lundi 24 octobre 2011

L'huile d'Andiroba

huile végétale d'Andiroba

Origine de l’huile d’Andiroba



Originaire du Brésil, l’huile d’Abdiroba est obtenue par pression à froid de la noix de l’Andiroba. Cet arbre, que l’on trouve en Amazonie, produit une bogue à la manière des châtaigniers qui s’ouvre pour libérer des noix de couleur marron et lisses d’aspect. La chair de ces fruits blanche à rosée est gorgée d’huile.

L’huile obtenue est de couleur jaune pâle, légèrement odorante. C’est une huile grasse et il vaut mieux la mélanger avec une huile de noisette ou de macadamia pour favoriser sa pénétration.

Composition de l’huile d’Andiroba


L’huile d’Andiroba est composée:

  • d’oméga 6 (acide gras essentiel) pour le maintien de l’élasticité et de la souplesse de la peau,
  • d’oméga 9 (acide oléique) qui nourrit la peau et la rend éclatante,
  • de triterpènes qui lui apportent des qualités anti-inflammatoire, anti-oxydante, antalgique, antibactérienne, antivirale, antifongiques, antiallergique et répulsive.
  • de limonoïdes (responsable de l’amertume, présents aussi dans les agrumes), au pouvoir antioxydant pour lutter contre le vieillissement cellulaire.

Ses utilisations


L’huile d’Andiroba possède de nombreuses utilisations.
En huile de massage, elle est apaisante et décontractante et peut être utilisée par les sportifs. Elle permet de soulager les douleurs musculaires liées à des coups, des contusions, des hématomes ou des œdèmes. Elle est aussi efficace pour soulager les douleurs provoquées par les rhumatismes ou l’arthrose.

Additionnée d’huiles essentielles, elle sert de soin amincissant pour drainer et lutter contre la formation de la cellulite.

En soin du visage, elle aide à lutter contre les effets du soleil. C’est également une huile efficace dans le traitement des problèmes cutanés tels que l’acné, l’eczéma, le psoriasis. Elle a des propriétés cicatrisantes
L’huile d’Andiroba redonne brillant et souplesse aux cheveux. Elle permet d’éliminer les poux.

C’est également un excellent répulsif contre les moustiques, les mouches et moucherons, les tiques ou les puces. Elle peut être mélangée avec l’huile de neem pour une action couplée. Elle est utilisée pour le traitement du bois contre les insectes.

Où la trouver ?


L’huile d’Andiroba s’achète en pharmacie, parapharmacie ou bien dans les magasins bio ou sur internet. Il est nécessaire de bien vérifier qu’elle soit pure et de première pression à froid.
On la trouve également dans certains cosmétiques sous la dénomination scientifique Carapa Guaianensis :

  • L’huile de massage décontractante, Bio-beauté de NUXE,
  • L’huile fondante démaquillante EKIA
  • Le sublimateur de teint à l’urucum de Naturalia,
  • Le shampoing douche à l’extrait de vignes rouges des Laboratoires Body Nature

mardi 18 octobre 2011

Laits végétaux : une alternative au lait de vache


Les laits végétaux séduisent de plus en plus de consommateurs. La digestion du lait de vache est difficile pour une part grandissante de la population (presque 25% des adultes). Les laits végétaux peuvent donc présenter une bonne alternative.
lait de vache ou lait végétal?

Quels sont-ils ?


Les plus connus


Les plus courants sont les laits de soja, de riz ou d’amandes. On les trouve désormais facilement en grandes surfaces ou dans les magasins bio. Ils se présentent sous forme de brique ou sous forme de poudre à diluer dans de l’eau.
Le lait de soja ou le lait de riz se déclinent désormais sous différentes formes : aromatisé, enrichi en calcium, de croissance, desserts sucrés, crème végétale…

Les autres


On trouve également des laits de noisettes, noix de coco, pistaches, châtaignes, courge, sésames, tournesol, pois chiche, blé, cacahuètes, quinoa, avoine, orgeat… Ils sont plus rares et plus difficiles à trouver. Mais on peut les fabriquer soi-même en extrayant leur « jus » en les faisant bouillir dans de l’eau puis en filtrant le jus.

