lundi 4 février 2013

L'huile de bourrache pour une hydratation extrême

Fleur de bourrache


L’huile de bourrache est obtenue par pression à froid des graines issues de la plante. Cette plante est originaire de Syrie mais pousse très bien en Europe. La bourrache est connue depuis des millénaires pour ses propriétés sudorifiques (elle fait suer), diurétiques et dépuratives.

L’huile de bourrache est extrêmement riche en oméga 6, elle est donc très hydratante, nutritive et assouplissante pour la peau. Elle comporte des phytostérols aux vertus anti-inflammatoire, antioxydante et activatrice de la microcirculation ainsi que de la vitamine E, antioxydant puissant et naturel.

L’huile de bourrache est comestible mais sans intérêt culinaire. En revanche, elle est très utile du point de vue thérapeutique. Elle permettrait de diminuer les douleurs liées aux rhumatismes, à l’arthrose, à l’arthrite ou à la sclérose en plaques. Elle est indiquée pour lutter contre le diabète, le cholestérol et les affections cardio-vasculaires. Elle pourrait calmer les troubles hormonaux liés à la ménopause.

Très peu odorante, l’huile de bourrache pénètre difficilement dans la peau et doit être mélangée avec des huiles qui traversent mieux l’épiderme comme l’huile de jojoba, de noisette ou de macadamia. Elle calme, apaise et répare les peaux sensibles, irritées ou fragiles. C’est un excellent antirides de part ses propriétés régénérantes. L’huile de bourrache peut être appliquée sur les cheveux pour accélérer leur repousse.

L’huile de bourrache peut atténuer les effets (démangeaisons, desquamations...) liés aux crises d’eczéma mais ne semble pas avoir d’action sur l’eczéma en lui-même.

L’huile de bourrache en utilisation interne peut provoquer des troubles du foie. Elle ne doit pas être consommée par les personnes ayant un traitement ou un dérèglement hépatique. De manière général, son utilisation ne doit pas durer dans le temps.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...