jeudi 22 novembre 2012

Tout savoir sur les graines germées

Les graines germées



Lorsque l’on parle de graines germées, on pense tout de suite pousse de soja, la plus connue d’entre elles. Et pourtant des graines germées, il en existe beaucoup d’autres. Pour en savoir un peu plus sur ces petites pousses, voici 6 questions qui font le tour du sujet.

Qu’est-ce qu’une graine germée ?


Une graine germée est une graine que l’on fait germée dans le but de la consommer. Les graines germées ne poussent pas en terre mais nécessitent un traitement particulier.

On distingue 5 catégories de graines :
  • Les légumineuses comme le soja vert ou haricot mungo, les petits pois, les lentilles, la luzerne appelée aussi alfalfa, le trèfle, le pois chiche, le fenugrec,
  • Les légumes avec le fenouil, le céleri, la carotte, le brcoli, le choux, le radis, le persil, la betterave, l’épinard, le navet, l’oignon, le poireau,
  • Les oléagineux tel que le tournesol, le sésame, la noisette, l’amande, le chanvre,
  • Les céréales dont le blé, l’avoine, le maïs, l’orge, le millet, le seigle, le quinoa, le riz,
  • Les mucifagineux avec le cresson, la roquette, la moutarde, le lin.


Toutes les graines ne se consomment pas. Ainsi les graines de tomate, d’aubergine ou de rhubarbe sont toxiques.

Pourquoi consommer des graines germées ?


Consommer des graines germées apporte un bénéfice certain à l’organisme. En effet les graines germées sont plutôt complètes et contiennent :
  • Des protéines,
  • Des minéraux (calcium, fer, magnésium, potassium, manganèse, zinc, phosphore…) en quantité parfois importantes.
  • Des vitamines A, B, C, D et E,
  • Des antioxydants avec notamment le carotène et la vitamine E,
En outre les graines germées sont extrêmement digestes et sont assimilées très facilement par le corps. Elles sont dépurative, drainante et stimulante. Leur richesse en fibres améliore le transit. Il semblerait également qu’elles régulent le cholestérol.

Dans un plat, elles apportent du goût et ajoutent une note croquante ou piquante.

Comment faire germer une graine ?


La culture des graines germées nécessitent un équilibre harmonieux entre 4 facteurs :
  • Le taux d’humidité : humide, oui mais pas trop, c'est-à-dire que les graines ne doivent pas être noyées sous l’eau. Elles nécessitent aussi plusieurs rinçage, en principe 2 par jour avec une eau de qualité.
  • L’air : l’oxygène est nécessaire à leur développement. Leur bocal doit donc être aéré.
  • La lumière : lumineux, mais pas trop non plus. Mieux vaut éviter la lumière directe.
  • La chaleur : la aussi avec modération c'est-à-dire près d’une source de chaleur mais pas en contact direct. Il faut compter une température oscillant entre 20°C et 25°C.
Les graines, avant leur mise en germination, sont dites « en dormance » ou « au repos ». Le trempage les fait sortir de cet état : elles entrent alors dans la phase de pré-germination, une sorte de phase de réveil. Puis la phase de germination commence avec l’apport régulier d’humidité. Quelques transformations - simplification des chaines de nutriment et multiplication des vitamines - s’opèrent dans la graine laissant place à la graine germée.

Où trouver les graines germées ?


Elles se trouvent facilement, déjà germées en magasin bio ou diététique. Sinon, vous pouvez toujours les faire germer par vous-même en utilisant des paquets de graines à germer et un germoir (il en existe des plus ou moins sophistiqués) ou tout autre méthode plus simple comme un bocal ou une assiette et de la gaze ou du tulle.

Et la polémique sur les graines germées ?


Bien choisir ses graines germées est primordial, qu'il s'agisse de les consommer toutes prêtes ou bien de les faire pousser par soi-même. Elles doivent être de bonnes qualités, bio de préférence et répondre à certains critères. Il faut s’assurer qu’elles proviennent bien d’une culture spécifique, destinée à l’alimentation humaine c’est-à dire que les animaux ne doivent pas pénétrer dans les cultures et que les engrais naturels sont à proscrire. N'importe qu'elle graine n'est pas bonne, qualitativement, à faire germer.