Leurs avantages


Les laits végétaux ne contiennent pas de lactose, responsable de l’intolérance au lait de vache.
Ils contiennent :
  • des vitamines et des minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme,
  • des oligo-éléments, qui jouent un rôle dans le renouvellement cellulaire ou le système immunitaire,
  • des acides aminés essentiels, non synthétisés par le corps et qui interviennent dans de nombreux domaines (structurel, immunitaire, enzymatique, hormonal, respiratoire…)
  • des acides gras essentiels, indispensables pour le renouvellement cellulaire et le système nerveux.

Souvent sucrés naturellement, les laits végétaux ont des goûts plus ou moins différents. C’est l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs. Ils se cuisinent bien mais ne permettent néanmoins pas de fabriquer des yaourts faits maison.

Et l’apport en calcium ?


Certains laits végétaux sont naturellement riches en calcium comme les laits d’amandes ou de châtaignes. On trouve maintenant du lait de soja ou de riz enrichi en calcium.

Le lait de vache n’est pas le seul aliment qui puisse apporter du calcium. On trouve du calcium dans les légumes secs (haricots rouges ou blancs), les légumes frais (brocoli, fenouil, cresson, épinard) ou les fruits qu’ils soient secs (amande, noix, datte, figue, raisin) ou frais comme les fruits rouges notamment le cassis, la figue fraîche, l’orange. On en trouve aussi dans de nombreux poissons ou crustacés (moule, coquilles St Jacques, bar, sole, crevette, perche, truite).

Les laits de brebis, d’ânesse, de chèvre, de jument, de bufflone… et leurs fromages sont autant de laits plus faciles à digérer qui apportent également du calcium.


jeudi 13 octobre 2011

La détox : adopter les bons gestes


On l’a vu dans les précédents articles (qu'est-ce que la détox et détox mode d'emploi), l’alimentation joue un rôle primordial. Il est bien aussi d’adopter en parallèle quelques bonnes attitudes qui contribueront à mieux éliminer les toxines.

Détox : les bons gestes

Les gestes du quotidien à limiter


Tout d’abord, il faut réduire au maximum les consommations en alcool, café, cigarettes. L’hygiène de vie doit être la meilleure possible. De même la cuisine festive ou industrielle est à éviter absolument. Mieux vaut repousser une cure de quelques jours plutôt que de faire un repas de famille ou un restaurant au beau milieu d’une cure. Les effets en seront réduits.

Quelques autres gestes liés à l’alimentation doivent être corrigés : saler peu, remplacer le sucre blanc par du miel ou du sirop d’agave, boire beaucoup.

Pratiquer une activité physique modérée


Une activité physique permet d’évacuer les déchets notamment par la sueur, nettoyer la peau, brûler les graisses. Une activité modérée suffit, pas besoin de faire de gros efforts : de la marche, de la natation, de la gym douce, du yoga. Bien sur si vous êtes habitués à courir ou faire du fitness, mieux vaut poursuivre votre sport.
Vous pouvez également prendre quelques minutes plusieurs fois par jour pour faire quelques exercices de respiration en prenant le temps de bien inspirer et expirer.

Prendre soin de soi


Pendant la cure de détox, profitez-en pour vous occupez de votre corps. Un auto-massage quotidien permettra de stimuler l’activité de la lymphe et amplifier l’élimination des toxines. Un massage en institut pourra avoir également un effet délassant.

Vous pouvez également prévoir des bains purifiant, revivifiant à l’aide d’huiles essentielles ou de plantes aromatiques. Le hammam ou le sauna sont de bons moyens pour débarrasser le corps de ses impuretés.

L’activité sportive, les exercices de respiration, massages ou bains devraient vous apporter un maximum de détente car il est important d’éviter les moments de stress et les angoisses qui freinent le processus d’élimination.

Ne pas en abuser de la cure de détox


Une cure de détox ne doit pas être répétée trop souvent ni être effectuée sur une trop longue période. Le corps risque de s’épuiser à la longue et c’est l’effet inverse de celui escompté. Si vous avez des doutes, mieux vaut consulter votre médecin généraliste, un nutritionniste ou un diététicien qui vous indiquera la marche à suivre.

La détox n’est pas recommandé pour les enfants ou les adolescents qui sont en pleine croissance, aux femmes enceintes qui ont leur organisme est déjà fragilisé. Une cure de détox s’entame également lorsqu’on est en bonne santé.


