mercredi 18 juillet 2012

La pastèque, désaltérante



la pastèque pour se désaltérer
la pastèque désaltérante

La pastèque est une plante à tiges rampantes de la famille des cucurbitacées (melon, concombre, courge), originaire d’Afrique centrale. Sa culture a peu à peu gagné le bassin méditerranéen (Espagne, Italie, Turquie…). Plante et fruit porte le même nom mais la pastèque est souvent surnommée melon d’eau. D’un point de vue botanique, la pastèque est une baie pouvant atteindre tout de même 35kg .

De forme oblongue ou ronde, sa chair peut être rose, jaune ou blanche avec des graines noires, rouges ou blanches. Il existe une variété de pastèque à confiture, qui ne se consomme pas crue, de couleur verdâtre et aux graines rouges. Depuis les années 50, des variétés de pastèque sans pépins ont fait leur apparition.

Peu calorique, peu nutritive, la pastèque tient la ligne malgré son poids. Elle contient des vitamines (A, B1 et B6, C) mais très peu de lipides ou de fibres. Très désaltérante, la pastèque affiche une teneur en eau de 92%. Elle présente de petites quantités de minéraux : phosphore, magnésium, calcium et sodium essentiellement et une quantité intéressante de potassium (réduction de l’hypertension).

Sa richesse tient plutôt dans ses antioxydants :
  • la citrulline : précurseur de l’arginine, un acide aminé essentiel. La citrulline permet de limiter les dépôts de lipides dans les vaisseaux et prévient les risques de maladies cardio-vasculaires et de diabète. Elle favoriserait également l’élimination de l’urée.
  • le lycopène : présent également dans la tomate, ce caroténoïde amenuiserait les risques de cancers (appareil digestif), de maladies cardio-vasculaires, de diabète ou d’ostéoporose.

La pastèque peut accommoder des plats salés de viande ou être confite dans du vinaigre. Elle est idéale pour la réalisation de granité. Les pépins sont comestibles (très riches en protéines) et dans certains pays, on les déguste séchés et salés en apéritif comme les graines de courge. Sa conservation se fait au frais, en évitant le réfrigérateur qui dénature sa chair.

Attention il existe des risques d’allergies à la pastèque : démangeaisons et sensations de brûlures de la cavité buccale qui s’estompent quelques minutes après la consommation.



2 commentaires:

  1. j'adore ce fruit! j'ignorai que ça avait tant de vertus, raison de plus pour l'aimer ;)
    merci pour ce post
    Manon

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...