mercredi 18 avril 2012

Le lilas


lilas mauve
lilas blanc











Cette semaine, ma maison a été embaumée par un bouquet de lilas. Si bien que cela m’a donné envie de parfumer ma prochaine fabrication de lessive au lilas. Me voilà donc à la recherche d’infos sur le sujet et… déception, l’huile essentielle de lilas n’existe pas. Mais j’ai quand même découvert quelques bienfaits du lilas que je vais m’empresser de vous faire partager.

Origine du lilas


Originaire de Europe centrale et d’Orient, le lilas est un petit arbre pouvant atteindre jusqu’à 7 m de hauteur. Il est arrivé en Europe à la fin du XVIème siècle. On compte une trentaine de variétés et différentes couleurs : blanc, bleu, violet, rose, mauve… Le lilas est de la même grande famille que l’olivier ou le jasmin. Il a donné son nom a une nuance de mauve.

Bienfaits du lilas


En phytothérapie, les feuilles de lilas sont connues pour soulager les douleurs nerveuses, abaisser la fièvre ou pour ses qualités sédatives. L’écorce et les tiges calmeraient la toux. Quant aux fleurs, elles sont analgésiques, laxatives, anticoagulantes et fébrifuges.

Le lilas en parfumerie


Si le lilas est peu utilisé en phytothérapie, il est beaucoup plus répandu en parfumerie. Son parfum tendre, délicat, fleurie et poudré évoque le printemps, la douceur et la fraîcheur. De nombreux parfums féminins contiennent des touches de lilas mais aussi des parfums d’ambiance ou des bougies. Son odeur peut tout de même provoquer maux de tête et nausées chez certaines personnes.

L’odeur du lilas est donc reproduite à l’aide de molécules de synthèse ou de différentes essences naturelles. Pour cela, on utilise la technique du head-space. Cela consiste à capturer l’odeur d’une fleur en déposant sur elle un récipient de verre équipé d’un capteur qui absorbe l’air parfumé des effluves de la fleur. Ensuite la composition de cet air est décortiquée par chromatographie et spectrométrie de masse. Toutes les molécules le composant sont alors identifiées et le mélange peut être reproduit à l’aide de molécules de synthèse.

Comment utiliser le lilas ?


La fleur de lilas est comestible et peu agrémenter les salades. On peut également faire une tisane de lilas, aux vertus calmante et relaxante, en faisant bouillir une grappe de fleur dans 1 litre d’eau.

Le lilas peut également servir à faire un macérât huileux particulièrement odorant, qui soulagera les rhumatismes, l’arthrite, l’arthrose ou les sciatiques. Pour cela laisser macérer pendant 1 mois les fleurs et/ou les feuilles fraîches dans une huile végétale (jojoba, huile d’olive, de sésame…).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...