mardi 28 juin 2011

L'huile de neem

feuilles de neem

L’huile de neem est utilisée dans les produits cosmétiques pour ces qualités nourrissantes. Mais c’est également un formidable fertilisant, un insecticide, un pesticide, un répulsif 100% naturel, interdit en France et qui fait polémique.

SON ORIGINE


C’est une huile végétale obtenue à partir des graines de Margousier. Le margousier est originaire d’Inde mais on le retrouve aujourd’hui dans de nombreux pays chauds. Il est aussi utilisé comme arbre d’agrément car il produit de belles fleurs violettes au printemps. Les fleurs laissent ensuite place ensuite à un fruit jaune comestible contenant un noyau qui renferme une amande. C’est à partir de cette amande que l’huile est extraite.
Il existe 2 techniques de pression pour l’obtention de l’huile :
Une pression à chaud qui donne de grande quantité d’huile mais dont la teneur en azadirachtine (substance active) est plutôt faible,

SES BIENFAITS


Très riche en acide oléique (oméga9),l’huile de neem est nourrissante pour la peau : elle possède des qualités émolliente et adoucissante. Elle contient également de l’acide linoléique (oméga6) et de l’azadirachtine, un insecticide naturel. C’est également un puissant antiseptique, un antifongique et un répulsif. L’huile de neem est particulièrement recommandée pour les peaux infectées : acné, mycoses, furoncles…
L’huile de neem, de part ses propriétés insecticides, est un excellent anti-poux, un très bon anti-moustiques ou anti-acariens. Elle est aussi utilisée pour les animaux : désinfection des étables et écuries, en soin pour les poils et répulsif (mouches, moustiques, tiques et puces).

DANS QUELS PRODUITS LE TROUVE-T-ON ?


Les cosmétiques naturels Dr Hauschka propose des soins capillaires à base d’huile de neem. On trouve également :

du dentifrice (le-comptoir-des-saveurs.com),
une lotion anti-moustique Codina sur cosmetique.org,
un shampoing contre les poux chez Douce Nature (natiloo.com)

Biorient.fr offre toute une gamme de soins, masque, lotion, savon, shampoing à base d’huile de neem. Pour ceux qui fabriquent leurs propres cosmétiques, vous trouverez de l'huine de neem sur le site aroma-zone.com.

ET COMME INSECTICIDE ?


Pour les végétaux, c’est un excellent fertilisant. L’huile de neem est utilisée comme pesticide, fongicide ou insecticide au Brésil,au Canada, en Inde ou aux Etats-Unis et son efficacité est démontrée par de nombreuses études. Non toxique pour les hommes ou les animaux à sang chaud, elle permet de lutter contre de très nombreuses espèces d’insectes. Elle agit directement sur les larves et les œufs, la mue, la croissance des insectes, ce qui conduit progressivement à leur affaiblissement.
L’azadirachtine est toutefois interdite en France comme insecticide (agriculture, maraîchage, jardinage, espaces verts et serres) mais vient d’être autorisée en union Européenne.
En France, la polémique enfle depuis quelques années. Ces propriétés insecticides sont indéniables mais les études se contredisent quand à son innocuité pour les abeilles par exemple. Selon certaines études, il serait également un perturbateur endocrinien, un carcinogène génotoxique et provoquerait des lésions au foie et aux poumons chez les rats. Son principe actif n’est pas donc pas sans danger et les doses doivent être absolument respectées. Très plébiscité par la culture bio et malgré son interdiction en France, de nombreux jardiniers l’utilisent en toute illégalité voir même certains producteurs de fruits ou de légumes bio

lundi 20 juin 2011

La tomate a toutes les sauces

La tomate : un puissant antioxydant

La voilà toute rouge et charnue sur nos étales : la tomate. C’est le fruit le plus vendu en été. Alors à vos salades, tomates farcies, gaspacho, sauces, jus, coulis… car la tomate est pleine de vertus.

SON ORIGINE


Originaire d’Amérique du Sud, la tomate a été introduite en Europe par les Espagnols au XVIe siècle. Cette  plante,  de la famille des solanacées, pousse un peu partout dans le monde en pleine terre ou sous serre dans les pays moins chauds. La Bretagne est la première région productrice en France.

SA COMPOSITION


La tomate est avant tout composée d’eau (93-95%). C’est un aliment diététique car très pauvre en calorie (18 à 20kcal/100g). Elle est riche en vitamines A, C et E et oligo-éléments notamment le potassium qui agit sur le fonctionnement des reins. Elle contient des β-carotène dont le lycopène (pigment rouge et antioxydant).

