d'olive, sel et poivre. Mélanger. Mettre au réfrigérateur pendant 1 à 2 heures. Avant de servir parsemer d'éclats de noix. 


Carpaccio de radis noir, clémentines et noix

Carpaccio de radis noir, clémentines et noix

Carpaccio de radis noir, clémentines et noix


vendredi 22 février 2013

DIY : la seconde vie d'une tasse à thé



Tasse à thé : 2ème vie
Cette tasse, je l'ai adorée. J'ai bu mon thé dedans pendant des années. Et puis le temps a eu raison d'elle. Les thés noirs, verts, blancs, rouges l'ont peu à peu noircie. Un lavage un peu brusque a eu raison de sa anse. Mais je ne l'ai pas délaissée pour autant. Et puis elle a fini par s'ébrécher sur le haut. Et là plus possible de l'utiliser. Mais je l'ai conservée dans mon placard à tasse, incapable de me résoudre à la jeter.

En me promenant sur Pinterest et ses jolies choses, je suis tombée sur des utilisations détournées des tasses. Alors j'ai ressorti ma fabuleuse tasse, toute contente de revoir la lumière du jour.

J'ai acheté une jacinthe et l'ai plantée dans ma belle tasse. Je voulais que ma fille qui adore les fleurs, la voit grandir et fleurir. Tous les jours, on mesure son évolution, impatientes de découvrir la couleur des fleurs. Je lui ai ajouté une petite guirlande dorée, réalisée à partir de 2 pics en bois et de Masking Tape doré ainsi qu'une fine couche de sel coloré. Ma fille est au ange, il en faut peu parfois!

Tasse à thé : 2ème vie
Tasse à thé : 2ème vie




mercredi 20 février 2013

Le radis en toute saison



Radis rouge

Le radis est une plante potagère de la famille des Crucifères (choux, navet, navette, colza, cameline...). Il est cultivé pour sa partie comestible, la racine, et consommé comme légume. Son origine, un peu floue, remonte à des millénaires. C’est une légume que l’on retrouve en toute saison.

Il existe différentes variétés de radis aux formes (long ou rond) et couleurs différentes (rouge, noir ou blanc). Il peut être plus ou moins piquant selon s’il a bénéficié de plus ou moins d’eau.

Riche en minéraux (soufre, calcium, phosphore, potassium) et en oligo-éléments (fer, iode), le radis aide à reminéraliser le corps. Les radis rouges sont très peu calorique (15kcal/100g). Le radis noir, plus riche en glucides, affiche quant à lui 50 kcal/100g. Les radis apportent de la vitamine C et B9, des fibres et un peu de provitamine A.

Le radis noir, légume d’hiver, est connu pour son action sur le foie et la vésicule : c’est un très bon dépuratif, riche en vitamines B et C et en fibres. Il sert également à la fabrication d’un sirop antitussif et comme fluidifiant des bronches et des sinus.

De manière générale, le radis diminue les risques de maladies cardio-vasculaires et agit sur la prévention de certains cancers. Il joue un rôle antioxydant et permet de lutter contre les radicaux libres. Il peut aider à diminuer le taux de mauvais cholestérol et améliore la mémoire. Le radis favorise le transit intestinal. C’est un bon diurétique. Le radis prévient la chute des cheveux et fortifie les ongles.

Radis Noir
Il peut entraîner le syndrome du colon irritable chez les personnes sensibles, qui limiteront ou stopperont sa consommation.

Les radis sont très souvent dégustés crus mais peuvent être cuits ou marinés. Les graines de radis sont comestibles et peuvent être consommées germées. Les fanes se dégustent en potage. Il existe une huile de radis obtenue à partir des graines pressées à froid, très peu répandue en Europe mais fort connue en Chine. 




lundi 18 février 2013

L'huile de navette, surprenante

Huile de Navette


L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.

L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.

C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui en fait une huile bonne pour le cœur et le système cardio-vasculaire. Elle présente également de la vitamine E, antioxydante naturellement.

mercredi 13 février 2013

petit DIY pour un repas en amoureux


Bougie pour la Saint Valentin

Demain c'est la Saint-Valentin. Nous ne la fêtons pas. Je trouve que l'aspect commercial est assez déplaisant.  Plus encore, ce que je n'apprécie pas c'est le manque de spontanéité : le resto, les fleurs, les bijoux... comme si l'amour se mesurait au prix du cadeau et que le 14 février est la seule chance de l'exprimer.
Je préfère les petites attentions du quotidien, le fruit du hasard, le plaisir de faire plaisir quand bon vous semble ou quand l'occasion se présente. J'aime mitonner des petits plats ou fabriquer des petites choses, le sourire aux lèvres en songeant à l'effet de surprise.

Allez, je vous propose tout de même un petit DIY tout en récup' destiné à un repas en amoureux ou pas! A force de voir des DIY Saint-Valentin un peu partout sur la blogosphère, l'inspiration est venue.

Matériel : 
  • un vieux protège cahier cristal rouge,
  • du masking tape,
  • un emporte-pièce ou un gabarit en forme de coeur,
  • une bougie chauffe-plat Led.

A l'aide de l'emporte-pièce ou du gabarit coeur, dessiner 4 coeurs en enfilade et qui se chevauchent. Découper les 4 coeurs d'un seul tenant puis pliez à l'endroit ou les coeurs se chevauchent. Former le cache-bougie à 4 faces et l'assembler en l'entourant de masking tape. Décorer la bougie avec le masking tape et placer le cache dessus.

Bougie repas en amoureux
Bougie pour la Saint Valentin
Bougie pour la Saint Valentin

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...