vendredi 31 mai 2013

Recette : eau aromatisée

Eau aromatisée à la fraise

Si toutefois, un jour, peut-être, le soleil et la chaleur décident de venir nous faire une surprise, voici une recette très facile pour se désaltérer et profiter des bienfaits des fruits.

Ingrédients :

  • 500 ml d'eau pétillante (fine bulle pour moi),
  • 6 ou 7 fraises coupées en 4,
  • 1/2 citron vert,
  • quelques feuilles de menthe,
Mettre les fruits dans l'eau et placer une nuit au réfrigérateur. Servir très frais. 

Les variantes sont nombreuses avec les fruits de saison : fruits rouges, abricot/pêche, pêche/romarin, melon/menthe... en été,  agrumes ou pomme/cannelle en hiver... On peut ajouter également du sucre, du miel ou du sirop d'agave pour une version plus sucrée. L'eau pétillante n'est pas obligatoire, de l'eau minérale convient aussi très bien.



Eau aromatisée à la fraise

Eau aromatisée à la fraise

Eau aromatisée à la fraise

Eau aromatisée à la fraise

Eau aromatisée à la fraise

jeudi 30 mai 2013

Le petit pois, petit mais bénéfique

Petit Pois

Le petit pois est surtout consommé en conserve ou en surgelé tout au long de l’année. Sa saison commence tout juste et nous pouvons donc en profiter pour le déguster frais. L’occasion est donc parfaite pour découvrir tout ses bienfaits.

Histoire et origine du petit pois


Il s’agit en fait de graines de pois, qui sont cueillies avant leur maturité. On les consomme comme légume mais le petit pois est classé parmi les légumineuses. Il provient d’une plante grimpante du même nom qui produit une cosse dans la quelle se niche les graines de petits pois. C’est un légume très ancien.

Sa période de production est relativement courte mais les procédés d’appertisation et de surgélation permettent de le consommer tout au long de l’année tout en profitant de ses bienfaits.

Composition et bienfaits du petit pois


Le petit pois apporte :
  • des fibres,
  • des protéines végétales,
  • de l’eau,
  • des oméga 3, 6 et 9,
  • des minéraux : calcium, cuivre, magnésium, fer, phosphore, potassium et sodium,
  • des vitamines A, B, C et E,
  • des antioxydants : la lutéine et la zéaxanthine.

Plutôt calorique (80 kcal/100g), le petit pois est pourtant excellent pour la santé. Vitaminé et reminéralisant, il est également rassasiant. Son activité antioxydante est importante étant donné la richesse et la diversité de ses antioxydants. Il permet de lutter contre les radicaux libres et notamment contre les maladies dégénératives de l’œil. Le petit pois aide à diminuer le mauvais cholestérol et favorise le transit intestinal. Riche en vitamine du groupe B, il permet de prévenir les maladies cardio-vasculaires et de contrôler le diabète.

Utilisation du petit pois et dérivés


Comme toutes les légumineuses, les petits pois apportent le meilleur de leurs propriétés lorsqu’ils sont consommés avec des céréales. Ils peuvent être consommés crus bien que la plupart du temps, on les consomme plutôt cuits. Il ne faut cependant pas abuser des petits pois crus car ils contiennent une substance nuisible à la santé qui se dégrade lors de la cuisson.

Plus le petit pois sera frais meilleur seront ses qualités nutritionnelles car dès sa récolte il entame un processus de conversion du sucre en amidon.

La variété mangetout ou pois gourmand, est une variété de pois dont on mange la cosse et dont les graines sont encore immatures. Il existe désormais une variété de pois gourmand, le Sugar Snap, qui renferme des graines aussi grosses que les petits pois. Les pois cassés quant à eux sont des pois récoltés à maturité, séchés, puis cassés en 2.


Le petit pois peut entraîner le syndrome de l’allergie orale.


mardi 28 mai 2013

DIY fête des pères


DIY de la fête des pères


Notre Papa passe une bonne partie de sa journée de travail en voiture, d'où l'idée de lui concocter un  petit cadeau qui le suivrait tout au long de sa journée. Voilà comment est né ce petit coeur à accrocher au rétroviseur pour la fête des pères.

DIY de la fête des pères


Matériel :

  • une cagette de fruit,
  • un cutter,
  • un outil à embout pointu et un clou,
  • de la peinture à l'eau,
  • des embellissements (perles, bouton étoiles pour moi),
  • de la colle,
  • du fil de fer,
  • un anneau pour porte-clé,
  • un ruban.






