Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles associés au libellé Risques et Dangers

Les antioxydants en 6 questions

1-Qu’est-ce qu’un antioxydant ?
C’est une substance qui empêche ou atténue l’oxydation de molécules qui composent notre corps. Les antioxydants vont alors bloquer la réaction d’oxydation des radicaux libres, des molécules essentiellement composées d’oxygène et issues du fonctionnement de notre organisme.
2-Quel est leur action ?
Les antioxydants agissent en se liant avec les radicaux libres. Ainsi ils empêchent les radicaux libres de s’accrocher aux cellules de notre organisme, de les dénaturer et de provoquer un vieillissement prématuré de notre corps.

3-Pourquoi lutter contre l’oxydation des cellules?

L’oxydation par les radicaux libres endommage les cellules comme l’ADN, les protéines ou les lipides qui constituent notre organisme. Le fait de ne pas parvenir à neutraliser cette réaction d’oxydation pourrait contribuer à la manifestation de maladies liées au vieillissement : maladies dégénératives (Alzheimer, Parkinson), les maladies de l’œil (cataracte, DMLA), le vieillissement de la …

Le muguet

On l'offre au 1er mai pour porter bonheur mais n’oublions pas que le muguet est avant tout une plante extrêmement toxique. Prudence...
Le muguet est une plante des régions tempérées d’Europe d’Asie et d’Amérique du Nord. En automne, le muguet donne une petite baie rouge qui contient des graines. Il pousse dans les bois et parfois dans les jardins ou les haies. Il fleurit au printemps.

On lui connait des vertus pour soigner certains troubles cardiaques, certains œdèmes ou diminuer l’hypertension. Il est également diurétique. Néanmoins son usage domestique autre qu’en plante ornementale est fortement déconseillé. En effet le muguet est hautement toxique qu’il s’agisse des fleurs, des tiges, des feuilles ou des baies. La présence dans les jardins ou dans la maison de muguet doit faire l’objet d’une grande attention vis-à-vis des enfants. Les baies peuvent facilement s’apparenter à des bonbons. De même l’eau dans laquelle sont conservées les fleurs une fois cueillies, devient elle a…

Tout savoir sur le sel

Connu depuis des millénaires, le sel a toujours fait l’objet de grands enjeux économiques et stratégiques. Même si sa valeur marchande reste forte, de nos jours, le sel est plutôt controversé et sa consommation excessive inquiète. Faisons le point sur cet ingrédient incontournable de nos petits plats qu'il soient "faits maison" ou industriels.



Qu’est-ce que le sel ?
Il existe 2 sortes de sel : le sel marin : obtenu par évaporation de l’eau de mer dans les marais salants comme la fleur sel de Guérande (Label Rouge),le sel fossile ou sel gemme : extrait du sol (mines de sel). Il s’agit d’un minéral présent dans les dépôts sédimentaires provenant de l’évaporation de lacs ou de mers. Il existe une mine de sel gemme en France dans la Meurthe et Moselle.
Le sel alimentaire, que ce soit sous forme de sel fin, gros sel ou fleur de sel, est composé essentiellement de chlorure de sodium.

Le sel le plus couramment utilisé est le sel raffiné à partir du sel gemme la plupart du temp…

Ce qu'il vaut mieux éviter dans les cosmétiques - 3ème partie

Dans cette troisième et dernière partie, nous allons détailler les méfaits des huiles minérales, des composés organohalogénés, des antioxydants, des conservateurs et des antistatiques

Les huiles minérales
Ce sont des dérivés du pétrole. Elles sont utilisées comme agents texturants ou émollients. Elles sont bon marché et faciles à manipuler, c’est pourquoi elles sont tant appréciées de l’industrie cosmétique non naturelle ou bio. On les trouve sous le nom de paraffin, paraffinum liquidum, cera microcristalina, synthetic wax, isododecane, isohexadecane. C’est également un additif alimentaire (E905).

Suspectées d’être cancérigène, elles obstruent les pores de la peau. En outre les huiles minérales sont très polluantes.

Composés organohalogénés
Ce sont des conservateurs à base de chlore, d’iode ou de brome. Ils existent sous forme naturelle ou synthétique.

Ils sont allergènes et réactifs dès lors qu’ils se fixent dans les tissus en les endommageant. Le triclosan par exemple est capable d’…

Ce qu'il vaut mieux éviter dans les cosmétiques - 2ème partie

Dans cette deuxième partie des ingrédients à éviter dans les cosmétiques, nous allons parler des parfums, des colorants, des émulsifiants et des agents moussants.

Les parfums de synthèse et composés musqués
On les retrouve dans presque tous les cosmétiques mais surtout dans les parfums, eaux de toilettes et de Cologne, après-rasage, déodorants… sous les noms de musc xylène, musc cétone, fragrance, diéthyle, dibutyle, diméthyle, di-2-ethylhexyle, benzylbutyle. Ils servent à parfumer.

