Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du octobre, 2011

L'huile d'Andiroba

huile végétale d'Andiroba Origine de l’huile d’Andiroba Originaire du Brésil, l’huile d’Abdiroba est obtenue par pression à froid de la noix de l’Andiroba. Cet arbre, que l’on trouve en Amazonie, produit une bogue à la manière des châtaigniers qui s’ouvre pour libérer des noix de couleur marron et lisses d’aspect. La chair de ces fruits blanche à rosée est gorgée d’huile. L’huile obtenue est de couleur jaune pâle, légèrement odorante. C’est une huile grasse et il vaut mieux la mélanger avec une huile de noisette ou de macadamia pour favoriser sa pénétration. Composition de l’huile d’Andiroba L’huile d’Andiroba est composée: d’oméga 6 (acide gras essentiel) pour le maintien de l’élasticité et de la souplesse de la peau, d’oméga 9 (acide oléique) qui nourrit la peau et la rend éclatante, de triterpènes qui lui apportent des qualités anti-inflammatoire, anti-oxydante, antalgique, antibactérienne, antivirale, antifongiques, antiallergique et répulsive. de

Laits végétaux : une alternative au lait de vache

Les laits végétaux séduisent de plus en plus de consommateurs. La digestion du lait de vache est difficile pour une part grandissante de la population (presque 25% des adultes). Les laits végétaux peuvent donc présenter une bonne alternative. lait de vache ou lait végétal? Quels sont-ils ? Les plus connus Les plus courants sont les laits de soja, de riz ou d’amandes. On les trouve désormais facilement en grandes surfaces ou dans les magasins bio. Ils se présentent sous forme de brique ou sous forme de poudre à diluer dans de l’eau. Le lait de soja ou le lait de riz se déclinent désormais sous différentes formes : aromatisé, enrichi en calcium, de croissance, desserts sucrés, crème végétale… Les autres On trouve également des laits de noisettes, noix de coco, pistaches, châtaignes, courge, sésames, tournesol, pois chiche, blé, cacahuètes, quinoa, avoine, orgeat… Ils sont plus rares et plus difficiles à trouver. Mais on peut les fabriquer soi-même en e

La détox : adopter les bons gestes

On l’a vu dans les précédents articles ( qu'est-ce que la détox et détox mode d'emploi ), l’alimentation joue un rôle primordial. Il est bien aussi d’adopter en parallèle quelques bonnes attitudes qui contribueront à mieux éliminer les toxines. Détox : les bons gestes Les gestes du quotidien à limiter Tout d’abord, il faut réduire au maximum les consommations en alcool, café, cigarettes. L’hygiène de vie doit être la meilleure possible. De même la cuisine festive ou industrielle est à éviter absolument. Mieux vaut repousser une cure de quelques jours plutôt que de faire un repas de famille ou un restaurant au beau milieu d’une cure. Les effets en seront réduits. Quelques autres gestes liés à l’alimentation doivent être corrigés : saler peu, remplacer le sucre blanc par du miel ou du sirop d’agave, boire beaucoup. Pratiquer une activité physique modérée Une activité physique permet d’évacuer les déchets notamment par la sueur, nettoyer la peau

La détox, mode d'emploi

Il existe de nombreuses méthodes : à base de fruits uniquement, ayurvédiques, mini-cures après les fêtes, la cure acide-base, la cure de détox cru, aux changements de saison… Plus généralement, le principe est assez simple : revenir à des aliments de base et éliminer le superflu. Il suffit d’écouter son corps et de lui offrir une cure de détoxification quand un manque de vitalité se fait ressentir. Quels aliments pour la détox ? Il ne s’agit pas de faire une diète stricte mais bien d’alléger son alimentation. On choisira donc des aliments de base : légumes, soupes des fruits et des légumes à volonté et à chaque repas, des féculents, en les consommant al dente et avec parcimonie, des céréales tels que le riz, le quinoa ou le boulgour. du poisson, cuit en papillote ou à la vapeur un peu de viande, en limitant les viandes rouges et en adoptant une cuisson sans matière grasse un filet d’huile crue (olive, colza, noix…) sur les crudités, les salades, les poiss

La détox : qu'est-ce que c'est?

Voici le dossier du mois : la détoxification. On en entend beaucoup parler en ce moment et à l'entrée de l'hiver, ce peut être un bon moyen de préparer son corps à affronter le froid. Aujourd'hui nous allons donc voir à quoi sert une cure de détox. Puis nous verrons dans la pratique ce qu'est une cure de détox et enfin les bons gestes à adopter en parallèle. drainer, purifier Il s’agit d’un régime alimentaire ou diète légère de plusieurs jours ou semaines qui permet de nettoyer le corps en éliminant les toxines accumulées. A quoi sert la cure de détox? Le corps est soumis à toutes sortes de pollutions par l’intermédiaire de notre alimentation ou notre environnement : substances chimiques, tabac, alcool, café, alimentation (graisses, additifs, colorants, conservateurs…). Le stress et les contrariétés affaiblissent également notre capacité à évacuer les déchets. Autant de facteurs qui freinent le processus d’élimination des toxines. De plus, notre

Le raisin bon pour la forme

Le raison est l’aliment idéal pour faire le plein d’énergie avant d’affronter le froid de l’hiver. Voici un petit tour d’horizon de ce fruit santé gorgé de bienfaits. raisin blanc raisin rouge Sa composition Il contient : du fructose et du glucose, sucres naturels, de la vitamine B et C, des sels minéraux, des oligo-éléments (calcium, fer, potassium, magnésium, manganèse) des flavonoïdes (polyphénols), puissant antioxydant, du resvératol Ses bienfaits Grâce à ses antioxydants, il aide à maintenir les systèmes nerveux et cardio-vasculaire en bonne santé, protégeant ainsi contre le mauvais cholestérol ou la maladie d’Alzheimer. Le raisin rouge est d’ailleurs plus riche en antioxydants que le raisin blanc. Les antioxydants participent également à la lutte contre le vieillissement cutané. Le resvératol, présent dans la peau du raisin, possède des propriétés anti-cancer et anti-inflammatoires. Il améliore l’endurance en apportant énergie e