La détox est une hygiène de vie assez simple à adopter car elle ne demande pas beaucoup d’investissement de temps (préparation des repas simple et rapide), les résultats sont rapides et elle contribue au bien-être du corps.


mercredi 12 octobre 2011

La détox, mode d'emploi


Il existe de nombreuses méthodes : à base de fruits uniquement, ayurvédiques, mini-cures après les fêtes, la cure acide-base, la cure de détox cru, aux changements de saison… Plus généralement, le principe est assez simple : revenir à des aliments de base et éliminer le superflu. Il suffit d’écouter son corps et de lui offrir une cure de détoxification quand un manque de vitalité se fait ressentir.

Quels aliments pour la détox ?



Il ne s’agit pas de faire une diète stricte mais bien d’alléger son alimentation. On choisira donc des aliments de base :

légumes, soupes
  • des fruits et des légumes à volonté et à chaque repas,
  • des féculents, en les consommant al dente et avec parcimonie,
  • des céréales tels que le riz, le quinoa ou le boulgour.
  • du poisson, cuit en papillote ou à la vapeur
  • un peu de viande, en limitant les viandes rouges et en adoptant une cuisson sans matière grasse
  • un filet d’huile crue (olive, colza, noix…) sur les crudités, les salades, les poissons,
  • des herbes fraîches comme la coriandre, du persil, du basilic, de la ciboulette lorsque la saison le permet.
Il faut absolument bannir, les produits industriels ou raffinés: plats cuisinés, gâteaux, charcuterie, sauces, glaces, beurre, fromages, yaourts… L’alimentation pendant la cure de détox doit restée la plus simple et la plus saine possible. On évitera également les sodas, l’alcool et les jus de fruits qui ne sont pas 100% pur jus. Le pain blanc n’est pas recommandé non plus lors d’une cure de détox, on lui préférera du pain complet ou aux céreales par exemple.

Les fruits et les légumes à volonté


fruits et légumes à volonté
Pour détoxifier le corps, on se tourne vers les fruits et les légumes en priorité. Leur consommation se fera à volonté étant donné leurs faibles apports caloriques. Comme il s’agit de faire le plein de vitamines et d’antioxydants, mieux vaut les consommer frais, bio (pour éviter les pesticides et autres pollueurs), de saison et sans les cuire trop longtemps pour conserver un maximum de bienfaits.

Les légumes verts sont particulièrement adaptés à la cure de détox : choux, poireaux, asperges, cresson, avocat, l’artichaut mais aussi le radis noir, la betterave… Pour les fruits, la pomme, le kiwi, le raisin ou les pruneaux ou les fruits rouges sont connus pour leurs propriétés détoxifiantes. N’oublions non plus le citron qui participe au nettoyage du système digestif et à l’élimination des toxines.

Les fruits et les légumes, consommés frais ou cuits, permettent de faire le plein de vitamines et d’oligo-éléments pendant la cure. Leurs bienfaits permettront ainsi d’augmenter les défenses immunitaires, lutter contre le vieillissement des cellules, aider au bon fonctionnement des systèmes cardio-vasculaires et nerveux et retrouver tonus et santé. Il est donc nécessaire de veiller à leur bonne qualité.

Drainer


drainer et éliminer
Voilà vous avez allégez votre alimentation. Votre corps commence à se nettoyer. Maintenant il va falloir éliminer les toxines et donc drainer. Pour cela il existe plusieurs solutions :

  • boire beaucoup d’eau plate ou gazeuse,
  • boire des tisanes ou infusions de romarin, de fenouil, de queue de cerises, de pissenlit… Ces tisanes possèdent des vertus diurétiques et dépuratives qui favorisent l’élimination,
  • boire du thé : vert de préférence, qui permet l’élimination des graisses,
  • boire des bouillons et des soupes



mardi 11 octobre 2011

La détox : qu'est-ce que c'est?

Voici le dossier du mois : la détoxification. On en entend beaucoup parler en ce moment et à l'entrée de l'hiver, ce peut être un bon moyen de préparer son corps à affronter le froid. Aujourd'hui nous allons donc voir à quoi sert une cure de détox. Puis nous verrons dans la pratique ce qu'est une cure de détox et enfin les bons gestes à adopter en parallèle.


drainer, purifier


Il s’agit d’un régime alimentaire ou diète légère de plusieurs jours ou semaines qui permet de nettoyer le corps en éliminant les toxines accumulées.

A quoi sert la cure de détox?