Lorsqu’on choisit de faire germer ses graines, il est indispensable de bien respecter les règles d’hygiène lors des opérations de trempage et de renouvellement de l’eau. Les animaux domestiques ne devront pas s'en approcher. On choisira des paquets de graines à germer destinés à l'alimentation humaine également pour éviter tout risque de contamination par un germe.

Comment consommer les graines germées ?


Les graines germées se consomment, de manière générale, crues afin de préserver tous leurs bienfaits. Certaines légumineuses et céréales peuvent cependant être cuites à feu doux pour casser leur enveloppe, un peu dure.
Les graines germées se dégustent en salade, dans les soupes, sur les tartines, les omelettes, dans les jus de légumes, les dips ou les sauces. 




mercredi 21 novembre 2012

DIY : Ronds de serviettes et bougies assorties




Bougie
Rond de serviette

Voilà un nouveau petit DIY pour les fêtes qui approchent : des ronds de serviettes et leur bougies assorties pour une belle table coordonnée.

Pour 6 ronds de serviettes, il vous faut :

  • 2 rouleaux de papier WC,
  • de la colle,
  • 0,50 mètre de dentelle large,
  • 1 mètre de ruban.

Couper les rouleaux de papier WC en 3 de manière à obtenir 3 ronds de serviette. Découper la dentelle de la longueur exacte correspondant au tour du rond de serviette. Coller la dentelle en appliquant divers points de colle aux endroits ou la maille est la plus serrée. Une fois sec, faire le tour du rond de serviette avec un morceau de ruban et nouer avec un joli noeud. 



Pour les 6 bougeoires, il vous faudra : 
  • 6 petits verres, type verrine,
  • 0,50 mètre de la même dentelle que les ronds de serviette,
  • 1 mètre de ruban de la même couleur que les ronds de serviettes mais moins large,
  • du fil métallique doré.

Découper la dentelle de la longueur exacte du tour du verre. Maintenir la dentelle contre le verre en faisant plusieurs tours de fil métallique. Positionner le ruban autour du verre et faire un joli noeud. Garnir le verre avec une bougie chauffe-plat.


Bougie
Bougie

Rond de serviette




lundi 19 novembre 2012

L'huile d'onagre, une huile aux multiples vertus

Huile d'Onagre



L’onagre est une plante sauvage originaire d’Amérique du Nord mais que l’on trouve désormais en Europe. Cette plante jaune ne fleurit que le soir. On la surnomme d’ailleurs primevère du soir ou belle de nuit. L’huile d’onagre est issue des graines, pressées à froid pour préserver les acides gras qu'elles contiennent en grande quantité.

L’huile d’onagre est riche en oméga 6, notamment en acides linoléiques et gamma-linoléiques et en oméga 9, qui permettent d’améliorer le renouvellement cellulaire, d’assouplir et d’hydrater la peau. Elle est bien pourvue en antioxydants :
  • des phytostérols qui agissent contre les inflammations et accélère la cicatrisation,
  • des triterpènes pour lutter contre la dégénérescence cellulaire,
  • de la vitamine E, antioxydant naturel très puissant.


L’huile d’onagre est couramment utilisée contre l’eczéma ou les inflammations (arthrite, rhumatisme…). C’est aussi un excellent antiride. Elle hydrate, apaise et redonne souplesse à la peau. Elle calme les irritations et les agressions liées au froid, au soleil ou à la pollution. Elle redonne beauté et brillance aux cheveux secs et soigne les ongles cassants.

On l’appelle souvent huile des femmes car elle permettrait de soulager les maux féminins comme les douleurs mammaires ou du ventre pendant les règles et les symptômes de la ménopause en rééquilibrant les hormones. Consommée régulièrement elle permettrait de traiter l’hypertension, les troubles inflammatoires et cardiovasculaires, la mauvaise circulation sanguine.

