mardi 11 juin 2013

DIY : boîtes de rangement

DIY boite de rangement
Voilà déjà un bon moment que je cherchais des corbeilles de rangement pour mettre sur le meuble de mon entrée. Mais il y avait toujours quelques choses qui n'allait pas. Quand je trouvais une couleur ou une texture qui me plaisait, c'était les dimensions qui ne collaient pas. Et lorsque la taille était bonne, bof, les couleurs ne m'inspiraient pas.

J'ai donc fini par les réaliser moi-même... avec du carton.

DIY boite de rangement

Matériel : 

  • des cartons de même taille,
  • un cutter,
  • de la peinture à l'eau,
  • du masking tape,
  • un feutre type Posca,
  • du ruban.

Couper les cartons à la hauteur voulu et les peindre (2 couches). Recouvrir le bord supérieur de masking tape sur tous les tours de la boîte afin d'éviter de se couper à chaque fois que l'on tire la boîte. Apposer un morceau de masking tape sur la face avant pour le prénom et l'inscrire au feutre. Décorer d'un petit noeud avec le morceau de ruban.

Et voilà désormais chapeaux, étoles, foulards, écharpes, gants et bonnets seront bien rangés en toute saison!
DIY boite de rangement

DIY boite de rangement



vendredi 7 juin 2013

Recette : pavé de chèvre au coulis de poivron


Pavé de chèvre au coulis de poivron
Vous l'aurez surement remarqué si vous me lisez régulièrement, j'adore le fromage de chèvre. Tout simple, en dip, mariné, dans les salades, avec les légumes... J'en mets de partout. Dans cette recette je le mets carrément à l'honneur en faisant l'ingrédient principal.
Pavé de chèvre au coulis de poivron

Ingrédients : 

  • un chèvre frais,
  • un bouquet de persil,
  • une gousse d'ail,
  • agar-agar, 
  • un poivron rouge,
  • coulis de tomates,
  • piment d'espelette,
  • ail,
  • sel, poivre,
  • un filet d'huile d'olive,





Dans une casserole porter à ébullition 50ml d'eau minérale avec une pointe d'agar-agar. Après 2 minutes de bouillon éteindre le feu et laisser refroidir quelques minutes. Emietter le fromage de chèvre dans la préparation, émincer le bouquet de persil, ajouter l'ail écrasé et fouetter.  Répartir cette préparation dans des moules à muffins et placer au réfrigérateur.

Pour le coulis de poivron, éplucher le poivron avec un couteau éplucheur et le couper en petit dés. Le faire revenir dans l'huile d'olive quelques minutes puis ajouter le coulis de tomates, le piment d'Espelette, l'ail le sel et le poivre. Couvrir et laisser mijoter à feu doux pendant 30 minutes. Passer au tamis et placer au réfrigérateur. Servir les pavés de chèvre recouvert de coulis de poivron bien frais.


Pavé de chèvre au coulis de poivron
Pavé de chèvre au coulis de poivron

jeudi 6 juin 2013

Le chèvrefeuille pour lutter contre les affections respiratoires

Chèvrefeuille

Le chèvrefeuille est un arbuste décoratif qui pousse au bord des chemins et des forêts dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord et les régions subtropicales. On peut le trouver également sous forme de lianes ornant des tonnelles ou des murs. Le chèvrefeuille aime le soleil et il en existe plusieurs variétés. Il produit des fleurs, souvent parfumées, de couleurs blanches à rouges en passant par le rose, le jaune ou l’orange. Elles laissent place ensuite à des baies sombres non comestibles et même toxiques. Il fait le bonheur des papillons nocturnes.

Peu utilisé en phytothérapie occidentale mais connu depuis des millénaires en Asie, le chèvrefeuille est un antibiotique naturel : il possède des vertus antiseptique, antalgique, expectorante. Certains de ses composants permettent de fabriquer l’aspirine.