Démanteler la cagette de manière à utiliser un morceau de bois du côté. S'agissant de bois tendre, on peut le découper au cutter. Tracer au crayon les contours du coeur, de la lettre (initiale du prénom de ma fille) et de la petite réglette pour le message et découper au cutter. 

Avec l'outil à embout pointu, faire le trou pour passer l'anneau, en haut du coeur et celui en bas pour passer le fil de fer ainsi que le trou dans la réglette. Agrandir le trou du haut du coeur et de la réglette avec le clou, jusqu'à ce que l'anneau passe. 

Peindre les 3 éléments : le coeur, la lettre et la réglette. 
Une fois sec, passer l'anneau dans le coeur et la réglette. Inscrire le message sur la réglette puis la coller ainsi que la lettre et les éléments décoratifs. 

Introduire le fil de fer dans le trou en bas et mettre les perles. Nouer le fil de fer à l'aide d'une pince. Passer le ruban dans l'anneau et le nouer. 

Les étapes de sélection des embellissements, de peinture et de collage ont été réalisées par ma fille pour un DIY sympa à 4 mains. 


DIY de la fête des pères
DIY de la fête des pères

lundi 27 mai 2013

L'huile d'algues, huile en devenir

L'huile d'algues, prometteuse?

Découverte par le plus grand des hasards, l’huile d’algues était destinée, à l’origine, à devenir un biocarburant. Si elle a tenu ses promesses dans ce domaine, elle a trouvé d’autres applications notamment alimentaire et cosmétique.

L’huile d’algue est obtenue à partir d’algues microscopiques, très riche en lipide, pouvant représenter plus de 60% de leur poids. Ces micro-algues poussent dans les eaux douces ou l’eau de mer mais toujours dans des régions très ensoleillées.  

Encore aux balbutiements, cette huile fait toujours l’objet de recherche. Il existe quelques produits commercialisés à base d’huile d’algues. Elle devrait permettre de développer des gammes de soins prometteurs dans les prochaines années et peut devenir une solution de substitution à l’huile de palme, si dévastatrice, pour les produits alimentaires. D’autant plus que sa production, aux rendements très élevés, relativement simple et sans ajout de produit chimique, ne nécessite pas des surfaces agricoles aussi importantes que pour les oléagineux.

L’huile d’algues est une huile très riche en oméga 3, acide gras essentiel qui n’est donc pas synthétisé par notre organisme. Elles comptent également des antioxydants, des minéraux et des vitamines, un cocktail très bénéfique.

Les micro-algues ont la capacité de survivre en milieu hostile (froid, chaud, exposition solaire intense...). Elles possèdent donc la faculté de régénérer efficacement leur cellule. Et c’est cette molécule, l’acide alguronique, qui agit aussi sur la peau en favorisant son renouvellement et la rendant plus souple. L’huile d’algues est donc recommandée pour les peaux matures ou très abimées.

Du côté de l’alimentaire, l’huile d’algues a fait l’objet de nombreux tests et semble convenir à différents types de préparation : friture, glace, gâteau... D’ailleurs l’Union Européenne vient de l’approuver en tant qu’ingrédient alimentaire.

Un bémol tout de même, car si les huiles d’algues utilisées dans les produits commercialisés actuellement n’ont pas subi de transformation génétique, des recherches dans ce sens sont en cours. L’extraction de l’huile est actuellement très demandeuse en énergie mais les procédés devraient évoluer. Affaire à suivre donc dans les années à venir.


vendredi 24 mai 2013

Recette : Tartine aux légumes de saison



Tartine aux légumes de saison


Vu les températures actuelles, la salade de saison n'est pas vraiment de rigueur.  Le potage, on en a soupé tout l'hiver et on veut passer à autre chose. Alors je vous propose la tartine : un bon compromis pour manger chaud et coloré (enfin surtout vert) avec des légumes de saison pour les quelques chanceux ayant réussi à mûrir.

Dans mon panier du jour, j'ai pu trouver au marché des asperges, des pois gourmands, des petits pois et des petits oignons blancs (oignons grelots). Les tomates manquent cruellement de luminosité et de chaleur, et risquent visiblement de ne jamais rougir. Les courgettes bataillent pour atteindre leur maturité. Bref, la nature nous a joué un bien vilain tour ce printemps. Pourtant tout semblait bien commencer, les arbres gorgés de fleurs prometteuses... Mais c'était sans compter sur cette pluie quasi journalière et ce soleil absent.

Allez réchauffons nous un peu avec la recette!