L’huile d’onagre pénètre relativement bien dans la peau. Son efficacité s’inscrit dans la durée et il faut parfois plusieurs semaines voire quelques mois avant de constater ses bienfaits. L’huile d’onagre se trouve le plus souvent sous forme de capsule.

Attention tout de même car il existe quelques effets secondaires connus comme des maux de tête, des nausées ou de légers troubles intestinaux. L’arrêt de la prise d’huile d’onagre fait disparaitre les maux.

Les fleurs d’onagre peuvent être infusées et servir de lotion pour la peau : elles accélèrent la cicatrisation et adoucissent la peau. Les jeunes feuilles de l’onagre peuvent se déguster en salade ou être ajoutées à la soupe. Les racines peuvent également se manger mais seulement après la première floraison de la plante. 


samedi 17 novembre 2012

Caldo Verde (soupe au chou du Portugal)

Caldo Verde

J'adore cette soupe originaire du Portugal qui réchauffe vraiment au coeur de l'hiver. L'ingrédient principal, le chou vert, provient d'une plante de la famille des choux qui pousse tout en hauteur sans vraiment de soin particulier. On utilise ses feuilles larges pour confectionner ce "bouillon vert". Du point de vue du goût, je trouve que ces feuilles se rapprochent un peu de la saveur de l'oseille mais en beaucoup moins prononcé.

Pour réaliser cette soupe il vous faudra ces fameuses feuilles de chou que vous pourrez trouver dans n'importe quelle épicerie portugaise. Pour ma part, j'ai ramené quelques graines du Portugal que mon Papa m'a gentiment planté dans son potager. Sinon vous pouvez utiliser du chou vert lisse en remplacement.


Ingrédients pour personnes : 

  • 6 à 8 feuilles de chou (compter 10 à 12 feuilles avec du chou vert lisse),
  • 400g de pommes de terre,
  • 1 litre d'eau,
  • un cube de bouillon bio,
  • 2 saucisses fumées,
  • 2 cuillères à soupe d'huile d'olive.

Emincer le chou
Dans une grande casserole mettre les pommes de terre lavées, épluchées et coupées en morceau et l'eau. Porter à ébullition, et ajouter le cube de bouillon. Abaisser le feu et laisser cuire 10 minutes. Passer les pommes de terre et le bouillon au blender ou au mixeur. Puis remettre dans la casserole à feu doux. Ajouter les saucisses fumées coupées en tranche. Laisser cuire 5 minutes. 
Pendant ce temps, laver les feuilles de chou et les rouler. A l'aide d'un couteau bien aiguisé, couper en très fines lamelles. Ajouter les 2 cuillères d'huile d'olive au potage puis le chou émincé. Laisser cuire encore 5 minutes et servir bien chaud. 

Dans certaines recettes, on trouve du chorizo à la place de la saucisse fumée. Je préfère la saucisse fumée qui apporte du goût à la soupe et qui ne la colore pas en rouge. L'ajout de l'huile d'olive permet au chou émincé de ne pas s'agglomérer sinon on a un paquet de fil de chou emmêlé au fond de l'assiette. 


Caldo Verde

Caldo Verde




jeudi 15 novembre 2012

DIY : couronne de Noël

Couronne de Noël avec Pommes de pin


Allez on entame les hostilités avec les préparations de Noël! On commence tout de suite avec la couronne de Noël à accrocher sur la porte. Chaque année j'aime bien ornée ma porte d'entrée d'une couronne. Pour moi, elle marque le début des fêtes, les préparatifs, la confection des paquets.

Couronne en osier

Et hop c'est partie pour les fournitures :

  • Une couronne en osier,
  • des pommes de pin allongées,
  • pistolet de colle,
  • 2 mètres de ruban,
  • des tranches d'oranges confites séchées,
  • quelques déco de Noël.



Couronne de Noël avec Pommes de pin
Placer 1 mètre de ruban sur la couronne afin de pouvoir la suspendre. Attacher solidement. Coller les pommes de pin autour de la couronne en osier. Et laisser sécher à plat.

