mercredi 29 février 2012

Faire ses cosmétiques maison



Faire ses cosmétiques


Dans la quête du naturel ou du bien-être, la fabrication de ses cosmétiques peut être une bonne solution. En effet les cosmétiques ordinaires n’offrent souvent pas satisfaction avec la présence de certains composants « douteux » et les produits de beauté bio ne sont pas toujours très bon marché. Aujourd’hui le home made fait un boom et la cosmétique n’échappe pas à cette vague. Les sites proposant recettes, astuces et matières premières fleurissent sur la toile. Mais quel est l’intérêt de faire ses produits de beauté maison?

Le retour du naturel

L’avantage premier c’est l’assurance d’utiliser des produits sains et naturels. Issus des plantes, des fleurs, des feuilles, des racines, ces ingrédients ne comportent ni conservateurs, ni arômes artificiels, ni parabène, ni dérivés du pétrole et autres ingrédients chimiques nocifs pour la peau, le corps ou l’environnement.

De cette manière, vous maitriser parfaitement vos compositions de produits en sélectionnant les meilleures matières premières. Pour cela, bien lire les étiquettes et choisir des produits naturels ou bio, sains, purs est  primordial.

Des produits personnalisés

Faire ses cosmétiques, c’est adapter ses soins à son type de peau : sensible, mixte, grasse, sèche... Vous pouvez également traiter les affections de la peau comme l’acné, le psoriasis, les vergetures, l’eczéma.
C’est aussi laisser libre court à ses envies, à ses humeurs. On pourra ainsi choisir des notes fruitées et rafraichissantes l’été (agrumes, abricots, rose, jasmin…) et des senteurs plus chaudes en hiver (cèdre, romarin, musc, santal…). Vous pourrez également choisir votre texture préférée, vos composants et faire évoluer vos compositions en fonction de vos préférences et de votre peau.

Des recettes simples

crème, baume de soin maison
Les recettes de fabrication de cosmétiques maison sont simples à mettre en œuvre. Bien souvent quelques ingrédients suffisent. Pour un peu plus de 50€, vous pourrez vous équiper en matériel (spatule, flacons, bols, balance, éprouvette…).
Et pour vous aider, il existe des ateliers d’initiation, des vidéos sur internet, des livres et des idées recettes sur de nombreux blogs beauté ou cosmétiques naturels. Les marchands en ligne de produits naturels sont souvent une mine d’or en matière d’exemple de recettes et de conseils.

L’effet DIY

C’est la satisfaction de faire ses produits par soi-même et de faire appel à son imagination et sa créativité. Cela peut devenir un véritable passe-temps. Et pour aller plus loin, on peut customiser ses flacons et autres contenants avec de jolies étiquettes, des nœuds, des fleurs… et personnaliser ses produits au maximum dans le but de se faire plaisir.

Le prix

La fabrication de cosmétiques maison permettra d’obtenir des cosmétiques à faible coût en déclinant une gamme de produit adaptée à votre peau. Une fois l’investissement de départ, comprenant les ingrédients de base (1 ou 2 huiles végétales, un beurre végétal, un hydrolat, quelques huiles essentielles, un conservateur, un antioxydant, un émulsifiant…) réalisé, vous pourrez compléter et renouveler votre gamme petit à petit. Votre budget cosmétique peut alors diminuer de 50%.
Si vous voulez réaliser des économies, il est important également de modérer ses achats et de se tenir à quelques composants. Vous pouvez également piocher dans vos ingrédients de cuisine (miel, laits végétaux, fruits et légumes, thé…). Dans un premier temps, mieux vaut choisir des recettes simples à réaliser avec des ingrédients peu couteux car il peut y avoir des « ratés ».

L’efficacité

Les produits naturels sont souvent plus efficaces du fait qu’ils sont plus concentrés que les cosmétiques industrielles. En effet, ces dernières contiennent des quantités infimes d’actifs, et beaucoup d’eau afin d’optimiser les coûts et la faisabilité. Dans les cosmétiques « home made », on utilise des actifs purs, des hydrolats dont les bienfaits sont reconnus.

Et les inconvénients ?

Même si leur réalisation est simple, faire ses cosmétiques soi-même suppose de prendre quelques précautions:
  • respecter des règles d’hygiène stricte : se laver les mains, désinfecter son matériel, surveiller le moindre changement d’aspect ou d’odeur,
  • se documenter sur les produits utilisés, déterminer ceux adaptés à notre type peau,
  • tester les produits (avec un essai dans le pli du coude pendant un jour ou deux) avant de les appliquer sur tout le corps car les produits naturels peuvent entraîner des allergies ou des réactions cutanées.
  • se renseigner sur la dangerosité de certains produits (huiles essentielles, poudre volatile, alcool…)
  • bien étiqueter ses pots et ses flacons (contenu, date de péremption) et les tenir hors de portée des enfants

Notons également que faire ses cosmétiques demande une implication en temps et en d’argent (pour l’investissement de départ). La conservation est bien plus courte que pour les produits industriels et nécessitera que vous fassiez un peu de place dans votre frigo.

Pour aller plus loin : ce qu'il vaut mieux éviter dans les cosmétiques partie1 - partie2 - partie3


2 commentaires:

  1. très bon article, je fait moi-même mes cosmétiques depuis que j'ai participé à un atelier cosmétique chez www.lebaragloss.com, le résultat est vraiment de meillleure qualité que les crèmes industrielles et les prix tous petits, alors pourquoi se priver!!!

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas encore participé à un atelier cosmétique et j'en entends souvent du bien d'autant plus que ce sont des passionnées qui nous forment. bonne tambouille!!

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...