Ingrédients : 

  • asperges vertes,
  • pois gourmands,
  • petits pois,
  • oignons blancs,
  • fêta,
  • pignons,
  • tranches de pain aux graines,
  • sel de mer, poivre du moulin, huile d'olive

Préparer les légumes et les cuire à la vapeur. Poêler les légumes tour à tour et les oignons blancs coupés en quartier dans l'huile d'olive, pour leur donner un peu de couleur. Faire griller dans une poêle à blanc les pignons.

Dresser la tartine : enduire la tranche de pain d'un peu d'huile d'olive à l'aide d'un pinceau et la passer au grille-pain ou sous le grill. Déposer les asperges côte à côte, les retailler à la longueur de la tartine. Puis poser dessus, perpendiculairement, les pois gourmands. Parsemer de petits dés de fêta, de petits pois, de quartiers d'oignons et de pignons. Saler, poivrer. Passer quelques minutes sous le grill du four avant de servir.


Tartine aux légumes de saison
Tartine aux légumes de saison
Tartine aux légumes de saison

jeudi 23 mai 2013

Le poivron, vertueux

Poivrons


On le trouve désormais toute au long de l’année, pourtant la saison du poivron, cultivé dans nos régions, démarre tout juste. Le temps donc de faire le point sur ce légume vertueux.

Histoire du poivron


D’un point de vue botanique, le poivron est un fruit, mais il est cuisiné comme un légume. Sa couleur varie en fonction de sa maturité : le poivron vert n’est donc pas mûr. Ensuite le poivron avançant dans sa maturité, il deviendra jaune puis orange et enfin rouge.

Le poivron est originaire d’Amérique centrale et du Sud, et est plutôt adapté aux climats tropicaux (il ne résiste pas au gel). Il s’agit d’une plante de la famille des piments qui a donné son nom à son fruit. C’est un piment doux qui se distingue par sa forme plus charnue et sa taille plus grosse.


Les bienfaits du poivron


Très pourvu en fibre, le poivron est un grand stimulant du transit intestinal. Il est également très peu calorique (environ 20 kcal/100g). Il est plus facilement digéré cuit que cru par les intestins fragiles.

Le poivron contient des capsiates, une substance stimulante pour le métabolisme, qui aurait un effet brûle-graisse. Elle aiderait également à abaisser le taux de mauvais cholestérol et aurait un effet inhibant sur certaines tumeurs cancéreuses.

Du point de vue des antioxydants, leur quantité varie en fonction de la maturité du poivron :

  • les composés phénoliques, antioxydants, sont localisés plutôt dans la peau. Cette teneur diminue avec le mûrissement et ils sont donc moins présents dans les poivrons rouges ou jaunes,
  • la vitamine C en proportion variable en fonction de leur couleur (les poivrons rouges peuvent en contenir jusqu’à 2 fois plus que les poivrons verts), mais toujours en quantité intéressante. La vitamine C possède des vertus antioxydante et anti-inflammatoire ce qui permet de lutter contre certaines maladies dégénératives. Elle contribue aussi à la bonne santé des os et favorise la cicatrisation.
  • des caroténoïdes, précurseurs de la vitamine A. Les poivrons rouges en contiennent beaucoup plus que les poivrons verts. Très utile à l’organisme, la vitamine A agit sur la bonne santé de la peau, des yeux (vision nocturne). Elle protège contre les infections et favorise les os.
  • de la vitamine B6, qui contribuerait à lutter contre les maladies cardio-vasculaires, nerveuses et stimulerait le système immunitaire.
  • du manganèse, dans le poivron vert uniquement, qui entre dans de nombreux processus métaboliques et qui aide à lutter contre les radicaux libres.
Le poivron vert peut entrainer le syndrome d’allergie orale. Mieux vaut alors le consommer cuit.

Le poivron en cuisine


Pour le peler, on le fera rôtir au four sur toutes les faces puis on le placera quelques dizaine de minutes dans un sac plastique. La peau s’enlèvera ainsi plus aisément. mais si on veut le consommer cru, on pourra l'éplucher à l'économe. Il convient de lui retirer les pépins et la membrane blanche situés à l’intérieur et considérés comme peu digeste.

Le poivron peut se déguster cru ou cuit, sauté, grillé, farci, en saumure, en coulis. Il accompagne de nombreux plats traditionnels comme la ratatouille, la paella, la piperade...



mardi 21 mai 2013

DIY fleuri pour la fête des mères


DIY fête des mères
Un petit DIY à réaliser avec les enfants et qui peut s'offrir pour la fête des mères. Très peu de fournitures sont nécessaires. Nous avons réalisé chacune le nôtre avec ma fille. Evidemment, elle a choisi d'y mettre beaucoup de paillettes.


DIY fête des mères

Fournitures :

  • des boites d'oeufs,
  • des pics à brochette en bois,
  • de la peinture à l'eau,
  • du fil de fer vert,
  • customisation : paillettes, feutres...







