Affichage des articles dont le libellé est Fruits. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Fruits. Afficher tous les articles

mardi 4 octobre 2011

Le raisin bon pour la forme


Le raison est l’aliment idéal pour faire le plein d’énergie avant d’affronter le froid de l’hiver. Voici un petit tour d’horizon de ce fruit santé gorgé de bienfaits.

raisin blanc

raisin rouge

Sa composition


Il contient :
  • du fructose et du glucose, sucres naturels,
  • de la vitamine B et C,
  • des sels minéraux,
  • des oligo-éléments (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse)
  • des flavonoïdes (polyphénols), puissant antioxydant,
  • du resvératol


Ses bienfaits


Grâce à ses antioxydants, il aide à maintenir les systèmes nerveux et cardio-vasculaire en bonne santé, protégeant ainsi contre le mauvais cholestérol ou la maladie d’Alzheimer. Le raisin rouge est d’ailleurs plus riche en antioxydants que le raisin blanc. Les antioxydants participent également à la lutte contre le vieillissement cutané.

Le resvératol, présent dans la peau du raisin, possède des propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires.
Il améliore l’endurance en apportant énergie et tonus. Il aide à lutter contre les coups de fatigue.

Les diabétiques doivent cependant limiter sa consommation car il est riche en sucre. En excès, il peut irriter les intestins fragiles.

Comment le consommer ?


Frais, en cure, il permet de détoxifier l’organisme, renforçant ainsi ses défenses pour passer l’hiver en bonne santé. Il est idéal pour les sportifs et les enfants en pleine croissance et leur apporte de l’énergie. Il a des effets bénéfiques également sur la peau favorisant l’éclat du teint et luttant contre les effets du vieillissement. Sa pulpe additionnée de miel par exemple, est excellente pour la peau.

L’huile de pépin de raisin est également très bonne pour la santé. Elle peut s’utiliser pour assaisonner les salades et crudités et supporte bien les températures élevées pour les fritures.

1 verre de vin par jour réduirait les risques de cancer et protègerait des problèmes cardio-vasculaires. Le jus de raisin possède des vertus similaires.

Les raisins secs, riches en oligo-éléments comme le fer, le manganèse, le potassium, le cuivre ou le phosphore permettent de lutter contre les baisses de forme.

Les feuilles de vigne, en phytothérapie, sont très réputées pour lutter contre les jambes lourdes.
On ne compte plus les nombreuses utilisations et tous les bienfaits du vinaigre de vin.

En cosmétique, les pépins sont surtout utilisés pour leur forte teneur en polyphénols. On leur prête des vertus adoucissantes, exfoliantes et hydratantes.

lundi 8 août 2011

La noix de coco dans tous ses états

huile de coco vierge

Pour profiter de tous les bienfaits de la noix de coco, voici différentes manières de la consommer :

Fraîche : pour les chanceux qui partent sous les tropiques, la dégustation de la noix de coco fraîche est à découvrir. Vous trouverez des vendeurs près des plages ou des sites touristiques. En 3 coups de machette, ils vous ouvrent la noix de coco dans laquelle ils vous glissent une paille et vous n’avez plus qu’à déguster l’eau de coco. Vous pourrez ensuite manger la pulpe fraîche.

Séchée et râpée, elle est très utilisée en cuisine notamment pour la confection des desserts.
L’eau de coco se rapproche du plasma humain dans sa composition. Elle est peu calorique et rafraîchissante. C’est une boisson idéale pour la récupération des sportifs. On la trouve désormais en brique dans les magasins bio.

Le lait de coco est un produit dérivé de la noix de coco obtenu après ajout d’eau bouillante à la pulpe de noix de coco. On l’utilise en cuisine dans les desserts, les smoothies, les cocktails, les plats de viande ou de crustacées, le riz…

La crème de coco est obtenue en plongeant la pulpe dans du lait bouillant. Elle est utilisée en cuisine comme le lait de coco.

Le sucre de coco est obtenu à partir de la sève du cocotier. Sous forme de poudre, le sucre de noix de coco est brun. Il a un indice glycémique bas (35). Il se cuit ou s’utilise tel quel dans les yaourts, les salades de fruits…

La farine de coco est extraite de la chair de la noix de coco mûre. Elle ne contient pas de gluten et est donc une bonne alternative pour les personnes allergiques. Très riche en fibre, elle améliore le transit intestinal, augmente la sensation de satiété lors de régime, aide à réduire le risque de maladie cardio-vasculaires et le mauvais cholestérol et permet le contrôle du diabète de type 2. On peut l’utiliser en remplacement de la farine de blé dans les desserts ou bien en apport de fibre (une à deux cuillère dans les yaourts, les compotes…).