Créer de petits noeuds avec le reste de ruban. Puis coller tous les éléments sur les pommes de pin et laisser sécher à plat. Et voilà le tour est joué. 







Couronne de Noël avec Pommes de pin
Couronne de Noël avec Pommes de pin
Couronne de Noël avec Pommes de pin


mardi 13 novembre 2012

Cake à la banane et pâte de noisette



Cake à la banane

Aujourd'hui, je vous propose un cake à la banane très moelleux. Il me restait 3 bananes bien, bien mûres que personne ne semblait disposer à manger si bien que j'ai décider d'en faire un gâteau.  

Cake à la banane
Ingrédients :

  • 3 bananes bien mûres,
  • 4 oeufs,
  • 120g de sucre,
  • 250g de farine,
  • 150g de beurre végétal fondu.




Préchauffer le four à 180°C.

Battre les oeufs, ajouter le sucre et mélanger bien. Mettre la farine dans une terrine, faire un puits et ajouter le mélange oeufs / sucre.  Mélanger bien pour qu'il n'y ait pas de grumeaux. Ajouter ensuite le beurre fondu, mélanger. 

Écraser les bananes avec une fourchette et incorporer à la pâte. 

Mettre dans un moule et enfourner 30 minutes. 

On l'a dégusté avec de la pâte de noisette artisanale dont je voulais vous parler. Je l'achète chez ma fromagère et c'est un régal. Elle est composée de noisette et de sucre et c'est tout. Ma fille pense qu'il s'agit de pâte à tartiner au chocolat, c'est dire si elle est onctueuse. Seul bémol son prix, presque 5 euros le pot de 250g. Mais c'est un vrai régal. Vous pouvez la retrouver sur ce site www.confiturerie-chatelain.fr

Bon appétit!

Cake à la banane

 
Cake à la banane

Cake à la banane



vendredi 2 novembre 2012

Gelée de pommes au caramel beurre salé


Gelée de pommes au caramel beurre salé
Voici une gelée un peu gourmande qui s'accorde à merveille avec les crêpes et les gauffres ou simplement sur des tartines pour le goûter ou le petit déjeuner. Et avec mes restes de chair de pommes, j'ai réalisé une compote à la crème de marrons parce qu'il ne faut rien gâcher.

Gelée de pommes au caramel beurre salé
Ingrédients pour la gelée de pomme au caramel beurre salé:

  • 6 grosses pommes non traitées,
  • 1/2 citron,
  • sucre en fonction du jus obtenu (ici 500 g pour 600 ml de jus de pommes),
  • 100 g de sucre et 15 g de beurre salé pour le caramel,
Laver et couper les pommes en 8 sans les éplucher en conservant le coeur et les pépins. Les mettre dans une casserole et couvrir d'eau. Faire cuire à feu doux, à couvert, pendant 20 minutes. Retirer le casserole du feu et laisser refroidir. Une froid refroidi, filtrer, sans presser, le jus des pommes avec un chinois et placer au réfrigérateur une nuit. 

Le lendemain, peser le jus de pommes et ajouter du sucre cristallisé (environ 80% du poids de jus de pommes) et le jus d'un demi citron. 

Faire cuire à feu doux en écumant et en remuant régulièrement pendant un quart d'heure. Pendant ce temps, faire le caramel en mettant 100 g de sucre dans une casserole, à feu doux. Remuer régulièrement. Une fois le caramel formé, ajouter le beurre salé. 

Vérifier que la gelée prend en déposant une goutte sur une assiette, sinon poursuivre la cuisson 5 minutes et recommencer l'opération. Ajouter le caramel à la gelée encore chaude et remuer. Mettre en pot aussitôt dans des bocaux préalablement bouillis 5 min. Boucher et retourner les pots 24h. 

Gelée de pommes au caramel beurre salé
Avec la chair des pommes, on peut réaliser une compte en retirant, les pépins, les coeurs et la peau. Ajouter un petit pot de crème de marrons et mélanger à la fourchette. 










LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...