DIY fête des mères
Découper les alvéoles des boites d'oeufs et les travailler aux ciseaux. Enfiler les fleurs ainsi formées sur le pic à brochette. Peindre les fleurs, les cutomiser (ajouter les paillettes tout de suite avant que la peinture ne sèche pour qu'elles se collent) . Former un coeur avec le fil de fer et l'attacher au pic entre les fleurs. Glisser un message dans le coeur. 

La réalisation de ma fille. 

DIY fête des mères

DIY fête des mères
 
DIY fête des mères



samedi 18 mai 2013

La nature en photo

Le printemps se fait attendre, désirer. Voilà un peu de soleil, pour réchauffer nos coeurs et nos corps...et qui sait faire enfin venir ce printemps lumineux que l'on attend tous.

Enter la lumière

Enter la lumière

Enter la lumière

lundi 13 mai 2013

L'huile de lys blanc, embellissante



Macérât huileux de lys blanc

Il s’agit d’un macérât huileux de fleurs fraîches ou de bulbe de lys blanc dans de l’huile de tournesol le plus souvent. Le lys blanc est une fleur extrêmement ancienne, connue depuis des milliers d’année pour ses bienfaits sur la peau. C’est une fleur mythique et royale.

Le lys blanc libère dans l’huile végétale ses composés aromatiques donnant à l’huile de lys blanc une délicate odeur fleurie. Le lys blanc apporte des phytostérols aux vertus anti-inflammatoires, antioxydantes et cicatrisantes. Il permet ainsi de soulager les peaux irritées, abîmées ou sensibles. Il est souvent utilisé pour lutter contre les rides ou apaiser les peaux malmenées par les agressions extérieures. Un autre composé, l’étioline, confère au macérât de lys blanc des vertus éclaircissantes pour la peau, lui donnant un teint unifié. Ce composé permet également de traiter les tâches brunes disgracieuses de la peau, les tâches de rousseurs ou de vieillesse.

Le macérât de lys se voit souvent additionné d’autres plantes comme :
  • le persil, afin de sublimer l’éclat du teint,
  • les fleurs de soucis, pour renforcer son action contre les tâches brunes,
  • les fleurs de pâquerette, pour accentuer son effet tenseur et raffermissant (buste),
  • les feuilles de lierre, pour traiter efficacement la cellulite.


Le macérât de lys peut être utilisé comme soin de jour ou de nuit, pour le visage ou les mains. Son utilisation peut aussi se faire en tant que démaquillant doux. Il est tout à fait possible de réaliser soi-même son macérât huileux de fleurs de lys en recouvrant 2 à 3 poignées de pétales de lys par l'huile de son choix (abricot, olive, tournesol, pépins de raisin...). Laisser ensuite reposer 2 à 3 semaines et filtrer.

samedi 11 mai 2013

La nature en photo

Cette semaine je me suis mise au vert... pas pour des vacances, pas vraiment. Plutôt pour mettre en place les premières pierres d'un projet qui me tient vraiment à coeur. 

Lumière printanière

Lumière printanière

Lumière printanière

Lumière printanière

vendredi 10 mai 2013

Recette : Taboulé express à l'huile d'olive


Taboulé express à l'huile d'olive

J'adore les salades, les grandes assiettes fournies et coulorées. J'aime associer les goût et les couleurs pour faire des salades toniques qui me donnent la pêche.

Ce taboulé est très facile à réaliser, 10 minutes maximum. Je le déguste bien frais et je me régale.

Ingrédients : 

  • de la semoule moyenne (60 g par personnes),
  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive par personne,
  • sel,
  • un morceau de concombre,
  • quelques radis,
  • des pois chiches (j'ai utilisé des pois chiche secs que j'ai fait tremper la veille et cuire, je trouve qu'ils ont meilleur goût que ceux en boîte),
  • du maïs,
  • du persil,
  • 1 demi citron

Déposer la semoule dans un plat au fond large et verser l'huile d'olive. Saler. Mélanger pour imprégner les grains d'huile. Faire bouillir de l'eau. Recouvrir les grains de semoule d'eau. Couvrir et laisser de côté. 

Pendant ce temps, couper les radis lavés en rondelles, le concombre, débarrassé de sa peau, en cube. Emincer le persil. 

Découvrir le plat de semoule et le mélanger les grains. Ajouter les concombre en cube, les rondelles de radis, le maïs, le persil, les pois chiche et le jus du demi citron. Mélanger à nouveau et placer 1 heure au frais avant de le déguster. 