Il permet de traiter les problèmes respiratoires comme l’asthme. Il soulage la toux, les maux de gorge, les aphtes, la diarrhée et les troubles urinaires. Il est diurétique et efficace en cas d’intoxication alimentaire. Le chèvrefeuille permet de réguler la glycémie sanguine et de soulager les états fébriles.

On peut utiliser le chèvrefeuille sous différentes formes :
  • en tisane (fleurs) pour lutter contre la grippe, les angines ou les cystites,
  • en sirop (fleurs) pour soulager la toux,
  • en décoction (gargarisme) pour apaiser les maux de gorge ou les laryngites,
  • en lotion (ésotérisme), pour débloquer les situations difficiles,
  • en macérât, pour tonifier le corps en cas d’état grippal, de stress ou de nervosité,
  • en gelée de fleurs, pour fortifier l’organisme.


Dans tous les cas, l’utilisation des plantes en phytothérapie doit être soumis à l’avis d’un spécialiste. 



mardi 4 juin 2013

DIY beauté : démêlant maison

Démêlant
Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
  • 85ml d'eau minérale,
  • 5ml d'huile de jojoba,
  • 5ml d'Aloé Vera,
  • 5 gouttes de Cosgard,
  • 4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,
  • 40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif

Mélanger les ingrédients dans un contenant spray et agiter. Vaporiser sur les longueurs.

Zoom sur les ingrédients (tous commandés sur le site aroma-zone.com)  :

  • l'huile de jojoba possède une grande affinité avec les cheveux et est très douce pour les enfants,
  • l'Aloé Vera est un bon démêlant et est hydratant,
  • le cosgard est un conservateur,
  • honeyquat, démêlant et hydratant, c'est un dérivé du miel. On peut le remplacer par du vinaigre, excellent démêlant également, (astuce : pour les cheveux vraiment emmêlés, on peut ajouter quelques gouttes dans le shampoing habituel)
  • Sweet Candy, pour apporter une note odorante de bonbon (ma fille adore!)




Démêlant

Démêlant



lundi 3 juin 2013

L'huile de millepertuis contre la douleur

Millepertuis


L’huile de millepertuis est un macérât obtenu par trempage des fleurs fraîches de Millepertuis dans une huile végétale, souvent de l’huile d’olive. Sa mise en œuvre est longue : il faut compter 2 à 3 mois de macération au soleil avec une agitation quotidienne.

Le millepertuis est une plante herbacée sauvage que l’on trouve facilement au bord des chemins  ou des bois dans les pays tempérés aux 4 coins du monde. Les fleurs apparaissent au mois de juin, au début de l’été. C’est pourquoi, on lui donne souvent le nom d’herbe de la Saint-Jean. C’est une plante extrêmement ancienne, très largement utilisée pour le traitement de la dépression.

L’huile de millepertuis a la particularité d’avoir une couleur rouge foncée. Elle est sensible à l’oxydation et doit être conservée dans un endroit frais à l’abri de l’air et de la lumière.

L’huile de millepertuis contient des oméga 6 et 9 ainsi que des actifs propres au millepertuis et aux vertus antibactérienne, anti-inflammatoire, cicatrisante. L’huile essentielle de millepertuis que ce macérât renferme est très puissante, décongestionnante et anti-inflammatoire.

C’est une huile très douce pour la peau aux vertus émollientes. Cependant c’est aussi une huile photosensibilisante. On attendra plusieurs heures pour s’exposer au soleil après son application.


L’huile de millepertuis permet de calmer les irritations, les démangeaisons et les brûlures. On peut également l’utiliser pour apaiser les coups de soleil. Elle sert à lutter contre la douleur en application locale, notamment les douleurs liées aux rhumatismes et aux articulations. Elle active la cicatrisation et décongestionne les œdèmes. 

samedi 1 juin 2013

La nature en photo

Bon week-end à toutes et à tous!

La nature en photo

La nature en photo

La nature en photo

La nature en photo

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...