L’huile de coco vierge s’obtient à partir de la pulpe ou amande arrivée à maturité (dure) mais non séchée. Elle est blanche et solide en dessous de 22°C. Non raffinée et naturelle, elle peut être utilisée en cuisine (mais pas pour la friture) ou comme cosmétique et ingrédient de cosmétiques fait maison. C’est un produit cher.

L’huile de coprah ou huile de coco est obtenue après avoir fait sécher la pulpe. Elle est blanche et solide à température ambiante. Elle est obtenue par des procédés industriels qui nécessitent l’utilisation de produits chimiques. Elle est souvent hydrogénée pour amplifier le phénomène de solidité de l’huile de coco ce qui amplifie le risque de maladie cardio-vasculaire. Elle est très utilisée dans l’industrie agro-alimentaire. C’est l’ingrédient principal de la fameuse Végétaline. L’huile de coprah entre également dans la composition du monoï.


vendredi 5 août 2011

La noix de coco : bienfaitrice?

La noix de coco et ses bienfaits
Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à un produit qui rappelle les vacances et l’exotisme : la noix de coco. Que ce soit en cosmétique ou dans l’alimentation, la noix de coco possède des bienfaits malgré la mauvaise réputation de l’huile de coco.

Quels sont ces bienfaits ?


La noix de coco contient de nombreux minéraux ; potassium, fer, magnésium, manganèse, phosphore, cuivre, zinc, sélénium et des vitamines : B3, B5, B6 et folate. Elle contient beaucoup de fibres facilitant ainsi le transit intestinal.
Elle est très riche en acide laurique (50% des acides gras qu’elle contient) qui a pour effet d’améliorer le taux de bon cholestérol (HDL) dans le sang. L’acide laurique stimule également le système immunitaire. A titre de comparaison, l’acide laurique est présent en grande quantité dans le lait maternel.

En cosmétique, elle est utilisée pour ses propriétés hydratante, adoucissante et émolliente. Nourrissante grâce à son taux élevé d’acides gras, elle est idéale pour les lèvres gercées. C’est également un bon protecteur pour la fibre capillaire. La pulpe séchée et râpée est utilisée pour exfolier dans les gommages home made.

Et son taux élevé en acide gras saturé ?


Peu d’études ont été menées sur la noix de coco et son impact sur la santé. En revanche, l’huile de coco et son taux élevé en acide gras saturé fait débat. En effet les acides gras saturés augmentent le risque de maladies cardio-vasculaires et élèvent le taux de mauvais cholestérol (LDL). Mais des études récentes montreraient qu’au contraire, elle améliore le taux de bon cholestérol (HDL).

Bref, deux écoles s’affrontent et il est difficile de démêler le vrai du faux. Ce qui est sûr c’est que l’huile de coco vierge (à ne pas confondre avec l’huile de coprah ou la Végétaline consommée en France) est très utilisée dans les plats en Inde, en Indonésie, en Thaïlande, aux Philippines et que les populations ne présentent pas de problèmes de cholestérol particuliers.

Lundi retrouvez la suite de votre article sur la noix de coco : la noix de coco dans tous ses états.


mercredi 8 juin 2011

La grenade, fruit vertueux

la grenade pleine de vertus

On ne parle que d’elle en ce moment, la grenade. Son jus, particulièrement convoité, est très riche en antioxydants. De nombreuses études montrent que sa consommation régulière a des effets bénéfiques sur la prévention de maladies cardio-vasculaires ou sur la progression de certains cancers.
Alors exit le jus d’orange au petit déjeuner, préférez-lui le jus de grenade et préservez ainsi votre capital santé.

ORIGINE


Originaire d’Asie occidentale et centrale, la grenade est aujourd’hui cultivée dans le bassin méditerranéen, en Proche orient, en Inde et en extrême Orient. On la trouve également dans les Caraïbes et en Amérique latine (colonisation espagnole).


COMPOSITION


Ce fruit rond et rouge, renferme de nombreuses petites graines (entre 400 et 600).
Sa teneur en antioxydant est bien supérieure à celle du thé vert ou du vin rouge. 
La grenade est également riche en potassium. Elle contient de la vitamine C (protège les cellules du vieillissement, aide au système immunitaire, permet la synthèse du collagène et facilite l’absorption du fer) et B6 (intervient dans différents processus métaboliques), du calcium, du fer et du magnésium.

COMMENT DEGUSTER LE JUS DE GRENADE?


Fraîche de septembre à décembre, en pressant le fruit de la paume de la main pour faire éclater les petites graines. Plantez une paille dans la peau et dégustez le jus frais. Mais il faudrait en consommer 2 à 3 par jour pour que son efficacité soit réelle. C'est pourquoi son jus est tant plébiscité. On le trouve en magasin bio ou en supermarché aux rayons diététiques (Bjorg) et sur internet.
Le jus de grenade est particulièrement prisé dans les pays du bassin méditerranéen. Il peut être fermenté pour obtenir un vin proche du Porto ou du Sherry. Il peut agrémenter des plats comme les volailles, le gibier ou les salades et apporte une note acidulée.

