Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du novembre, 2013

Recette : pain de courge, confiture de châtaignes et pommes fraîches (et un DIY)

Les températures ont chuté, la neige a fait une brève apparition, le temps de nous embêter un peu, voir beaucoup pour certains. Il fait froid, l'hiver est bien là, il est l'heure donc de se mettre aux tartines, avec un chocolat chaud, un thé fumant ou un bon café.

Aujourd'hui ce sera tartine de pain de courge et confiture de châtaigne avec quelques morceaux de pommes fraîches pour la déco! Et en bonus, un petit DIY pour les fêtes de fin d'année avec un petit ballotin-châtaigne à faire soi-même pour y déposer des chocolats, des pâtes de fruits, des marrons glacés, des petits sablés ou des bijoux fait maison.

Pain de courge : 
Préchauffer le four à 220°C.
Dans le robot mélanger :
50g de purée de courge,200g de farine,40g de lait,1oeuf,1 cuillère à café de miel,20g de beurre mou,4g de sel,1/2 sachet de levure réhydratée La pâte ne doit pas être collante. La mettre en boule et la laisser gonfler pendant une heure dans un endroit chaud. Dégazer la pâte et la mettre en boule …

DIY : couronne de Noël

Au hasard d'une promenade automnale, nous sommes tombés, sans nous faire mal, fort heureusement, sur du buis sauvage. J'en ai ramassé quelques branches avec déjà l'idée derrière la tête d'en faire ma couronne de Noël, le buis se conservant très bien. Le reste est venu au fur et à mesure de la construction. Il y avait longtemps que je voulais réaliser ses étoiles en origami. Je trouve que le papier Kraft se marie très bien avec la verdure, voilà comment l'association s'est faite. Et puis il a fallu réveiller un peu tout ça car c'était un peu terne. J'ai opté pour les paillettes, très festives.


Matériel :
des branches de buis,un cintre en fil de fer,du papier kraft (papier cadeau),du fil brun (fil à broder)un peu de masking tape doré (à rayure pour moi),des paillettes dorées.

















A l'aide de pinces, déformer le cintre pour en faire un cercle, tout en conservant la partie "crochet". Enrouler les branches de buis autour du cercle. Former les étoile…

DIY : Calendrier de l'Avent - la forêt enneigée

Et non je n'ai pas eu l'idée de ce calendrier de l'Avent après ma dernière balade en forêt, bien qu'il s'agisse de forêts de sapin. En revanche le lendemain je me lançais dans sa réalisation, comme si cette balade avait finalement boosté mon idée de départ qui me trottait dans la tête depuis quelques semaines déjà.

En fait tout est parti de ce grand carton aux bords peu élevés, qui me laissait la possibilité d'une mise en scène. Au départ je voulais réaliser un village, et puis finalement j'ai dérivé sur une forêt enneigée peut-être plus facile à mettre en oeuvre, à mon avis.

Ma fille commence à s'habituer à mes petits bricolages puisqu'elle m'a réclamé un calendrier de l'Avent il y a seulement quelques jours. Je ne pouvais donc plus reculer, il fallait me lancer.

Post Scriptum du 22/11/2013 : Vous pouvez découvrir la jolie version, inspirée du calendrier de l'Avent - la forêt enneigée, sur le blog de Geekette Mom (par ici). Un grand mer…

Balade en forêt

Samedi matin, nous avons une balade familiale dans les bois près du col des Echarmeaux (69). Nous avons eu beaucoup de chance de ne pas avoir de pluie mais plutôt une belle matinée ensoleillée et pas trop froide car nous avions planifié cette sortie en fonction des emplois du temps de chacun au détriment de la météo.

Quand je parle de balade familiale c'est au sens large du terme puisque 3 générations étaient présentes : les grands-parents, les parents et les petits enfants. Ça a été l'occasion de redécouvrir des odeurs familières de mon enfance : l'odeur des aiguilles de sapin, des sous-bois humides, des champignons...
J'ai appris à différencier un sapin, d'un douglas et d'un épicéa. On a "cubé" un arbre, découvert que ces forêts de résineux ont été implantées sous Napoléon à cause de la déforestation (et oui déjà à l'époque!!), que le Douglas, espèce très majoritaire dans ces forêts, est originaire d'Amérique du Nord (il a été introduit en …

Recettes : pommes de terre au comté et épices, salade de mâche

Maintenant que je suis fournie en épices, il va falloir les utiliser, bien qu'il est vrai qu'une fois déshydratée, elles se conservent quelques temps.
Voilà donc une recette, simple, idéale pour les soirées d'automne un peu surbookées quand toute la famille défile dans la cuisine en vous disant : "j'ai faim" et que l'heure est déjà bien avancée.

Il vous faudra : une pomme de terre moyenne par personne, du comté au lait cru, de la poudre de piment déshydraté (ou tout autre épice), de la mâche, des noix, du raisin et un filet d'huile de noix.

Faire cuire les pommes de terre à l'eau, avec la peau pour les amateurs. Pour moi ce sera sans, la peau étant un peu difficile à faire manger aux enfants.
Une fois cuites, les recouvrir de lamelles de comté et saupoudrer d'épices (en ayant la main beaucoup plus légère pour les enfants) et passer quelques minutes sous le grill du four. Mélanger mâche, noix, grains de raisin coupés en deux et épépinés et hui…

L'huile végétale d'Abyssinie

L’huile d’Abyssinie provient des graines de pressée à froid du chou abyssin, originaire d’Afrique Orientale. Elle possède la particularité d’être extrêmement visqueuse tout en pénétrant très bien l’épiderme en laissant un effet satiné.

L’huile d’Abyssinie renferme des oméga 3, 6 et 9. Elle est nourrissante, adoucissante et hydratante. Elle convient parfaitement à tous les types de peau et sa texture particulière permet de l’utiliser pour l’élaboration de produits de maquillage (rouge à lèvres, crayon, fards à paupières...). Elle est parfaite également pour le soin des cheveux secs, abîmés ou crépus. Son toucher sec en fait une bonne huile de massage.

Recette : que faire avec des piments?

Il y a quelques jours, je me suis retrouvée avec plusieurs kilos de piments rouges et verts, des petits piments de 8 à 10 cm. Le hic, c'est que je ne connais pas du tout ce produit et je ne savais pas quoi en faire. J'ai donc fait des recherches parce que je nous voyais mal consommer ces kilos de piments frais.

Première chose, le piment se congèle très bien. Une partie a donc rejoint mon congélateur. Il suffit ensuite de le ressortir, il décongèle assez vite. On peut le mettre entier dans l'eau de cuisson du riz, des pâtes ou dans les plats. Pour ceux qui craignent la saveur piquante, c'est une bonne solution puisque qu'on profite des bienfaits (vous pouvez les consulter par ici) sans se piquer la langue! Les plus téméraires, le couperont en 2 pour profiter de son goût puissant.

Pour le reste j'ai trouvé 2 autres solutions : faire de la pâte de piment et réduire le piment en poudre après déshydratation.
Pour manipuler les piments, mieux vaut porter des gants p…