Accéder au contenu principal

Recette : que faire avec des piments?

Piments verts et rouges

Il y a quelques jours, je me suis retrouvée avec plusieurs kilos de piments rouges et verts, des petits piments de 8 à 10 cm. Le hic, c'est que je ne connais pas du tout ce produit et je ne savais pas quoi en faire. J'ai donc fait des recherches parce que je nous voyais mal consommer ces kilos de piments frais.

Première chose, le piment se congèle très bien. Une partie a donc rejoint mon congélateur. Il suffit ensuite de le ressortir, il décongèle assez vite. On peut le mettre entier dans l'eau de cuisson du riz, des pâtes ou dans les plats. Pour ceux qui craignent la saveur piquante, c'est une bonne solution puisque qu'on profite des bienfaits (vous pouvez les consulter par ici) sans se piquer la langue! Les plus téméraires, le couperont en 2 pour profiter de son goût puissant.

Pour le reste j'ai trouvé 2 autres solutions : faire de la pâte de piment et réduire le piment en poudre après déshydratation.
Pour manipuler les piments, mieux vaut porter des gants pour éviter les sensations de brûlures. Rien ne sert de se laver les mains, le "piquant" ne partira pas. En revanche, on peut le faire disparaître en se rinçant les mains avec du lait, de l'huile ou en se frottant les doigts avec du beurre.

Pâte de piments
Pour réaliser la pâte de piment (façon harissa), j'ai utilisé les piments frais. J'en ai fait une verte et une rouge. La verte possède une saveur plus douce, tout en gardant la même intensité piquante, se rapprochant un peu du goût du poivron. J'aime bien sa couleur. Quand à la rouge, elle rappelle l'harissa, la véritable harissa, pour ceux qui ont eu la chance d'en goûter, pas celle en tube du supermarché.

Ingrédients : 
Pâte de piments

  • 50 piments rouges ou verts,
  • 6 gousses d'ail,
  • 1 cuillère à café rase de graines de carvi,
  • 1 cuillère à café rase de graines de cumin,
  • du sel,
  • 150 ml d'une bonne huile d'olive, 1ère pression à froid (pour les piments verts 120 ml ont suffit)
  • On peut ajouter aussi des graines de coriandre. Pour ma part je trouve qu'elles apportent de l'amertume à la pâte et couvrent un peu le goût du piment. Mais les puristes préféreront sans doute les ajouter. 


Dans le bol d'un robot mixeur, mettre les piments lavés, coupés en 2 et épépinés. Pour cette étape, je vous conseille de porter des gants pour éviter les sensations de brûlures. Ajouter ensuite tous les ingrédients et mixer plusieurs minutes jusqu'à obtenir une pâte homogène, bien liée et lisse. 

Pâte de piments




Poudre de piments

Avec les piments qu'il me restait, j'ai fait de la poudre de piments rouges et de la poudre de piments verts. Pour cela j'ai dû déshydrater les piments. N'ayant pas de déshydrateur, j'ai utilisé mon four à 60°C, porte fermée les 3 premières heures, puis porte maintenue ouverte avec une fourchette les 3 suivantes jusqu'à ce que les piments soient cassants. Au préalable, j'ai coupé aux ciseaux les 2 extrémités du piment (pour que l'ai circule à l'intérieur (sans oublier de porter des gants). 
Les piments rouges prennent une joli couleur rubis brillante, les verts se fripent. Ensuite je les ai réduit en poudre avec le moulin à épices de mon robot. On peut jouer sur la taille de la mouture en la mixant plus ou moins longtemps. 
Alors prêts à tenter l'aventure épicée du piment?


Poudre de piments
Poudre de piments

Poudre de piments
Poudre de piments



Commentaires

  1. Ton billet est superbe ! Je suis fan des piments... Merci !

    RépondreSupprimer
  2. Ce fut une sacrée aventure pour moi. Cela m'a occupée plusieurs jours. Merci pour ce compliment!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

DIY beauté : démêlant maison

Je reviens aujourd'hui avec un DIY beauté. Cela faisait quelques temps que je ne vous en avais pas proposé. On va donc y remédier!

Je me suis lancée dans la réalisation d'un démêlant pour cheveux. La seule contrainte était qu'il soit utilisable pour les enfants car c'est surtout pour faciliter le démêlage des cheveux de ma fille. Bien qu'elle ait des cheveux plutôt peu emmêlés, l'étape de coiffage du matin est toujours sujette à des grimaces et des "Mais euh! Mamaaaan! Tu me fais mal!"

Comme à mon habitude, ce démêlant maison ne demande pas de prouesses techniques pour sa réalisation. Je le trouve plutôt efficace sur des cheveux longs moyennement emmêlés. Il s'utilise aussi bien sur cheveux secs que mouillés et facilite vraiment le coiffage.

Ingrédients :
85ml d'eau minérale,5ml d'huile de jojoba,5ml d'Aloé Vera,5 gouttes de Cosgard,4ml de honeyquat ou 5 ml de vinaigre de cidre,40 gouttes de Sweet Candy (fragance) - facultatif
Mélanger …

L'huile de navette, surprenante

L’huile de navette est obtenue à partir des graines de navette, une variété sauvage de chou. La navette a disparu après la seconde guerre mondiale au profit du colza, au rendement bien supérieur. Elle servait à produire l’huile mais aussi à faire du fourrage pour les bêtes. Elle fait l’objet d’un regain d’intérêt pour la production d’huile végétale. C’est une huile proche de l’huile de colza ; en effet les 2 plantes appartiennent à la même famille : les crucifères. L’huile de navette est une huile rare et donc un peu onéreuse.
L’huile de navette possède un goût très prononcé. Elle ne supporte pas d’être chauffée trop fort. Elle s’accorde bien avec les légumes notamment les légumes oubliés (panais, rutabaga...), la salade et les pommes de terre mais aussi le pot au feu. En assaisonnement, elle apporte des notes très fortes et parfumées qui peuvent surprendre.
C’est une huile riche en acides gras insaturés, comme les oméga 3, 6 et 9. Elle possède un bon ratio oméga 6 /oméga 3, ce qui …

DIY : Calendrier de l'Avent 2014

Et voici ma version du Calendrier de l'Avent 2014, in extrémis, me direz-vous. Je vous avouerai franchement que j'ai eu un peu de mal à m'y mettre cette année. L'envie n'y est pas trop pour ces préparatifs de Noël. Depuis que je suis toute petite, Noël s'est toujours fait dans la joie et la bonne humeur, tout cela orchestré par ma Maman et ses doigts de fée. Et même si depuis quelques années elle n'avait plus l'énergie pour le faire, on perpétuait la tradition de se retrouver, chacun mettant la main à la pâte. Oui mais voilà cette année elle n'est plus là. Alors cette fête qui s'annonce n'a plus la même saveur. Et je n'ai pas beaucoup d'entrain pour la préparer. D'autant plus que nos frères et sœurs vivent pour la plupart à l'étranger maintenant. Alors cette année pas de grandes tablées, juste quelques chaises et un peu de mélancolie, je dois bien l'avouer.

Ce calendrier, c'est ma fille qui me l'a réclamé, comme …