Les parfums de synthèse sont allergisants (les parfums naturels le sont également), et aggravent les symptômes des asthmatiques. Les composés musqués sont extrêmement toxiques : cancérigènes, neurotoxiques, mutagènes et photosensibilisants.

Les colorants
Il existe les colorants capillaires et les colorants qui servent à donner une coloration à la peau ou aux produits cosmétiques. On trouve des colorants dans les parfums, les gels douche, le maquillage, les tatouages éphémères et bien sûr dans les teintures ca…

Ce qu'il vaut mieux éviter dans les cosmétiques - 1ère partie

Voici un petit tour d’horizon des composés chimiques qu’il vaut mieux éviter dans les cosmétiques. Pour chacun d’entre eux, vous trouverez un petit descriptif (nom chimique, rôle, dans quels produits…) ainsi les risques encourus et les dangers de ces composés. Commençons par les plus connus.
Les parabènes
Ce sont des conservateurs très utilisés par les industriels (antibactérien et antifongique). On les retrouve dans les cosmétiques non bio, les produits pharmaceutiques, les aliments ou les boissons (additifs E214 à E219 ayant pour noms : méthylparabène ou 4-hydrobenzoate de méthyle, éthylparabène ou 4-hydrobenzoate d’éthyle, propylparabène ou 4-hydrobenzoate de propyle et isopropylparabène, butylparabène, isobutylparabène et benzylparabène). Ils sont présents dans un très grand nombre de shampoings, crèmes, mousses à raser, gels douche, vernis, laque, dentifrice… Des recherches sont en cours car le parabène est suspecté de diminuer la fertilité de l’homme et il serait cancérigène. Le p…

L'huile de palme, une huile végétale omniprésente

L’huile de palme est très utilisée dans l’industrie agro-alimentaire notamment, mais elle est aussi très controversée. En effets ses impacts sur la santé et l’environnement sont désormais reconnus. A l’instar de Casino, St Michel ou Findus, le poids lourd de la frite, McCain, supprime intégralement l’huile de palme de tous ses produits. Voici donc un petit tour d’horizon de l’huile de palme, un ingrédient omniprésent dans nos assiettes.
Qu’est ce que l’huile de palme ?
L’huile de palme est une huile végétale. Elle est obtenue à partir de la pulpe des fruits du palmier à huile par pression à chaud. L’huile de palme est rouge orangée lorsqu’elle est brute (non raffinée) car elle est extrêmement riche en β-carotène. Elle contient également beaucoup de vitamine E.

La cuisson détruit ses propriétés la rendant blanche et beaucoup moins intéressante sur un plan nutritif puisqu’elle se charge en acides gras saturés et perd ses vitamines.

C’est une huile très prisée de l’industrie et la deman…

Principe de précaution retenu pour le parabène et les phtalates

Mardi les députés ont voté, à la surprise générale, une proposition de loi du Nouveau Centre visant à interdire « la fabrication, l’importation et la vente ou l’offre de produits contenant des phtalates, des parabènes ou des alkylphénols ». Ces 3 catégories appartiennent à la famille des CMR autrement dit : Cancérigène, Mutagène, ou Reprotoxique. Ce sont des perturbateurs endocriniens. Et pourtant ils sont présents dans de nombreux plastiques de la vie quotidienne :
Les parabènes jouent le rôle de conservateurs (antifongique et antibactérien) dans les cosmétiques (crèmes shampoing, savon, gel, mousse à raser, laques, vernis à ongles…), dans certains médicaments et certains aliments.Les phtalates sont utilisés comme plastifiants afin d’assouplir les plastiques (PVC). On les retrouve dans les cosmétiques, le matériel médical (gants), les emballages alimentaires, les adhésifs, les colles, les peintures…Les alkylphénols sont présents dans les cosmétiques également (shampoings, laques et …

le bisphénol fait débat

Des dizaines d’études scientifiques menées à travers le monde sont en train de montrer les méfaits du Bisphénol A ou BPA. Ce perturbateur endocrinien serait responsable de maladies cardio-vasculaires, de certain type de diabète, d’anomalies hépatiques, d’anomalies embryonnaires… Le souci est que cette substance est omniprésente dans notre quotidien : emballages plastiques, vaisselle plastique, boîtes de conserve, canettes de soda… Petit tour d’horizon de ce reprotoxique actuellement classé catégorie 3, autrement dit « préoccupant pour la reproduction de l’espèce humaine ».
Qu’est-ce que le Bisphénol A ou BPA?
Il s’agit d’un composé chimique. C’est un perturbateur endocrinien capable de se lier au récepteur des œstrogènes. Il reproduit l’effet de l’hormone sexuelle féminine. D’abord étudié comme œstrogène de synthèse, il a finalement été exploité par l’industrie plastique. Il est utilisé pour la polymérisation des plastiques (polycarbonate et résine epoxy). Il sert également d’antioxydan…