Le corps est soumis à toutes sortes de pollutions par l’intermédiaire de notre alimentation ou notre environnement : substances chimiques, tabac, alcool, café, alimentation (graisses, additifs, colorants, conservateurs…). Le stress et les contrariétés affaiblissent également notre capacité à évacuer les déchets. Autant de facteurs qui freinent le processus d’élimination des toxines. De plus, notre corps produit chaque jour des déchets qui au fil du temps peuvent encrasser notre organisme si ils ne sont pas tous éliminés correctement.

Les toxines sont éliminées de manière naturelle par le corps. Mais les polluants et l’augmentation des déchets dus à une mauvaise hygiène de vie augmentent considérablement la quantité de toxines. Et l’organisme ne suit tout simplement pas le rythme pour tout drainer. Il faut alors lui donner un petit coup de pouce et c’est là le rôle de la détox.

Quand et comment faire une cure de détox ?


Cela se manifeste en général par une baisse de tonus, une mauvaise humeur, un sommeil peu réparateur, des maux de tête, un teint terne, une digestion difficile, de la rétention d’eau… C’est souvent aux changements de saisons que ces baisses d’énergies se font ressentir. C’est donc à cette période qu’une meilleure hygiène de vie peut être utile.

Il s’agit d’adopter une alimentation équilibrée et choisie, riche en fibres et pauvre en graisse afin de stimuler le mécanisme d’élimination des toxines. Les organes tels que le foie, les reins, la peau ou les poumons vont travailler à plein régime et éliminer un maximum de toxines. On peut opter pour une à deux cures de 2 à 3 semaines par an, en général au printemps et à l’automne, ou bien des micros cures à chaque début de saison ou une fois par mois.

cure de détoxification

Quels sont les bénéfices ?


La cure de détox purifie le corps aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les effets se ressentent assez vite : vitalité bien-être, tonus, forme. La peau redevient éclatante, les cheveux sont en bonne santé, on se sent plus léger et plus tonique.

Même si la cure de détox n’a pas pour but de faire maigrir, elle peut être un bon début pour adopter une alimentation saine et équilibrée. 








mardi 4 octobre 2011

Le raisin bon pour la forme


Le raison est l’aliment idéal pour faire le plein d’énergie avant d’affronter le froid de l’hiver. Voici un petit tour d’horizon de ce fruit santé gorgé de bienfaits.

raisin blanc

raisin rouge

Sa composition


Il contient :
  • du fructose et du glucose, sucres naturels,
  • de la vitamine B et C,
  • des sels minéraux,
  • des oligo-éléments (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse)
  • des flavonoïdes (polyphénols), puissant antioxydant,
  • du resvératol


Ses bienfaits


Grâce à ses antioxydants, il aide à maintenir les systèmes nerveux et cardio-vasculaire en bonne santé, protégeant ainsi contre le mauvais cholestérol ou la maladie d’Alzheimer. Le raisin rouge est d’ailleurs plus riche en antioxydants que le raisin blanc. Les antioxydants participent également à la lutte contre le vieillissement cutané.

Le resvératol, présent dans la peau du raisin, possède des propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires.
Il améliore l’endurance en apportant énergie et tonus. Il aide à lutter contre les coups de fatigue.

Les diabétiques doivent cependant limiter sa consommation car il est riche en sucre. En excès, il peut irriter les intestins fragiles.

Comment le consommer ?


Frais, en cure, il permet de détoxifier l’organisme, renforçant ainsi ses défenses pour passer l’hiver en bonne santé. Il est idéal pour les sportifs et les enfants en pleine croissance et leur apporte de l’énergie. Il a des effets bénéfiques également sur la peau favorisant l’éclat du teint et luttant contre les effets du vieillissement. Sa pulpe additionnée de miel par exemple, est excellente pour la peau.

L’huile de pépin de raisin est également très bonne pour la santé. Elle peut s’utiliser pour assaisonner les salades et crudités et supporte bien les températures élevées pour les fritures.

1 verre de vin par jour réduirait les risques de cancer et protègerait des problèmes cardio-vasculaires. Le jus de raisin possède des vertus similaires.

Les raisins secs, riches en oligo-éléments comme le fer, le manganèse, le potassium, le cuivre ou le phosphore permettent de lutter contre les baisses de forme.

Les feuilles de vigne, en phytothérapie, sont très réputées pour lutter contre les jambes lourdes.
On ne compte plus les nombreuses utilisations et tous les bienfaits du vinaigre de vin.

En cosmétique, les pépins sont surtout utilisés pour leur forte teneur en polyphénols. On leur prête des vertus adoucissantes, exfoliantes et hydratantes.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...