Taboulé express à l'huile d'olive

Taboulé express à l'huile d'olive

Taboulé express à l'huile d'olive


Taboulé express à l'huile d'olive

jeudi 9 mai 2013

L'aubergine, antioxydante

Aubergine




L’aubergine est une plante potagère, produisant, le fruit du même nom mais que l’on consomme comme un légume. Elle serait originaire d’Afrique et aurait été domestiquée il y a plus de 2000 ans. En France, on connait surtout la variété violette et allongée mais il en existe des blanches, des jaunes, des tigrées, des rondes, des fines très longues... Ce légume ne se consomme que cuit car sa texture crue n’est pas du tout agréable.

L’aubergine contient des antioxydants surtout dans sa peau : des phénols et des anthocyanes. Elle est riche en :
  • manganèse , très actif pour le métabolisme,
  • cuivre, indispensable pour la production d’hémoglobine et la régénérescence des tissus,
  • zinc, pour l’immunité et le système reproductif,
  • magnésium, qui agit dans à peu près tous les systèmes métaboliques du corps humains (os, nerfs, muscles, immunité, stress...)
  • potassium, pour diminuer la tension artérielle,
  • vitamine B1, bénéfique pour le système nerveux et la production d’énergie,
  • vitamine B6, que l’on retrouve dans  les systèmes nerveux et sanguins.

Elle est très peu calorique (20 kcal/100g) et contient beaucoup d’eau.

L’aubergine protège des dommages liés aux radicaux libres. Elle permet de lutter contre certaines maladies comme les maladies cardio-vasculaires ou certains cancers. Elle diminue le mauvais cholestérol et l’hypertension. Elle est diurétique et facilite le transit intestinal grâce à ses fibres abondantes.

L’aubergine se déguste frite, farcie, en caviar, en purée, en beignets, dans la fameuse ratatouille, la moussaka ou les currys. Lors de la cuisson, elle a tendance à beaucoup « boire » l’huile, ce qui augmente énormément ses calories. Pour y remédier, on peut la faire dégorger au sel afin qu’elle absorbe moins les graisses.




mardi 7 mai 2013

DIY : faire un cache-pot avec un vieux pantalon

Cache-pot en Jean
Dans la série que faire avec un vieux pantalon, j'ai demandé le cache-pot! Je vous avais déjà proposé de faire avec un vieux pantalon un pompon par ici ou de recouvrir un agenda par et par .

J'avais épinglé sur mon Pinterest des vide-poches à partir de Jeans. Et l'idée m'avais beaucoup plu.

Je savais que je n'en ferai pas des vide-poches mais plutôt des cache-pots pour mes plantations printanières. Voilà le premier exemplaire, à l'esprit un peu bohème. Je ne sais pas si j'aurai le temps d'en faire d'autres, quoique ce soit relativement rapide, surtout si l'on choisi une déco simple.

Pour le mode d'emploi c'est par ici. Et pas besoin d'être un as de la couture ni de posséder une machine à coudre!

J'ai mis quelques brins de muguet pour porter bonheur et en prime j'ai pu faire les photos en extérieur entre 2 éclaircies. Elle est pas belle la vie!


Cache-pot en Jean

Cache-pot en Jean

guet

Brin de Muguet

Brin de muguet




lundi 6 mai 2013

L'huile de mûre, trésor anti-âge

Huile végétale de mûre



L’huile de mûre provient de la pression à froid des minuscules graines contenues dans le fruit. Cette huile est véritable trésor pour les peaux matures.

Gorgée d’anti-oxydants (vitamine E, vitamine C), elle peut intégrer les soins anti-âge du visage, des lèvres ou du contour de l’œil, participant à estomper rides et ridules.

Très riche en oméga 3, 6 et 9, elle régénère, assouplit et nourrit l’épiderme. Réparatrice, les peaux sèches, abîmées, sensibles ou à problème l’apprécieront beaucoup. Elle permet d’estomper les tâches et les petites cicatrices.

Pour les cheveux également, l’huile de mûre fait des merveilles. Elle les nourrit et les protège contre le dessèchement.

Fruitée, elle apportera une touche gourmande à vos soins maison. Elle permettra également de stabiliser leur conservation grâce à sa haute teneur en vitamine E.

Petit bémol tout de même, c’est une huile onéreuse qui se vend en très petite quantité. 

samedi 4 mai 2013

La nature en photo

La nature s'éveille ...en blanc. Bon week-end.

Fleurs de cerisier

Violette blanche


Fleurs blanches du printemps

Fleurs blanches du printemps

Fleurs blanches du printemps

Fleurs blanches du printemps

Fraisier sauvage

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...