SES BIENFAITS


Sa forte concentration en lycopène  en fait un puissant antioxydant.  C’est pourquoi la tomate agit sur la prévention des maladies cardio-vasculaires et du cancer. Il vaut d’ailleurs mieux consommer la tomate cuite pour profiter au maximum de ses bienfaits, la cuisson permettant la libération des nutriments.
Grâce à la vitamine A et C et E qu’elle contient en grosse proportion, la tomate est un bon antifatigue. Elle stimule le transit intestinal, permet l’élimination des toxines et favorise l’hydratation du corps.
Il existe quelques rares cas d’allergie alimentaire. Certains ont du mal à la digérer, dans ce cas mieux vaut retirer la peau.

ET POUR LA PEAU ?


La tomate purifie les peaux grasses, désinfecte les peaux acnéiques, éclaircit le teint. Là encore le lycophène joue un rôle prépondérant, puisqu’il prévient le vieillissement cellulaire de la peau. Il protège la peau contre les effets des UV et de la pollution. Très nutritive, la tomate permet l’hydratation de l’épiderme. C’est pourquoi on la retrouve dans les produits de beauté :
  • Soin anti-âge du visage Diabolique tomate de Garancia.
  • Gamme « yes to tomatoes » chez Sephora (crème hydratante et masque visage, shampoing et après shampoing, gel douche…)
  • Crème pour une mine enchantée à la tomate bio et sérum regard roll-on de Ella Baché

mercredi 8 juin 2011

La grenade, fruit vertueux

la grenade pleine de vertus

On ne parle que d’elle en ce moment, la grenade. Son jus, particulièrement convoité, est très riche en antioxydants. De nombreuses études montrent que sa consommation régulière a des effets bénéfiques sur la prévention de maladies cardio-vasculaires ou sur la progression de certains cancers.
Alors exit le jus d’orange au petit déjeuner, préférez-lui le jus de grenade et préservez ainsi votre capital santé.

ORIGINE


Originaire d’Asie occidentale et centrale, la grenade est aujourd’hui cultivée dans le bassin méditerranéen, en Proche orient, en Inde et en extrême Orient. On la trouve également dans les Caraïbes et en Amérique latine (colonisation espagnole).


COMPOSITION


Ce fruit rond et rouge, renferme de nombreuses petites graines (entre 400 et 600).
Sa teneur en antioxydant est bien supérieure à celle du thé vert ou du vin rouge. 
La grenade est également riche en potassium. Elle contient de la vitamine C (protège les cellules du vieillissement, aide au système immunitaire, permet la synthèse du collagène et facilite l’absorption du fer) et B6 (intervient dans différents processus métaboliques), du calcium, du fer et du magnésium.

COMMENT DEGUSTER LE JUS DE GRENADE?


Fraîche de septembre à décembre, en pressant le fruit de la paume de la main pour faire éclater les petites graines. Plantez une paille dans la peau et dégustez le jus frais. Mais il faudrait en consommer 2 à 3 par jour pour que son efficacité soit réelle. C'est pourquoi son jus est tant plébiscité. On le trouve en magasin bio ou en supermarché aux rayons diététiques (Bjorg) et sur internet.
Le jus de grenade est particulièrement prisé dans les pays du bassin méditerranéen. Il peut être fermenté pour obtenir un vin proche du Porto ou du Sherry. Il peut agrémenter des plats comme les volailles, le gibier ou les salades et apporte une note acidulée.

QUELS BIENFAITS ?


Le jus de grenade pourrait avoir des bienfaits* sur :

  • les maladies cardiovasculaires : diminution de l’hypertension, amélioration de la circulation sanguine,
  • la progression de certains cancers (prostate, colon, sein) et
  • l’arthrite,
  • les symptômes de la ménopause, notamment les bouffées de chaleur.
  • l’arthrose (ralentissement de la détérioration du cartilage),
  • le fœtus (évitant des lésions cérébrales),
  • le profil lipidique des diabétiques,
  • la maladie d’Alzheimer.
La grenade protègerait le rein, le foie et contre les maladies bactériennes. On lui attribue des vertus anti-inflammatoires, antihelminthiques (ver intestinaux), antitussives et elle traite la diarrhée chronique.

* de très nombreuses études sur les animaux montrent ses effets bénéfiques. Les études à l’échelle humaine sont en cours.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...