QUELS BIENFAITS ?


Le jus de grenade pourrait avoir des bienfaits* sur :

  • les maladies cardiovasculaires : diminution de l’hypertension, amélioration de la circulation sanguine,
  • la progression de certains cancers (prostate, colon, sein) et
  • l’arthrite,
  • les symptômes de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur.
  • l’arthrose (ralentissement de la détérioration du cartilage),
  • le fœtus (évitant des lésions cérébrales),
  • le profil lipidique des diabétiques,
  • la maladie d’Alzheimer.
La grenade protègerait le rein, le foie et contre les maladies bactériennes. On lui attribue des vertus anti-inflammatoires, antihelminthiques (ver intestinaux), antitussives et elle traite la diarrhée chronique.

* de très nombreuses études sur les animaux montrent ses effets bénéfiques. Les études à l’échelle humaine sont en cours.

lundi 9 mai 2011

les fruits rouges : fruits star

Les fruits rouges excellents pour la santé
La fraise vient d’ouvrir le bal et les autres fruits rouges vont peu à peu faire leur entrée dans nos paniers jusqu’à la fin de l’été. On les adore mais qu’elles sont leurs atouts ?

Atout minceur


Leur atout principal c’est leur faible taux de sucre pour se faire plaisir tout en gardant la ligne. Ils contiennent peu de calories : en moyenne 50kcal pour 100g. Attention tout de même à la cerise un peu plus calorique que les autres (68 kcal/100g). Préférez-lui la groseille qui n’affiche que 33kcal/100g (proche du citron).

Atout santé


Les fruits rouges sont riches en fibre favorisant ainsi la digestion. Et ils sont également des sources de vitamines (A, B, C, E et K) et de minéraux tels que sodium, fer, silice, magnésium, calcium et potassium. Ce sont de formidables draineurs lorsqu’ils sont utilisés en cure intensive.
Les fruits rouges possèdent également des antioxydants naturels qui permettent de lutter contre les effets du vieillissement. Ils contiennent des polyphénols qui agissent sur la fluidification du sang et sur la prévention des maladies cardiaques et de certains cancers.
Fraise et framboise sont allergènes.

A chacun ses atouts


Chacun des fruits rouges possèdent ses propres qualités :
  • Le cassis : très riche en fer et vitamine C, c’est un fortifiant hors pair, un antifatigue et un anti-âge. Il contient du calcium pour les os. Il soulage rhumatisme et arthrose. C’est aussi un diurétique, un anti-diarrhéique et un dépuratif (rein et foie). Décidément plein de bienfaits, le cassis est indiqué en cas de troubles circulatoires et d’hypertension. C’est un bon cicatrisant.
  • La cerise : riche en β-carotène, vitamines A et E, elle a des effets bénéfiques pour la vue et la peau. Elle est connue pour ses effets laxatif et diurétique.
  • La fraise : grâce aux oligo-éléments qu’elle contient, la fraise contribue au bon équilibre du système nerveux (le potassium), des os (calcium) et régule le stress (magnésium). C’est également une source de vitamine C (antioxydants) et de vitamine A pour les défenses immunitaires.
  • La framboise : proche de la fraise, c’est une formidable source d’oligo-éléments : potassium, calcium, magnésium, ou manganèse. Elle facilite le transit intestinal.
  • La groseille : outre son effet laxatif, la groseille est riche en magnésium, calcium, potassium, fer, vitamine C, béta carotène (effet bonne mine) et polyphénols (flavonoïdes).
  • La mûre : elle contient des oligo-éléments (magnésium, potassium, fer) et des vitamines B2 (métabolisme), C (antioxydants) et K (fixation du calcium sur les os, coagulation sanguine).
  • La myrtille : elle est connue pour ses vertus coupe-faim, diurétique, antiseptique, anti-diarrhéique, antihémorragique et anti-héméralopique. Elle a des effets bénéfiques pour la vue (forte teneur en antioxydants) et la mémoire.

Afin de profiter de tous les bienfaits de ces fruits rouges, il est recommandé de les consommer bien mûrs et rapidement après cueillette (c'est-à-dire éviter les fruits rouges d’importation et préférer les productions locales).

Et dans les cosmétiques ?


Les cosmétiques bio entre autres font appels aux vertus des fruits rouges pour les cosmétiques. La présence de polyphénols et AHA dans les fruits rouges permet d’affiner le grain de peau et de protéger la peau. Ils sont également utilisés pour leur action anti-âge (antioxydant naturel) et favorise la régénération des cellules et la réparation de la peau.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...